Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media.


ONFRAY DENONCE LA "GAUCHE MAFIA"! Celle qui couvre, approuve, souhaite, "le droit à l'Enfant pour tous", "la PMA pour toutes" et "la GPA pour tous", l'esclavage des "mères porteuses", et le commerce des ovocytes et surtout celui des enfants! Mais osera-t-il participer au FORUM INTERNATIONAL POUR L'ABOLITION DE LA GPA organisé par LA MANIF POUR TOUS, le 8 mars?

Publié par Michael Jeaubelaux sur 26 Février 2015, 16:59pm

Bravo Monsieur ONFRAY! Pourquoi n'iriez-vous pas faire un tour au FORUM INTERNATIONAL POUR L'ABOLITION DE LA GPA ?

Certes il est organisé par LA MANIF POUR TOUS, mais entre PARIAS de la "Gauche Mafia", il y a peut-être des combats qui peuvent être menés en commun, même si sur d'autres points, les désaccords subsisteront...Par ailleurs, la Manif Pour Tous est un mouvement non partisan et non confessionnel, ouvert à tous les citoyens quelque soit leur "bord"! Et elle est ouverte au débat!

En tous cas que vous veniez ou pas, merci pour ces lignes :

La chronique mensuelle de Michel Onfray | N° 113 – Octobre 2014 . 2 octobre 2014, 18:07

LE GENRE IDEAL -

Avoir écrit des garçons et des filles qu’ils étaient des garçons et des filles m’a valu une volée de bois vert de la part des tenants de la théorie du genre pour lesquels le garçon et la fille ne sont ni garçon ni fille. Rarement la dénégation, qui est une pathologie, a été à ce point présentée comme une voie d’accès à la vérité !

Depuis un certain temps, je ne pense plus à gauche ou à droite, insoucieux de ces demi-pensées, mais en regard de ce qui me semble juste et vrai. Il faut du temps pour devenir un homme libre… (..)

Dans cette affaire on confond la différence, qui est l’expression souhaitable du divers, (un homme n’est pas une femme, et c’est tant mieux, pas plus qu’un blanc n’est un noir…) et l’inégalité, qui est exploitation sociale et politique de cette différence (un homme est supérieur à une femme, et c’est déplorable, tout autant qu’affirmer qu’un blanc est supérieur à un noir).

Nul besoin pour lutter contre les inégalités d’abolir les différences ! On ne supprimera pas le racisme en interdisant leur couleur aux noirs. Si l’on veut lutter contre l’inégalité entre les sexes, et c’est évidemment légitime, il faut lutter contre l’inégalité, pas contre les sexes, autrement dit contre l’usage social, sociologique et politique de la différence et non contre l’existence même de cette différence.

Michel Onfray.

https://www.facebook.com/notes/michel-onfray/la-chronique-mensuelle-de-michel-onfray-n-113-octobre-2014/734667623281707

Merci encore pour cette chronique :

MAUVAIS GENRE -

Je découvre avec stupéfaction les racines très concrètes de la fumeuse théorie du genre popularisée dans les années 90 aux Etats-Unis par la philosophe Judith BUTLER qui ne cache pas l’inscription de sa pensée dans la lignée déconstructiviste de FOUCAULT, DELEUZE-GUATTARI et DERRIDA.

En 1966, les époux REIMER consultent le docteur John MONEY (1921-2006), sexologue et psychologue néo-zélandais spécialiste de l’hermaphrodisme à l’université américaine Johns HOPKINS. Cet homme affirme depuis 1955 que l’identité sexuelle biologique du mâle ou de la femelle ne suffit pas à constituer le genre sexuel du garçon ou de la fille – la thèse cardinale de la Théorie du Genre. Le problème des REIMER ? La circoncision de David pour des raisons médicales, un phimosis, l’un de leurs jumeaux, a raté : la cautérisation électrique a brûlé le pénis, la verge est calcinée.

Le Docteur MONEY saisit l’occasion pour prouver expérimentalement la validité de ses hypothèses théoriques. (..)

Devant sa détresse ses parents lui révèlent enfin la vérité. Brenda redevient ce qu’il était : David. Il épouse une femme. Mais ne trouve ni la paix, ni la sérénité. Il se suicide en 2002 par une overdose de médicaments. Son frère Brian met fin lui aussi à ses jours en 2004. Silence de MONEY qui avait publié Homme & Femme, Garçon & Fille en 1972 en racontant l’histoire qui prouvait selon lui la validité de ses hypothèses. Précisons qu’il défendait par ailleurs la pédophilie et stigmatisait l’hétérosexualité comme une convention à déconstruire…

En 1997, Milton DIAMOND, professeur d’anatomie et de biologie reproductrice de l’université de Hawaï, découvre la falsification et la dénonce. MONEY réplique et dénonce… une conspiration de l’extrême-droite et des mouvements anti-féministes ! Ses partisans épousent son délire (..)

Judith BUTLER fait le tour du monde en défendant ces délires. La presse de la bienpensance française de gauche lui ouvre largement ses colonnes. De la même façon que le réel a montré les erreurs de MARX & de LENINE, de FREUD & de LACAN, mais qu’il y a toujours des marxistes & des freudiens, le réel a montré en 2002 que la théorie du genre était une fiction dangereuse, mais quantité de gens souscrivent à cette nouvelle déraison – dont Najat VALAUD-BELKACEM. Un jour viendra où l’on fera le compte des ravages effectués par cette sidérante idéologie post-moderne. Quand ? Et après quels considérables dommages ?

http://mo.michelonfray.fr/chroniques/la-chronique-mensuelle-de-michel-onfray-n-106-mar-2014/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents