Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


Éric Zemmour - Denis Baupin accusé de harcèlement sexuel : "Le hasard et Mediapart font bien les choses"

Publié par Michael Jeaubelaux sur 13 Mai 2016, 13:32pm

"....Le député écologiste n'a pas le droit à une vie privée puisque c'est un criminel.Il doit être lynché, lapidé, exécuté!

Il dément tout ce qu'on lui reproche?...cela prouve qu'il est coupable!

Tous les faits sont prescrits?...cela prouve que ses victimes ont eu peur de parler!

MEDIAPART a violé toutes les règles du respect de la vie privée en publiant ses échanges téléphoniques? ...Ils devraient être décorés de la Légion d'Honneur des "lanceurs d'alertes"! Ces héros luttent contre les "zones de non-droit" que sont les partis politiques, ils défendent la "transparence" et protègent les "pauvres victimes" féminines de ces "grands prédateurs", de ces "pervers narcissiques" comme on fit aujourd'hui dans les journaux féminins, que sont les hommes en général, et les hommes politiques en particulier.

Ils sont aussi et surtout les instruments de la vengeance politicienne de Cécile DUFLOT conte Emmanuelle COSSE, la compagne de Denis BAUPIN qui l'a trahie pour "un plat de lentilles" ministériel..."

Plus sur http://www.dailymotion.com/video/x4a0xsw_denis-baupin-accuse-de-harcelement-sexuel-le-hasard-et-mediapart-font-bien-les-choses-s-etonne-eric_news

Il aurait pu parler de "Quasi-Crime contre l'Humanité" (!) puisque certaines voudraient que ces actes soient imprescriptibles!

Commenter cet article

Le pédagogue 15/05/2016 20:06

Le pédagogue :


Dans les aires de turpitudes, il n’y a pas que le sexe : il y a aussi le cul.
En France, « les femmes libérée » et leurs équivalents au masculin, font de la baise l’un des principes fondamentaux de la « parité » !
Les « accusations » d’agressions, de harcèlements sexuels pimentent la « démocratie », et rappellent qu’il y a « une justice » qui blanchit les politicards désignés, lorsque ce n’est pas eux qui font condamner les « victimes » pour « diffamation ».
Et le spectacle se poursuit.
Lorsqu’il s’agit de politicards d’un certain « calibre », dans les pays « cifilizés », les « zélés-cteurs » et les « zéléés-ctrices » en redemandent.
Au temps de Sarkozy et de ses histoires avec ses femmes, les hurlements de la gauche contre la droite ne cessaient pas.
Ils voulaient « la Ré-pu-blique exemplaire ».
Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre !
Aujourd’hui, les histoires de François Hollande avec ses femmes ne regardent que lui, dit la gauche, et toute « révélation » est une « atteinte à la vie privée » et donnera lieu à des poursuites judiciaires et patati et patata.
Cela excite encore plus les « zélés-cteurs » et les « zéléés-ctrices » et les fait même jouir.
De manière générale, les « révélations » ne manquent pas quant aux « déboires conjugaux » de chefs d’État et de Gouvernement qui s’adonnent chez eux, dans des palaces ou ailleurs à des orgies, sur les frasques de ministres putes et « sauteurs », sur d’autres qui s’envoient en l’air dans des bureaux, des ascenseurs et des chiottes, sur des députés, des sénateurs et autres « élus » qui copulent à qui mieux mieux dans des véhicules de « service » et des recoins de bâtiments « publics », et fricotent dans de multiples endroits d’institutions diverses, qui aménagent mille et une rencontres pour se livrer à des enculeries et autres explorations anatomiques, sur des membres racoleurs de partis politiques, toute tendance con-fondue, qui usent de leur corps pour recruter, sur ceux et celles qui font l’éloge de la « promotion canapé », et qui défendent la fornication, l’homosexualité, le lesbianisme, l’adultère et autres.
Cependant dit l’amoral de gauche, il ne faut pas hésiter à condamner les « zabus », sans toutefois offrir aux « zénnemis islamistes », des « zarmes » pour niquer la « civilisation » !
C’est dire que « le tintamarre » parisien qui tente cette semaine, avec ses sonorités cul-turelles, d’enclencher une danse du ventre au sujet des agissements d’un Denis Baupin, dit député écologiste de gauche, désigné comme agresseur sexuel, font partie du « folklore » de la débauche.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents