Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

On devrait dire aux chrétiens d'Orient de ne pas venir en Europe, car beaucoup de leurs tortionnaires viennent de là et reviendront si DAECH est vaincu! Beaucoup d'ailleurs ne sont jamais partis...ils les retrouveront dans les "quartiers"...quel choc pour eux quand ils vont s'apercevoir qu'ils ont fait tous ces kilomètres pour se jeter dans la gueule du loup! Surtout qu'ils évitent de s'installer dans le "9-3" et ou dans la centaine de "Molenbeek" français!

"Un sondage effectué auprès des immigrés chrétiens en Allemagne révèle qu'ils se font harceler, menacer et même blesser par les réfugiés et les gardiens musulmans des grands centres de migrants en Allemagne.

Jusqu'à 40 000 réfugiés chrétiens et non-musulmans sont actuellement entassés dans les centres migratoires allemands et souffrent de discrimination. Ils se font harceler par les nouveaux arrivants, ainsi que par leurs gardiens en raison de leur religion, révèlent plusieurs groupes de défense des droits de l'homme.

Ces groupes viennent de présenter, lors d'une conférence de presse, les résultats d'un sondage effectué auprès de 231 migrants chrétiens, venus principalement de l'Irak, de la Syrie et de l'Afghanistan. Au moins 88% disent avoir été harcelés par des réfugiés musulmans à cause de leur religion, selon le groupe Portes ouvertes Allemagne, une mission supportant les chrétiens persécutés qui ont participé à ce sondage.

Les esclaves sexuelles retrouvent leur tortionnaires

Selon l'Action au nom des chrétiens persécutés et des nécessiteux ayant aussi pris part au sondage, jusqu'à 40 000 réfugiés chrétiens et membres des autres minorités religieuses se font harceler pour leurs croyances religieuses dans les centres de demandeurs d'asile en Allemagne.

Les femmes rescapées de l'esclavagisme pratiqué par l'Etat islamique dans la ville syrienne de Racca se disent non-protégées et retrouvent plusieurs de leurs tortionnaires dans les camps de réfugiés, dévoile Karl Hafen, de la Société Internationale des droits de l'homme, basée à Francfort. «J'ai vu des familles [chrétiennes] repartir volontairement en raison des menaces», ajoute Paulus Kurt du Centre pour les chrétiens d'Orient en Allemagne.

Fadi S., un réfugié de Syrie présent à la conférence de presse, a déclaré que lorsqu'il était arrivé dans un camp de réfugiés en Allemagne, il avait été choqué de rencontrer les mêmes fondamentalistes musulmans qu'il avait fui.

lire plus sur https://francais.rt.com/international/20354-chretiens-persecutes-syrie-retrouvent-leurs (Ndlr : inutile de chercher dans les medias "main stream"français vous ne trouverez rien sur ce sondage...)

Commenter cet article