Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media.


FCPE - LA SERVILITE DU PRESIDENT VIS A VIS DE PEILLON-BELKACEM SEVEREMENT SANCTIONNEE! IL A ETE VIRE PAR SA BASE!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 31 Mai 2015, 22:56pm

« Notre fédération est devenue le service après-vente du ministère »

"Le président de la première fédération de parents d’élèves, Paul Raoult a été débarqué ce week-end. Les militants reprochent au bureau national son suivisme gouvernemental et l’absence de démocratie interne. En soixante-cinq ans d’existence, la FCPE n’avait jamais connu ça. (..) Fait sans précédent, le rapport d’activité de la fédération a également été rejeté, avec 48 % de voix contre, 41 % pour et 11 % d’abstentions.(..) Pour Sébastien Léger, secrétaire de la FCPE Seine-Maritime cet opposant déclaré à la ligne du bureau national, membre du courant Ambitions FCPE, le président paie d’abord le prix de son « suivisme béat » sur toutes les grandes réformes du gouvernement. Rythmes scolaires, calendrier, éducation prioritaire, collège…

Le soutien officiel et sans nuance de la tête de la FCPE a été souvent à contresens de nombreux militants de terrain qui, proches des enseignants de la FSU, ont surtout constaté, derrière les beaux discours, le manque de moyens et le recul du service public.

« Notre fédération est devenue le service après-vente du ministère, s’agace Sébastien Léger. Mais ce n’est ni à la rue de Solférino, ni à la rue de Grenelle de faire la politique de la FCPE ! »

L’autre point de crispation pointé par les militants est le manque de démocratie interne. Ce vote « manifeste un mécontentement sur la façon dont notre fédération est gérée actuellement, admet Rodrigo Arenas, secrétaire général adjoint de la FCPE. Il faut associer davantage les diversités d’opinion pour pouvoir apporter de meilleures réponses. » Pour les opposants, le pouvoir est trop concentré dans les mains des huit membres du bureau national.

« Normalement, ce dernier met en œuvre les décisions du CA. Or, c’est plutôt l’inverse qui se passe… reprend Sébastien Léger. On est confronté à une gestion antidémocratique de plus en plus mal supportée. » - en savoir plus : http://www.humanite.fr/la-direction-de-la-fcpe-en-plein-tangage-574972

Un caillou de plus dans les chaussures de Najat BELKACEM qui veut imposer "sa" réforme du collège envers et contre tous!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents