Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


POST-REGIONALES : Marine LE PEN blanchit par la justice! Les adversaires se sa liberté d'expression, LICRA, MRAP, Collectif contre l'Islamophobie en France (CCIF), la Ligue Judiciaire de Défense des Musulmans(LJDM)...politiques de Droite ou de Gauche, journalistes, parlementaires européens, CFCM... condamnés...à rien! Quand ce scandale cessera-t-il?

Publié par Michael Jeaubelaux sur 15 Décembre 2015, 23:18pm

"La présidente du Front national a été relaxée par le tribunal correctionnel de Lyon dans l'affaire des prières de rue musulmanes, qu'elle avait assimilé à une «occupation» en décembre 2010. Le tribunal a suivi le parquet qui avait requis la relaxe lors d'une première audience, le 20 octobre. Selon le procureur, la présidente du Front national n'avait fait qu'«exercer sa liberté d'expression» en évoquant des faits «imputables non à l’ensemble de la communauté musulmane mais à une minorité». Non-présente lors de l'énoncé du jugement, elle encourait un an de prison et 45.000 euros d’amende. Quatre associations - la Licra, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), le Mrap et la Ligue judiciaire de défense des musulmans - s’étaient constituées parties civiles."

5 ans de calomnie, 5 ans d'injures, 5 ans de procédures...pour rien!

Qu'avait-elle dit au juste à propos des prières de rues?

"Maintenant, il y a dix ou quinze endroits où, de manière régulière, un certain nombre de personnes viennent pour accaparer les territoires. C'est une occupation de pans du territoire, des quartiers dans lesquels la loi religieuse s'applique, c'est une occupation. Certes y a pas de blindés, y a pas de soldats, mais c'est une occupation tout de même"

La Meute en avait conclu qu'il s'agissait de l'occupation nazie...et que cette déclaration était raciste et incitatrice à la haine...il n'en était rien! Mais la Meute et la Police de la liberté d'expression est satisfaite, car même relaxée "in fine", Marine LE PEN a pu ainsi être diabolisée!

Quand la République sera-t-elle délivrée de cette plaie...de cette possibilité pour ces "associations" d'assigner qui elles souhaitent, pour un oui et pour un non, des honnêtes gens et les accuser de racisme, d'incitation à la haine raciale?

Que ce soit Marine LE PEN ou Eric ZEMMOUR, ces honnêtes citoyens sont harcelés par leurs ennemis politique qui ne risquent strictement rien à le faire! Pour que ce soit juste, les accusateurs publics devraient encourir de lourds dommages et intérêts pour préfudice moral et accusation sans fondement!

Surtout quand il s'agit du CCIF qui organise des conférences où un prédicateur étranger islamiste (Tariq Ramadan) vient traiter de "blancs", les musulmans heureux de vivre en France et d'être français!

Cette Police de la liberté d'expression au pouvoir exorbitant, relayée par la Meute mediatique, et les ennemis politiques de Marine LE PEN, et bien-sûr les succursales concurrentes contre "l'islamophobie", toujours prêts à lyncher ceux qui ne pensent pas comme eux et qui osent s'exprimer, participe grandement à la montée continue du Front National! Il est temps d'abolir ces lois liberticides et en particulier la saisie automatique lié à l'accusation d'incitation à la haine raciale!

Même face à l'évidence le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a continué à répandre ses contre-vérités en déplorant qu’« en comparant les Français de confession musulmane aux nazis, Mme Le Pen a porté atteinte à leur honneur et a pris des raccourcis avec l’histoire ». Et ce sont « de tels propos souvent tenus par certains hommes politiques de tous bords qui alimentent le climat de l’islamophobie ambiant dans lequel on vit actuellement », dénonçait le secrétaire général du CFCM et président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, Abdallah ZEKRI.

Les socialistes avait cédé au reflexe pavlovien de la dénonciation du fascisme!

A l'époque, ceux qui se veulent "rempart au Front National", pris aujourd'hui en flagrant délit d'ennemis de la liberté d'expression avait tous poussés des cries d'orfraies!

François BAROIN,le chiraquien, Président de l'Association des Maires de France et qui veut interdire la présence de crèches de Noël dans les mairies, qui était alors Porte-parole du Gouvernement FILLON, sous la Présidence SARKOZY avait dénoncé la "provocation supplémentaire" de Marine Le Pen. "Le Pen père et fille ont de tous temps, en tous lieux et toutes circonstances expliqué que la gauche et la droite, c'était blanc bonnet et bonnet blanc. A ceux qui s'interrogeaient sur le thème : la fille est un peu plus présentable que le père, c'est bonnet blanc et blanc bonnet", avait-t-il expliqué sur France 2. Les dirigeants du Front national "sont des nationalistes, et la grande différence avec les patriotes c'est que les patriotes, c'est l'amour des siens alors que les nationalistes, c'est la haine des autres", avait souligné le fils du Grand Maitre Franc-Maçon. "Cette déclaration est un témoignage, une illustration supplémentaire que les nationalistes, c'est la haine des autres", avait-t-il dit.

Le nouveau garde des sceaux , Michel MERCIER, avait été plus raisonnable et respectueux de la liberté d'expression, surtout pour des représentants politiques. Il avait exclu une action en justice contre Mme LE PEN. "Je ne vais pas mener l'action publique partout", avait répondu M. MERCIER, interrogé par RTL sur l'opportunité d'une plainte contre la vice-présidente du FRONT NATIONAL. "Il y a un combat politique à mener contre le FRONT NATIONAL (...) sereinement, fortement, sans faiblir", avait ajouté M. MERCIER, estimant qu'"on ne va pas mettre des juges partout".

Pour Jean-François COPE, nouveau patron de l'UMP, "il faut arrêter de se mentir, c'est exactement la même personnalité que celle de son père (...), c'est exactement les mêmes techniques que son père, les mêmes amalgames, il faut bien le dire, les mêmes propos", avait-t-il dit aux journalistes en marge du conseil national de l'UMP.

"Marine Le Pen sort l'oriflamme fasciste. Elle déborde son père sur le terrain de l'extrémisme", ont déploré samedi quatre responsables socialistes, Kader ARIF (L'ex-Ministre des Anciens Combattants contraint à la démission pour une affaire de favoritisme sur des marchés publics...) , Stéphane LE FOLL (l'inexistant Ministre de l'Agriculture actuel, Porte-parole du Gouvernement), Bruno LE ROUX (actuel Président du Groupe socialiste à l'Assemblée Nationale)et Faouzi LAMDAOUI (ex-conseiller de François HOLLANDE relaxé pour "vice de forme" dans une affaire de fausses factures et d'abus de bien sociaux !)

Pour Benoît HAMON, porte-parole du Parti socialiste (éphémère Ministre de l'Education Nationale...) , la candidate à la présidence du FN montre le "vrai visage de l'extrême droite française". Ses déclarations "relèvent de la haine et de l'ignorance".

Il s'agit d'"une provocation de plus de Marine LE PEN destinée à attiser la haine", s'est indigné le secrétaire national du PS, Patrick MENNUCI.

Harlem DESIR, député européen, (devenu un des pires 1er Secrétaire du PS, homme de paille de Martine AUBRY)et Pierre MOSCOVICI , député du Doubs, (devenu un catastrophique Ministre des Finances, planqué à Bruxelles, comme Commissaire Européen...à l'Economie) ont estimé que les propos de Marine LE PEN pourraient relever des tribunaux. "On ne peut pas transiger sur les valeurs avec le Front national", a déclaré ce dernier en marge de la convention du PS sur "l'égalité réelle". "Ce dérapage rappelle que le FRONT NATIONAL fonctionne à la provocation et que c'est un parti dont le patrimoine génétique n'est pas inscrit dans les valeurs républicaines", a-t-il ajouté.

Le secrétaire national du PCF, Pierre LAURENT, a réclamé la condamnation par la justice de Marine LE PEN après les déclarations de celle-ci sur les musulmans, qui "soulèvent le cœur". "Le Front national est une formation politique xénophobe dont le discours fascisant, raciste et négationniste a été de nombreuses fois condamné par la justice", ajoute-t-il. Il considère également que "le service public audiovisuel ne doit pas se déshonorer en faisant la promotion d'un discours raciste et xénophobe qui fait honte à notre pays. (...) Le Pen père et fille sont prêts à toutes les provocations, surtout les plus répugnantes, pour assouvir leur soif de pouvoir", a-t-il poursuivi.

Evidemment le Parlement Européen ne pouvait pas ne pas hurler avec les loups, il votera la levée de l'immunité parlementaire de Marine LE PEN...

Tous ces imposteurs, ces ennemis de la liberté d'expression auraient dû tous être condamné pour diffamation politique et contraints à verser de fortes sommes en réparation! Tous les journaux ayant soutenus ces déclarations aussi!

Mais après les Régionales, les français lucides ont bien compris sous quel régime ils vivaient ; un régime qui n'a rien de démocratique et dont tous les moyens de propagandes publics ou privés sont au service du mensonge, de l'insulte et de la calomnie dès qu'il s'agit du Premier Parti de France et de ses représentants!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents