Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

«Nous ne bougerons pas tant que nous n’aurons pas des propositions. Nous y passerons la nuit s’il le faut. On veut plus que des annonces!» Frédéric Van Gansbeke parle depuis le barrage sur l’autoroute A16. Près de l’entrée du tunnel sous la Manche, camions et tracteurs interdisent toute circulation. Nous sommes à Calais. Président du Collectif des entreprises et des commerces du Calaisis (700 membres), Frédéric Van Gansbeke est encore le porte-­ parole de ce grand rassemblement qui hier a réuni les agriculteurs, les routiers et les représentants des dockers du port. Depuis le matin, ces Calaisiens et usagers du Calaisis exigent le démantèlement du plus grand camp de migrants de France: la jungle de Calais.

CALAIS est un beau résumé de l'abandon des français par les gouvernements successifs, de l'impuissance européenne face à l'invasion migratoire, l'incapacité à faire respecter la loi et d'assurer la sécurité des citoyens!

Il est temps que tout cela cesse! Les français vont-ils encore voter pour ceux qui sont responsables de ce chaos!

La patience des français a des limites... les autorités ne devraient pas les pousser à bout....sinon tout cela finira dans un bain de sang...

Commenter cet article