Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


NICE - Témoignages de Héros. Franck et Alexandre ont risqué leur vie pour tenter d'arrêter le camion!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 21 Juillet 2016, 20:50pm

Dieu merci, le tueur n'a pas pu les tuer!

Il faut absolument entendre leur récit! Eux méritent la Légion d'Honneur! Même si de nos jours c'est aux islamistes Frères Musulmans de l'UOIF qu'on les donne!

VIDÉO - L'homme a jeté son scooter sous les roues du camion, s'est agrippé à la cabine et a frappé le tueur à mains nues. Il raconte son geste hors du commun dans un entretien à Nice Matin.

Des témoins disaient l'avoir vu passer sous les roues du camion meurtrier. Depuis la macabre soirée du 14 juillet, on était sans nouvelles du motard dont le geste héroïque avait fait le tour des réseaux sociaux. Sur des images tournées par un journaliste allemand, à voir dans le début de la vidéo ci-dessus, on voit un motard poursuivre le camion, puis jeter son véhicule, un 300 cm3, sous ses roues. Nice Matin a retrouvé l'auteur de ce geste hors du commun, qui a accepté de donner unentretien exclusif à «son journal». Il s'appelle Franck, a la cinquantaine et est employé de l'aéroport de Nice, sur la piste. Son témoignage est édifiant.

Ce jeudi soir, Franck a manqué le feu d'artifice. Il décide alors d'aller manger une glace avec sa femme. Il prend la promenade des Anglais avec son scooter. Là il voit la foule qui commence à courir dans son dos, puis le camion le dépasser à toute allure. Il voit les corps voltiger, tomber un par un. «J'ai tout de suite compris. J'ai alors décidé d'accélérer. Ma femme, derrière moi, me tirait le bras et me demandait où j'allais. Je me suis arrêté. Je lui ai dit: dégage! Et j'ai accéléré à fond.»

Il dépose sa femme et se lance à la poursuite du camion. À ce moment, il n'a qu'une idée en tête: son fils, qu'il sait être sur la place Masséna, vers laquelle se dirige le camion. «Je voulais à tout prix l'arrêter», raconte-t-il. «J'étais dans un état second mais à la fois lucide. Je suis donc parvenu à me mettre sur sa gauche, mon objectif était d'atteindre la cabine. Quand j'étais à son niveau, je me suis posé la question: qu'est-ce que tu vas faire avec ton pauvre scooter? C'est alors que je l'ai jeté contre le camion. J'ai continué à courir après lui. Je me souviens être tombé puis reparti à toutes jambes. Je ne sais plus ce que je faisais. Et finalement je suis arrivé à m'accrocher à la cabine.» la suite sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/07/21/01016-20160721ARTFIG00092-j-etais-pret-a-mourir-le-temoignage-de-franck-le-motard-heroique-de-nice.php

VIDÉO - Un motard pour le moment inconnu a tenté de stopper le tueur en jetant sa moto sous les roues du camion. Un autre passant s'est lui accroché à la portière, avant d'être braqué par le terroriste.

Au milieu de la panique générale, alors que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel fonçait sur la promenade des Anglais, des passants ont eu le courage de tenter de le stopper. Plusieurs témoins ont raconté avoir vu un simple piéton s'accrocher à la portière du camion pour enrayer sa course folle. Il s'agit d'Alexandre Migues, un Niçois présent sur la promenade des Anglais le 14 juillet. Il a vu le camion foncer, et écraser une dame sous ses yeux. Il a alors lâché son vélo et s'est lancé à sa poursuite. «C'était instinctif, je ne peux même pas expliquer comment j'ai fait pour aller courir derrière un camion», raconte-il dans un entretien à Nice Matin.

la suite sur http://www.dailymotion.com/video/x4kkq2e_ce-nicois-raconte-comment-il-a-tente-d-ouvrir-la-porte-du-camion-quand-le-terroriste-l-a-braque_news

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents