Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


Attentat Nice - Qui a milité pour la suppression de "la double peine" pour les délinquants étrangers, sinon la Gauche, "les bonnes âmes", les associations pro-immigrés, antiracistes, "Droit-de-l'Hommiste"...et Nicolas SARKOZY!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 16 Juillet 2016, 09:46am

Or le terroriste qui a fait plusieurs centaines de victimes à Nice est un Tunisien multirécidiviste (violence avec armes, violences familiales, violences sur la voie public...)...en mars il a été condamné à 6 mois de prison...avec sursis!

Que faisait-il dehors? Que faisait-il encore en FRANCE?

Nicolas SARKOZY a déclaré à la sortie de la Messe (tiens le voilà catholique pratiquant ce divorcé multirécidiviste?) que "les mots ne veulent rien dire...ce sont les faits qui doivent parler"!

Or précisément qu'à fait Nicolas SARKOZY lorsqu'il était au pouvoir? Non seulement il a diminué les effectifs de la Police et de la Gendarmerie, détruit les Renseignements Généraux (qui rend maintenant la Police aveugle et sourde sur le terrain) ...mais il a supprimé la peseudo "double peine" pour les délinquants étrangers...et ceci pour faire plaisir à la Gauche - en appliquant la politique préconisée par TERRA NOVA - aux "bonnes âmes" et aux associations pro-immigrés, antiracistes et "droit-de-l'hommiste" (! (FASTI, Cimade, GISTI, MRAP, LDH, plus tardivement Comité national contre la double peine puis MIB )

Et maintenant il prétend venir nous expliquer ce qu'il faut faire!

Qu'il aille plutôt faire des conférences au QATAR ou en Arabie Saoudite ce "pompier pyromane"!

Samedi à Nanterre, lors d'une conférence de presse organisée au siège du Front national suite à l'attentat de Nice, Marine Le Pen a fustigé le gouvernement avec virulence. «Dans n'importe quel pays du monde, je dis bien dans n'importe quel pays du monde, un ministre au bilan aussi épouvantable que Bernard Cazeneuve - 250 morts en 18 mois - aurait démissionné depuis longtemps» a-t-elle déclaré, tout en dénonçant la responsabilité de l'opposition, le «parti Les Républicains qui était au pouvoir il y a encore cinq ans». Elle a estimé que ce parti «immigrationniste» avait «désarmé l'État» et «mené une politique étrangère suicidaire». La candidate à la présidentielle a ajouté: «Hollande, Valls, Cazeneuve, Sarkozy et consort, plus jamais ça! Plus jamais eux! Plus jamais une telle incapacité, plus jamais un tel renoncement au pouvoir».

Elle a également critiqué le «fatalisme» et l'argument du «dérangement psychiatrique» pour expliquer un drame comme celui de Nice le 14 juillet. «Personne ne nous fera croire que la seule folie humaine puisse l'expliquer» a-t-elle lancé en accusant les différents gouvernements d'avoir laissé s'installer une «idéologie meurtrière» dans le pays.

Rétablir la double-peine

Sur un ton martial, elle a également appelé à «relever la tête» et à «employer tous les moyens légitimes», la constitution et la législation pour «désarmer et éradiquer l'islamisme radical».

Parmi les moyens évoqués, elle a plaidé pour l'affirmation de l'autorité de l'État, la restauration progressive du service militaire, la création d'une garde nationale pour «remplacer le dispositif sentinelle», l'augmentation des moyens militaires à 2% du PIB avec une évolution à 3%, le contrôle des frontières, la mise en place d'une agence française de lutte contre le terrorisme et le rétablissement du renseignement de proximité.

«Le profil de ces nouveaux terroristes doit engendrer de nouveaux réflexes», a-t-elle considéré, avant de prôner l'application des peines réelles, notamment de perpétuité ainsi que la déchéance des bi-nationaux radicalisés «comme aux Pays-Bas». Le rétablissement de la double-peine lui semble être également une nécessité. Elle a d'ailleurs accusé Nicolas Sarkozy d'avoir supprimé une mesure qui, selon elle, aurait permis à la France d'écarter le Tunisien responsable de l'attentat à Nice.

Marine Le Pen a qualifié de «faute lourde» les politiques ayant permis de «continuer à faire entrer tant d'étrangers en France» et de «plus grande irresponsabilité» l'acceptation de la politique des quotas de migrants.

«La France est un grand pays qui a les moyens de se défendre mais parce que ses dirigeants sont petits, ils ne le savent pas, ils ne le veulent pas»

«Je demande la dissolution immédiate de l'UOIF et l'interdiction des autres organisations radicales dont celle des Frères musulmans» a-t-elle également répété, se disant «abasourdie» par le fait que «personne ne vienne rappeler leur immense responsabilité» à ceux qui ont «entretenu tant de liens» avec la mouvance islamiste.

La fermeture d'une centaine de mosquées et salles de prières salafistes, est encore, selon elle, une priorité. «Rien n'a été fait dans ce domaine» a-t-elle fustigé. «Qu'attend Bernard Cazeneuve pour le faire? En une journée, le problème peut-être réglé» a-t-elle assuré

L'eurodéputée a aussi réclamé l'expulsion des «imams prêcheurs de haine» et fustigé leurs financements étrangers. «La France ne peut pas continuer à être le terrain de jeu de luttes d'influences que se livrent le Maroc, la Tunisie, l'Algérie, le Qatar, l'Arabie Saoudite ou la Turquie».

Enfin, vantant l'avènement de l'État nation, thème phare de son programme présidentiel, Marine Le Pen a dit, au terme de sa déclaration: «La France est un grand pays qui a les moyens de se défendre mais parce que ses dirigeants sont petits, ils ne le savent pas, ils ne le veulent pas.»

18 mai 2016 Très intéressante conférence ( ...pas rassurante du tout... et confirmé le 14 juillet)..du criminologue Xavier RAUFER que nos gouvernants devraient écouter...

Commenter cet article

mehdi mountather 16/07/2016 17:39

Les attentats de Gia en Algérie en Europe le 11 Qaeda le 11 le 11 symbole de satan donc ces terroristes Gia Qaeda Daech des diables humains pas des musulmans en Algérie les généraux honnête ont met fin aux généraux complice avec le Gia depuis 2012 la fin du terrorisme en Algérie donc aux généraux honnête en France de mettre fin aux généraux complice avec Daech pour éviter d'autres attentats pire que l'attentat de Paris ou de Nice un homme avertit en vaut deux les complices de ces attentats en France vont mourir comme certains complices de Gia en Algérie arrêt cardiaque tumeur accident de la route crash d'avion.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents