Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media.


HOLLANDE et VALLS élections après élections assassinent "La Gauche"! Meurtre prémédité en vue d'une recomposition avec l'Union des Européïstes, LIbéraux, Immigrationistes, Islamophiles, Gay-Friendly : JUPPE, JEGO, NKM, LAGARDE, KAROUTCHI, GAUDIN, BAYROU, APPARU, ...

Publié par Michael Jeaubelaux sur 30 Mars 2015, 10:18am

Comment Manuel VALLS peut-il être si peu affectée par la Bérezina subit hier soir par "son camp"? Peut-être bien parce que paradoxalement cette mort du "socialisme départemental" l'arrange dans sa stratégie de conquête du Pouvoir!

Parions que "L'Exécutif" restera sourd aux appels des frondeurs et aux larmes de GUEDJ!

http://www.20minutes.fr/politique/1574587-20150329-video-resultats-departementales-gros-coup-gueule-jerome-guedj-bord-larmes

Et pour cause, ce sont eux et "La Gauche de la Gauche" qu'il s'agit d'assassiner, de faire disparaitre du paysage politique, condition sine qua non pour une recomposition future avec ceux avec qui ils partagent tout et que presque rien ne sépare.

(Pour comprendre écoutez ce document : https://www.youtube.com/watch?v=Ki38KqEHSck )

Le tripartisme n'est pas compatible avec la Vème République, c'est pourquoi face à la montée du FN, nos beaux esprits ont trouvé la solution "l'Union des gens raisonnables" contre le FN et ses alliés, et une "Gauche de la Gauche" rendu résiduelle. Mais pour cela, il faut que le PS et ses alliés disparaissent. C'est pourquoi VALLS-HOLLANDE font une politique libérale, à l'opposé du programme sur lequel ces traitres à leurs électeurs se sont fait élire. Les "frondeurs", Martine AUBRY, MELENCHON peuvent bien s'époumonner, ils savent qu'ils sont morts! La stratégie du vote FN pour diviser la Droite et gouverner en étant minoritaire s'est retournée contre "la Gauche".

http://www.dailymotion.com/video/x2l1fhi_jean-luc-melenchon-une-mauvaise-saison-de-l-histoire-recommence-en-europe_news?start=5#from=embediframe

On sait depuis longtemps que quoiqu'ils en disent la stratégie de VALLS-HOLLANDE pour 2017, c'est une Marine LE PEN à 30% au Premier Tour, une Droite divisée entre JUPPE et SARKOZY et un "candidat de la Gauche" qualifié de justesse pour le second tour, et élu grâce au vote UMP-PS-UDI-MODEM-DVD!

Le "Socialisme Municipal" à disparu en 2014, grâce à HOLLANDE-VALLS-TAUBIRA-PEILLON et BELKACEM en 2014, Gérard LARCHER a remplacé Jean-Pierre BEL au Sénat, "Le Socialisme Bruxellois" à disparu lors des dernières Européennes, Le "Socialisme Départementale" a sombré hier! La mort du "Socialisme Régional" est programmé pour Décembre! Il ne serait pas étonnant que le Gouvernement VALLS-MACRON "accélère" les réformes dans un sens toujours plus libéral, qui finira par aboutir à un clash dans la "Majorité"!

Une aubaine que saisira HOLLANDE qui pour dissoudre l'Assemblée Nationale, à un an des Elections Présidentielles, c'est à dire début 2016 (après le "séïsme des Régionales"), pour finir d'achever "le Socialisme Parlementaire"...obliger la Droite à une cohabitation, permettant à VALLS de se mettre au vert, pendant que la Droite mettra en oeuvre ses "réformes douloureuses mais indispensables"...pour mieux revenir en 2017!

De tels calculs d'apprentis-sorciers ne sont pas impossible dans la tête d'un homme qui ne s'est maintenu au Pouvoir que par le jeu politicien, la fourberie et le mensonge.

Mais cette "stratégie" pourrait tout aussi bien amener Marine LE PEN à devenir la prochaine Présidente de la République!

Ajoutée le 24 avr. 2014 Ce vendredi 25 avril paraît le nouveau livre d'Emmanuel Ratier, intitulé "Le Vrai Visage de Manuel Valls" http://www.vraivisagemanuelvalls.com. Présentation de l'ouvrage : En moins de trois ans, Manuel Valls est passé de l'anonymat (5,6 % lors de primaire socialiste de 2011) à Matignon. L'histoire de Manuel Valls est une espèce de bluff très largement reconstruit. Issu de la plus haute bourgeoisie catalane par son père et d'une famille suisse enrichie dans le trafic de l'or par sa mère, ce fils d'un célèbre peintre catalan nullement anti-franquiste a grandi dans un milieu huppé, dans une maison située en face de l'île Saint-Louis. Ce qui lui a permis de fréquenter le gratin des beaux-arts mais aussi de la politique. Dès ses 18 ans, alors qu'il n'était même pas encore naturalisé français, il a passé un accord secret, appelé « pacte de Tolbiac », avec deux camarades au très brillant avenir : Stéphane Fouks, aujourd'hui pape des communicants socialistes et responsable du Conseil représentatif des institutions juives de France, et Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France et ponte de la sécurité urbaine. Son ascension doit beaucoup à ces deux hommes, avec lesquels il est demeuré étroitement lié. Le nouveau Premier ministre est aussi l'incarnation même du nouveau Parti socialiste tel que défini par son think tank Terra Nova : un pur apparatchik rompu aux jeux d'appareil, à la fois « boboïsé », social-démocrate modéré en apparence mais surtout haineux vis-à-vis de ses adversaires politiques, prêt à toutes les compromissions avec les milieux sarközystes recentrés, libéral rallié au mondialisme, à l'européisme, au métissage et au multiculturalisme. Ce que d'aucuns pourraient appeler l'« after-socialisme » ou socialisme « à l'eau de rose ». Il est bien évidemment membre du club d'influence Le Siècle, mais aussi du groupe mondialiste de Bilderberg. Semblable aux néo-cons américains, en général venus de l'extrême gauche, il est également un soutien fanatique d'Israël, pays avec lequel il s'est déclaré « éternellement lié ». Mais on ignorait jusqu'à présent complètement que jusqu'en 2008 au moins, Manuel Valls était très clairement pro-palestinien. C'est cet ombrageux Catalan qui se voit évidemment trôner en 2017 ou 2024 à la présidence de la République.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents