Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


"Ideologie du Genre" - Endoctrinement des enfants - Des enfant de maternelle contraints par leur institutrice à allez-voir "Dansékinou, l’histoire d’une petite fille qui a 3 papas, programmée par l’école!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 12 Octobre 2016, 09:04am

Et les parents ont le sentiments de ne pouvoir rien faire!

Témoignage reçu par VIGI-GENDER :

"« L’institutrice de moyenne section organise une sortie (obligatoire) à l’Opéra Bastille le 18 octobre pour le conte musical intitulé « Dansékinou ». Elle dit que c’est un conte qui aborde avec tendresse le sujet des familles recomposées. Nous avons été voir la vidéo sur internet et nous trouvons le sujet très rude car on apprend que c’est l’histoire d’une petite fille qui a 3 papas. Depuis plusieurs années, on empêche les parents d’accéder à la classe pour rencontrer les maîtresses à partir de la moyenne section. Nous ne pouvons rien faire. Et si nous refusons que notre enfant aille voir ce spectacle, nous avons peur des représailles. Que nous conseillez-vous ? »

Les parents peuvent s'opposer (voir sur le site http://www.vigi-gender.fr/ ou au moins témoigner en s'adressant à leur référent départemental VIGI-GENDER http://www.vigi-gender.fr/comment-reagir)...mais la plupart ne font rien de peur que leurs enfants subissent des représailles de la part de l'Institution scolaire favorable à cees théorie et organisatrice de l'endoctrinement au niveau du Ministre BELKACEM!

Plus que jamais les parents doivent être vigilants, et ceux qui n'entendent pas laisser leurs enfants aux mains des idéologues doivent se regrouper dans chaque école pour être plus forts pour faire face... malheureusement ils ne pourront pas compter sur la FCPE, favorable à cette idéologie, pas plus que sur la PEEP qui n'a jamais protestée contre de telles pratiques.

En quoi cette pièce pose-t-elle problème? Faire de l'exception la norme...au nom "du bien de l'enfant", bien-sûr!

L'idéologie qui est derrière est celle qui postule qu'on peut avoir plusieurs papas et que le "parent biologique" n'en n'est qu'un parmi d'autres... les autres, choisis la mère, en sont d'autres tout aussi valables; le point de vue de l'enfant ne compte pas...seul celui de la mère compte (...comme pour le choix de le laisser naître ou pas!), derrière cela c'est la propagande en faveur du "Droit du Beau-parent" qui se cache.

Ensuite, il s'agit d'habituer les enfants très tôt à l'idée que l'on peut avoir "plusieurs papas"... et même "plusieurs papas...en même temps"! ... comme lorsque deux messieurs qui vivent ensemble, l'un le "papa biologique" - notion à inculquer dès le plus jeune âge (dès la Maternelle) et voici l'endoctrinement visant à normaliser les "familles homoparentales".

Ainsi dès la Maternelle, on pose "la famille recomposée" comme une norme! On avertit l'enfant que sa maman va "probablement" quitter son papa... mais "c'est pas grave! il en aura d'autres...même plusieurs!

Que ce qui est minoritaire (1 enfant sur 10 vit dans une famille recomposée) et fruit d'échecs successifs des unions de la mère est présenté à de très jeunes enfants comme "normal" !

« L’institutrice de moyenne section organise une sortie (obligatoire) à l’Opéra Bastille le 18 octobre pour le conte musical intitulé « Dansékinou ». Elle dit que c’est un conte qui aborde avec tendresse le sujet des familles recomposées."

l'institutrice trompe les parents sur l'intention réelle qui se cache derrière son choix... les mots employés sont toujours les mêmes, "tendresse", "poésie", "pour le bien de l'enfant", pour lutter contre les "discriminations",etc...

Cette exemple illustre très la manière sournoise utilisée par ceux qui font la guerre au mariage et à la famille dénoncée par le Pape, et le discours employé par les ennemis de la famille et du mariage, à tous ces destructeurs de repères ( "stéréotypes" pour ces gens-là) qui n'ont d'autres but que la "déconstruction" nécessaire au monde indifférencié qu'ils entendent constitué comme "la norme"!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents