Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


Le gouvernement met en place le fichage des enfants trisomiques! La fondation Jérôme Lejeune dénonce un "eugénisme d'Etat".

Publié par Michael Jeaubelaux sur 25 Juillet 2016, 17:45pm

Par un décret et un arrêté, pris les 3 et 11 mai dernier, le gouvernement a mis en place un fichier national pour le dépistage de la trisomie 21 avant la naissance. A l'insu des femmes qui ont fait le dépistage, les médecins seront désormais obligés de transmettre les données relatives à leur grossesse et leur bébé à l'Agence de Biomédecine. La fondation Jérôme Lejeune dénonce un "eugénisme d'Etat".

"L'objectif ? Rendre obligatoire, pour tous les professionnels de la grossesse, la transmission à une "Agence de Biomédecine", qui gèrera ce fichier, de toutes les données relatives aux femmes qui ont fait le dépistage, et à leur enfant. Le caryotype, les résultats des marqueurs sériques, mais aussi l'issue de la grossesse, c'est-à-dire si le bébé est né où si la mère a décidé d'avorter. Avec 20 autres parties, la fondation, qui avait déjà saisi le Conseil d'Etat, tente de faire annuler le décret et l'arrêté.

Dans son communiqué, l'association pro-vie dénonce la stigmatisation et la discrimination que cela constitue pour les enfants trisomiques, seule pathologie visée par ce décret. Cela créerait donc une "norme hygiéniste que les personnes qui ont un génome « déviant » ne respecteraient pas". Mais c'est aussi la vie privée des femmes et l'indépendance des médecins qui sont violées selon la fondation Jérôme Lejeune.

Et Jean-Marie Le Méné de dénoncer la mise en place d'un véritable eugénisme d'Etat : "Les responsables politiques [français] depuis 20 ans ont créé des obligations qui, prises dans leur ensemble, dessinent une intention et des réflexes collectifs conduisant à l’élimination en masse des enfants trisomiques. Aujourd’hui la mise en place d’un fichage national pour la trisomie 21, pathologie dont le diagnostic revêt une gravité particulière (décision de vie ou de mort) relève de cette même logique".

De pire, en pire et cela risque d'aller crescendo jusqu'aux élections de 2017!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents