Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

Il y a 20 ans, le 21 mai 1996, dans son "Communiqué 44" Djamel ZITOUNI (GIA) annonçait avoir égorgé les moines de Tibihirine suite à la déclaration du Ministères des Affaires étrangères (Hervé de CHARETTE) qui disait qu'il n'y aurait aucune négociation avec le GIA.

Alors que le Préfet MARCHIANI était sur le point de les faire libérer...par pur orgueil, le 1er Ministre de l'époque, Alain JUPPE, n'a pas craint de signer leur arrêt de mort...en indiquant que la France ne négocierait pas avec les islamistes qui les détenaient.

Alain JUPPE n'a pas porté plainte contre Monsieur MARCHIANI pour diffamation...

20 ans après, Alain JUPPE prétend être le prochain Président de la République en 2017.

Pour ma part je ne voterai pas pour celui qui a sur les mains, le sang des moines, d'autant que ce Monsieur a décoré un membre des Frère Musulmans de la Légion d'Honneur...

(20 ans après le monastère est toujours vide...mais une énorme mosquée a commencé à être construite - le chantier est arrêté depuis des années -à quelques mètres du portail du Monastère... on ne peut donner un message plus clair à ceux qui voudraient se risquer à prendre la succession des moines... des groupes viennent régulièrement se recueillir sur les tombes des moines ...un évêque accompagné d'un islamiste Frère Musulman acompagné d'un prêtre pour qui "il faut aimer l'islam pour être de meilleurs chrétiens (sic!)..." et qui a osé affirmer alors que le gouvernement algérien faisait la chasse aux chrétiens "Ce qui fait fondamentalement l'unité de l'Algérie, en effet, c'est son islamité. Là demeure l'identité profonde de son peuple" et aussi " L'Evangile, certes, demande aux chrétiens d'annoncer le Christ, mais pas au prix du déchirement d'un peuple, pas au prix de l'engendrement de situations de violence" (Sic!) ont fait aussi le voyage.)

Commenter cet article