Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

Pour protester contre la recrudescence de violence à l'encontre des personnels soignants, les urgences de l'hôpital de Tourcoing ont mené ce mercredi une journée «Urgences mortes».(..)

Cette initiative d'une durée de 24 heures vise à «expliquer aux gens que nous sommes là pour soigner, pas pour être agressés», a déclaré le Dr Olivier Pennel, cadre au centre hospitalier.

Agressions verbales et physiques

Dans la nuit du 15 au 16 octobre, des médecins du service avaient été pris à partie, a-t-il dit, par «une quinzaine» de personnes qui accompagnaient une patiente. «Trois d'entre elles, mécontentes de la lenteur prise pour prodiguer les soins, (avaient) commencé à copieusement insulter l'équipe médicale, puis à frapper trois médecins dont deux internes», selon le parquet de Lille. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait dénoncé des «faits d'une violence incroyable».

«Nous voulons, par cette journée, montrer notre mécontentement», a expliqué le Dr Pennel. «La journée ‘urgences mortes' ne signifie pas urgences fermées, nos portes sont ouvertes et l'effectif reste inchangé», a-t-il précisé.  (..)

plus sur http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/10/26/20002-20161026ARTFIG00304-l-hopital-de-tourcoing-reduit-le-service-des-urgences-pour-protester-contre-les-violences.php

http://plaidoyerpourunislamfrancais.fr/Plaidoyer%20pour%20un%20Islam%20fran%C3%A7ais.pdf

Deuxième solution : Interdisons tout financement étranger et permettons à l’Islam de France d’être aidé par des voies françaises 6) L’État interdira tout financement étranger dans la construction ou le fonctionnement des lieux de culte en France. Les collectivités locales pourront proposer de faire des avances remboursables ou des garanties d’emprunt pour les constructions de ces lieux de culte, ou devenir propriétaires de ces derniers. Elles ne pourront aider la construction de ces lieux de culte que par l’intermédiaire de la Caisse des Dépôts. Le permis de construire sera délivré par le Préfet, après avis de la commune concernée. Le Préfet sera chargé de vérifier la validité du plan de financement général de la construction du lieu de culte, l’origine des fonds et vérifiera la conformité avec le code de l’urbanisme. Par ailleurs, les collectivités locales pourront louer des lieux qui leur appartiennent, au prix fixé par les domaines, pour que la 62 liberté de culte soit effective. Le coût du fonctionnement des lieux de culte sera assuré par les croyants eux-mêmes. 

Commenter cet article

budzinski 28/11/2016 01:57

c'est bien fait pour les urgences ou aucun service humanitaire n'est d'actualité.je crevais sur ma chaise peandant toute l'aprés midi et tous les arabes passaient avant moi.ou est le france?