Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

Ils sont 497 à être mort de la rue en 2015. Le collectif "Les morts de la rue" leur rend hommage ce samedi.

mien avait 41 ans. Il est mort rue du Faubourg Saint-Martin dans le centre de Paris. Elodie avait 29 ans. Elle est morte près du centre George Pompidou. Nacer avait 58 ans. Il est mort sur le quai du métro Place des Fêtes. Tomasz avait 55 ans. Il est mort au pied d'une boutique de chaussures de luxe, sur une plaque d'aération, toujours à Paris. Tous étaient sans-abri. Comme souvent, leur mort est passée inaperçue. Tout comme leurs vies sur les bancs, les places des grandes villes et sous les ponts, ont été vécues dans un quasi-anonymat. En 2015, 497 personnes ont été recensées comme mortes de la rue, selonles données du "collectif Les morts de la rue" (CMDR). Depuis le début de l'année, ils sont déjà 123 au mois d'avril.

Samedi 18 juin, un hommage, avec une lecture de leurs noms, leur sera rendu à la Fontaine des Innocents à Paris. "C'est une manière d'affirmer que chacun d'entre eux était quelqu'un et quelqu'un d'important", explique Cécile Rocca, coordinatrice du collectif. "C'est précieux pour leurs proches, leurs amis, leurs familles. Ça veut dire qu'ils existent, qu'ils sont honorés. C'est aussi une manière d'interpeller, de dire que chaque personne que l'on croise près de chez nous, qui nous encombre, ce sont des personnes", poursuit-elle avant d'ajouter :

Il est devenu presque habituel que les sans-abri meurent.

La suite dans http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160609.OBS2212/497-sans-abris-sont-morts-en-france-en-2015-en-voici-les-raisons.html 

Commenter cet article