Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


CAHUZAC parle! Le compte en Suisse...c'était pour ROCARD!... VALLS est lui aussi un ancien rocardien...mais qui pourrait imaginer qu'il était au courant de ce compte?...

Publié par Michael Jeaubelaux sur 5 Septembre 2016, 20:56pm

L'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac a déclaré lundi que son premier compte ouvert en Suisse en 1992 était destiné "au financement d'activités politiques" au profit de l'ex-Premier ministre socialiste Michel Rocard.

"J'ai demandé à Philippe Péninque d'ouvrir un compte en Suisse en 1992 (...). Ce compte, c'est du financement d'activités politiques pour un homme dont j'espérais qu'il aurait un destin politique national", a révélé le ministre déchu au premier jour de son procès pour fraude fiscale, précisant qu'il s'agissait d'un financement pour Michel Rocard.

"Je suis certain que Michel Rocard ignorait tout" de ce financement occulte, a-t-il ajouté, refusant de donner le nom de ses interlocuteurs au sein de l'équipe de l'ancien Premier ministre. Michel Rocard est décédé le 2 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

Qui en douterait? ROCARD comme SARKOZY ne "se mêlait jamais de ces sujets subalternes"...

"Cet argent devait "servir à financer" la campagne législative de 1993", "on espérait que Rocard se présenterait" à la présidentielle de 1995, a précisé Jérôme Cahuzac. "Ce courant rocardien, c'était un bazar dont vous n'avez pas idée. Une agitation créatrice permanente", a encore expliqué Jérôme Cahuzac.

En mai 1991, Jérôme Cahuzac venait de quitter le cabinet du ministre de la Santé Claude Evin. Il a alors débuté ses activités de chirurgien esthétique tout en menant des activités de conseil et en s'engageant politiquement "auprès de l'équipe Rocard". A l'époque, le financement des partis politiques commence à être régulé en France, notamment par la loi Rocard de 1990. "Il m'est dit que la seule façon d'aider ne peut être que de façon occulte et parallèle. Il m'est dit : 'Pourquoi pas, mais pas en France'. J'avais compris. Je vais voir certains responsables de laboratoires" pour solliciter des financements, a raconté l'ancien ministre. Jérôme Cahuzac a précisé que "deux versements des laboratoires Pfizer" avaient été effectués en 1993. Un brin agacé, le procureur Jean-Marc Toublanc a demandé au prévenu s'il avait menti au juge d'instruction ou au tribunal. "Je n'ai pas menti au tribunal", a alors répondu le "paria" de la République.

Premier ministre de 1988 à 1991, Michel Rocard a pris la tête du Parti socialiste en octobre 1993, après la lourde défaite de la gauche aux législatives de mars. Dans son entourage figuraient notamment à l'époque l'actuel Premier ministre, Manuel Valls, et l'ex-président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon."

Au fait le Gouvernement...pardon... "le Pärquet" a décidé de renvoyer en correctionnel l'ancien Président (Pour des faits pour lesquels il n'avait pas été mis en examen...) pour dépassement de ses comptes de campagnes...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents