Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

En prévision de la Présidentielle HOLLANDE ouvre les vannes et essaie d'acheter les voix des "déçus de FLAMBY et de BELKACEM"!

A en croire certains enseignants, pas sûr que ça marche!

« Il était temps !, s’exclame Sabrina, institutrice en maternelle. Ça fait une trentaine d’années que les profs de collèges et lycées perçoivent cette prime. (..) « En pratique, cela correspond à une revalorisation de 0,6 %, c’est quand même très faible », souligne Frédérique Rolet, porte-parole du SNES-FSU, le syndicat majoritaire du second degré (collèges et lycées). « La France a tellement de retard sur la rémunération de ses enseignants, estime-t-elle. Cela rattrape un peu les dégâts mais ce n’est pas suffisant ».

 Si c’est une opération séduction, pas sûre qu’elle fonctionne

Mais est-ce suffisant pour regagner l’amour de l’électorat enseignant ?

Parmi les autres mesures annoncées par Najat Vallaud-Belkacem : l’augmentation de tous les profs prévue à compter du 1er janvier 2017, soit moins de quatre mois avant l’élection présidentielle, Frédérique Roulet n’est « pas dupe ». « Les nouvelles grilles indiciaires, c’est sûr, c’est une étape de revalorisation certaine. Mais si tout ça n’est qu’ une opération séduction et reconquête de l’électorat enseignant en vue de la présidentielle, je ne suis pas sûre qu’elle fonctionne », tacle-t-elle. « Forcément, les enseignants porteront un regard positif à cette hausse de leur pouvoir d’achat. Mais plutôt qu’un joli cadeau, ils n’y verront que la réparation d’un manque qu’ils dénonçaient depuis longtemps ». Un scepticisme partagé par beaucoup de collègues.

Commenter cet article