Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


"Femmes, soyez soumises à vos maris....Maris aimez vos femmes..." St Paul. Pour défendre la liberté d'expression contre les attaques des activistes LGBT, "Queer", et "féministes radicaux", achetons ces deux livres, avant que ce Gouvernement liberticide ne les interdise!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 26 Décembre 2015, 00:40am

"Des féministes tentent de faire interdire la vente de deux ouvrages drôlissimes anti gender et faisant la promotion du mariage chrétien. Ce n’est ni plus ni moins un appel à la censure.

Mise en ligne sur le site internet « change.org » depuis une quinzaine de jours, une pétition adressée à la secrétaire d’état des droits de la femme Pascale Boistard, vise à faire interdire la vente des livres de la journaliste italienne Costanza Miriano, « Marie-toi et sois soumise » et « Epouse-la et meurs pour elle » parus en France le 12 novembre dernier aux éditions Le Centurion (voir FC n°1974).

Présentée comme une « catholique intégriste », l’auteur, qui défend avec humour l’altérité sexuelle et la vision catholique du mariage, est accusée de promouvoir, à travers ces « deux brûlots nauséabonds », la soumission de la femme ainsi qu’un « patriarcat archaïque ».

Un double crime qui, d’après la pétitionnaire, contrevient « gravement à l’égalité des droits et menace toutes les femmes et les identités plurielles », et justifie le retrait immédiat des deux ouvrages « sans discussion ». Car ajoute-t-elle, « il n’y a pas de petite atteinte aux droits des femmes, toutes sont graves à l'heure ou les patriarcats de toutes sortes menacent de refaire surface contre la libre disposition de nos corps, contre notre liberté sexuelle, contre nos identités plurielles ». Plus sur http://www.famillechretienne.fr/filinfo/une-petition-contre-deux-livres-anti-gender-184058

MDR! LOL! La meilleure de l'année!
"Courons" acheter ces deux livres (dont un est un "Best-seller" international!), ne serait-ce que pour soutenir l'auteur et sont combat et remercier les activistes du "Gender" de leur avoir fait une telle publicité, tout en démontrant leur intolérance envers tout ce qui ne relève pas de leur idéologie! Elles en appellent à la censure par le Ministre de la Culture! Et pourquoi pas des autodafés pendant qu'elles y sont?! Et tout cela au nom de la Liberté et de l'Egalité, bien-sûr! Nulle doute que Najat BELKACEM, la Ministre au "Genre" incertain, ne manquera pas d'appuyer leur démarche!

http://www.laprocure.com/marie-sois-soumise-pratique-extreme-pour-femmes-ardentes-costanza-miriano/9791092801323.html

http://www.laprocure.com/epouse-meurs-pour-elle-hommes-vrais-pour-femmes-sans-peur-costanza-miriano/9791092801330.html

Profitons-en pour relire Saint Paul :

Lettre de saint Paul Apôtre aux Ephésiens - Chapitre 5

01 Oui, cherchez à imiter Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés. 02 Vivez dans l’amour, comme le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même pour nous, s’offrant en sacrifice à Dieu, comme un parfum d’agréable odeur. 03 Comme il convient aux fidèles la débauche, l’impureté sous toutes ses formes et la soif de posséder sont des choses qu’on ne doit même plus évoquer chez vous ; 04 pas davantage de propos grossiers, stupides ou scabreux – tout cela est déplacé – mais qu’il y ait plutôt des actions de grâce. 05 Sachez-le bien : ni les débauchés, ni les dépravés, ni les profiteurs – qui sont de vrais idolâtres – ne reçoivent d’héritage dans le royaume du Christ et de Dieu ; 06 ne laissez personne vous égarer par de vaines paroles. Tout cela attire la colère de Dieu sur ceux qui désobéissent. 07 N’ayez donc rien de commun avec ces gens-là. 08 Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière – 09 or la lumière a pour fruit tout ce qui est bonté, justice et vérité – 10 et sachez reconnaître ce qui est capable de plaire au Seigneur. 11 Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, elles ne produisent rien de bon ; démasquez-les plutôt. 12 Ce que ces gens-là font en cachette, on a honte même d’en parler. 13 Mais tout ce qui est démasqué est rendu manifeste par la lumière, 14 et tout ce qui devient manifeste est lumière. C’est pourquoi l’on dit : Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera. 15 Prenez bien garde à votre conduite : ne vivez pas comme des fous, mais comme des sages. 16 Tirez parti du temps présent, car nous traversons des jours mauvais. 17 Ne soyez donc pas insensés, mais comprenez bien quelle est la volonté du Seigneur. 18 Ne vous enivrez pas de vin, car il porte à l’inconduite ; soyez plutôt remplis de l’Esprit Saint. 19 Dites entre vous des psaumes, des hymnes et des chants inspirés, chantez le Seigneur et célébrez-le de tout votre cœur. 20 À tout moment et pour toutes choses, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, rendez grâce à Dieu le Père. 21 Par respect pour le Christ, soyez soumis les uns aux autres ; 22 les femmes, à leur mari, comme au Seigneur Jésus ; 23 car, pour la femme, le mari est la tête, tout comme, pour l’Église, le Christ est la tête, lui qui est le Sauveur de son corps. 24 Eh bien ! puisque l’Église se soumet au Christ, qu’il en soit toujours de même pour les femmes à l’égard de leur mari. 25 Vous, les hommes, aimez votre femme à l’exemple du Christ : il a aimé l’Église, il s’est livré lui-même pour elle, 26 afin de la rendre sainte en la purifiant par le bain de l’eau baptismale, accompagné d’une parole ; 27 il voulait se la présenter à lui-même, cette Église, resplendissante, sans tache, ni ride, ni rien de tel ; il la voulait sainte et immaculée. 28 C’est de la même façon que les maris doivent aimer leur femme : comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime soi-même. 29 Jamais personne n’a méprisé son propre corps : au contraire, on le nourrit, on en prend soin. C’est ce que fait le Christ pour l’Église, 30 parce que nous sommes les membres de son corps. Comme dit l’Écriture : 31 À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un. 32 Ce mystère est grand : je le dis en référence au Christ et à l’Église. 33 Pour en revenir à vous, chacun doit aimer sa propre femme comme lui-même, et la femme doit avoir du respect pour son mari.

Voilà contre quoi ces "furies" (lesbiennes? ) pétitionnent!

Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens - Chapitre 3

01 Si donc vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. 02 Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre. 03 En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. 04 Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire. 05 Faites donc mourir en vous ce qui n’appartient qu’à la terre : débauche, impureté, passion, désir mauvais, et cette soif de posséder, qui est une idolâtrie. 06 Voilà ce qui provoque la colère de Dieu contre ceux qui lui désobéissent, 07 voilà quelle était votre conduite autrefois lorsque, vous aussi, vous viviez dans ces désordres. 08 Mais maintenant, vous aussi, débarrassez-vous de tout cela : colère, emportement, méchanceté, insultes, propos grossiers sortis de votre bouche. 09 Plus de mensonge entre vous : vous vous êtes débarrassés de l’homme ancien qui était en vous et de ses façons d’agir, 10 et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau qui, pour se conformer à l’image de son Créateur, se renouvelle sans cesse en vue de la pleine connaissance. 11 Ainsi, il n’y a plus le païen et le Juif, le circoncis et l’incirconcis, il n’y a plus le barbare ou le primitif, l’esclave et l’homme libre ; mais il y a le Christ : il est tout, et en tous. 12 Puisque vous avez été choisis par Dieu, que vous êtes sanctifiés, aimés par lui, revêtez-vous de tendresse et de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur et de patience. 13 Supportez-vous les uns les autres, et pardonnez-vous mutuellement si vous avez des reproches à vous faire. Le Seigneur vous a pardonné : faites de même. 14 Par-dessus tout cela, ayez l’amour, qui est le lien le plus parfait. 15 Et que, dans vos cœurs, règne la paix du Christ à laquelle vous avez été appelés, vous qui formez un seul corps. Vivez dans l’action de grâce. 16 Que la parole du Christ habite en vous dans toute sa richesse ; instruisez-vous et reprenez-vous les uns les autres en toute sagesse ; par des psaumes, des hymnes et des chants inspirés, chantez à Dieu, dans vos cœurs, votre reconnaissance. 17 Et tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus, en offrant par lui votre action de grâce à Dieu le Père.

18 Vous les femmes, soyez soumises à votre mari ; dans le Seigneur, c’est ce qui convient. 19 Et vous les hommes, aimez votre femme, ne soyez pas désagréables avec elle. 20 Vous les enfants, obéissez en toute chose à vos parents ; cela est beau dans le Seigneur. 21 Et vous les parents, n’exaspérez pas vos enfants ; vous risqueriez de les décourager. 22 Vous les esclaves, obéissez en toute chose à vos maîtres d’ici-bas, non pas seulement sous leurs yeux, par souci de plaire aux hommes, mais dans la simplicité de votre cœur, en craignant le Seigneur. 23 Quel que soit votre travail, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour plaire à des hommes : 24 vous savez bien qu’en retour vous recevrez du Seigneur votre héritage. C’est le Christ, le Seigneur, que vous servez. 25 Celui qui fait le mal récoltera le mal qu’il aura fait, car Dieu est impartial.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents