Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

"Selon la préfecture de Gironde, un groupe d'environ deux cents personnes, composé d'étudiants et d'anarchistes, s'est introduit dans les locaux."

(Surtout ne pas dire la vérité et stigmatiser une partie de la jeunesse ou mettre en colère les "antifas"? Car ce n'est pas l'avis de l'Université qui parle de "casseurs" et de "voyous" - ceux qui ont l'habitude de sévir lors des manif étudiantes, dépouillant "les fils de bourges"?)

"Les dégradations ont commencé vers 18 heures, a témoigné auprès de l'AFP Estelle, 22 ans, qui suivait alors un cours en psychomotricité. Les élèves de son cours et leur professeur ont été évacués peu après. « Ces casseurs n'étaient pas à l'assemblée générale.

Sur les murs, des dizaines de tags, souvent mal orthographiés, se réclamant entre autres de l'« autodéfense populaire », proclamaient : « Nik l'état d'urgence ! » ou encore « De Bordeaux à l'Élysée, Valls te faire niquer », a constaté une journaliste de l'AFP. « Dieu pardonne. Pas le prolétariat », pouvait-on lire en gros caractères, sur une banderole déployée sur la façade du bâtiment. À l'étage abritant l'école de psychomotricité, une croix gammée avait été dessinée sur le front d'un nourrisson en plastique, une moustache hitlérienne sur un autre. Des cadavres de bouteilles et des restes de nourriture jonchaient le sol de l'amphithéâtre. Selon le président de l'université, Manuel Tunon de Lara, les responsables des dégradations se sont enfermés pendant « une douzaine d'heures » dans les locaux, empilant tables et chaises pour en bloquer les accès."

"Les dégâts matériels sont conséquents. Tous les ordinateurs ont été détruits, les portes enfocés à coup de pied, les murs tagués, l'ensemble des instruments de la salle de musique ont été détruits, de l'argent a été dérobé, et les dossiers administratifs confidentiels ont été dégradés ou détruits. Il y en a pour plusieurs centaines de milliers d'euros de dégâts"

12 heures! Et qu'a fait le Président de l'Université pendant ce temps? Qu'à fait la Police ? Qui lui a donné l'ordre de ne pas bouger?
En réalité partout où la racaille qu'elle soit des banlieues, de gauche ou d'extreme-gauche casse pille et brûle VALLS et CAZENEUVE laisse faire!

Commenter cet article