Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


Présidentielle 2017 : Face à la progression spectaculaire du vote FN chez les catholiques...des mouvements, médias et des associations catholiques se mobilisent face à la montée du FN! Vous n'êtes pas obligés d'acheter leurs journaux, ni de cracher au bassinet du Secours Catholique, du CCFD-Terre solidaire ou de mettre vos enfants chez les scouts de France!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 8 Octobre 2016, 23:30pm

On dirait qu'Il n'y a que les étrangers qui les intéresse, de préférence musulmans (islamistes on s'en aperçoit après...), de préférence "migrants" plutôt que réfugiés...et quand ceux-là ne sont pas disponibles ils se mobilisent pour les "Roms" ou les albanais (alors que se pays à été sorti des listes des pays à risques!)... l'important est de cocher la case "étranger" de Mathieu 6 pour être sûr d'aller au Paradis! ...quitte à organiser l'invasion et la colonisation de leur pays! ...l'essentiel c'est d'avoir la conscience tranquille et d'aller au Paradis!

En revanche les communistes, les partisans de l'IVG comme "Droit fondamental des femmes", le mariage homosexuel, la PMA pour les célibataires et les lesbiennes, mla GPA pour tous, l'idéologie du Genre...ça ce n'est pas très grave! Des sujets tout juste bon pour La Manif Pour Tous! Quand à l'appartenance à la Franc-Maçonnerie, c'est le cadet de leur souci, Monseigneur DECOURTRAY n'en faisait-il pas partie?

Ces chrétioens de Gauche qui quand ils n'accueillent pas les "migrants" organisent l'invasion de nos pays par l'immligration clandestine...de ce point de vue la CIMADE fait un travail magnifique en les "informant sur leur droit"!

Ces chrétiens de Gauche pitoyables quand il a fallu défendre les propos du Pape sur l'idéologie du Genre (une madame POZZI de Témoignage Chrétien qu'a été obligé de reprendre Claude WEIL de l'OBS quand celle-ci prétendait que la théorie du genre n'existait pas dans l'émission C dans l'Air) n'ont aucune leçons à donner à leur coreligionnaires eux qui ont été complices systématiquement des ennemis de la France et de la Foi depuis la dernière guerre mondiale!

Ces cathos de gauche occupés à islamiser l'Eglise Catholique plutôt qu'à évangéliser les musulmans feraient bien de la mettre en sourdine! Marine LE PEN représente 25% minimum des électeurs français et de plus en plus de catholiques...Jésus a refusé de choisir un camp l'Eglise Catholique ferait bien d'en faire autant!

Quand à Mathieu 6 il y a d'autres manières d'aimer et d'être solidaire de nos frères étrangers qui souffrent notamment au Moyen-Orient à cause de l'oppression islamique : l'AED ou l'Oeuvre d'Orient, SOS Chrétiens d'Orient, L'Ordre de Malte ne refuseront pas vos dons!

PAR MARIE-PIERRE HADDAD , AVEC AFP PUBLIÉ LE 07/10/2016 À 13:20

Pas d'"excommunication" mais une mobilisation pour "écouter" et "agir". Une dizaine de mouvements et médias chrétiens se sont unis face à la montée de l'extrême droite, singulièrement dans l'électorat catholique, une démarche inédite qui suscite l'ire du Front national.

L'initiative est portée par la revue jésuite Projet, qui consacre en octobre un numéro spécial d'une centaine de pages à ce sujet, en partenariat avec dix mouvements chrétiens.

Parmi eux, des institutions importantes et très actives sur le terrain, comme le Secours catholique (Caritas France), le CCFD-Terre solidaire, Pax Christi, les Scouts et Guides de France.

Pour l'occasion, la publication, titrée "Extrême droite: écouter, comprendre, agir", va multiplier "presque par 30" sa diffusion, en la portant à 80.000 exemplaires, dont 74.000 seront offerts (Ndlr : qui paie?) aux abonnés de La Croix dans les prochains jours, a précisé jeudi lors d'une conférence de presse le rédacteur en chef de la revue Projet, Jean Merckaert. "Un outil pour réfléchir", a résumé le directeur du quotidien assomptionniste, Guillaume Goubert, dans un éditorial.

Le responsable de la revue en a fait le constat amer en 2015 : "La digue que pouvait représenter le fait d'être chrétien vis-à-vis de l'extrême droite était en train de voler en éclats dans les urnes".

Lors des dernières élections régionales, les catholiques ont de fait davantage voté pour les listes FN que l'ensemble des Français (32% contre 27,7%), selon une étude Ifop.

Si le ralliement à l'extrême droite restait moins marqué chez les pratiquants réguliers que dans l'ensemble de la population, il progressait de manière vertigineuse dans ce segment, de 4% à la présidentielle de 2012 à 24% aux régionales de 2015.

Une "propagation du discours de peur"

C'est dans ce contexte que l'invitation de la députée FN Marion Maréchal-Le Pen à une université d'été catholique par l'évêque de Toulon avait fait grand bruit en août 2015.

Le porte-parole de l'épiscopat avait dû monter au créneau pour réaffirmer que "la ligne des évêques n'a pas changé" dans leur hostilité aux thèses du Front national.

La petite-fille de Jean-Marie Le Pen affirme elle être en phase avec l'enseignement de l'Église sur l'avortement et la fin de vie, et son discours "a pu parler à certains catholiques", relève Jean Merckaert.

Mais pour le CCFD, "les réponses apportées par l'extrême droite sont irrecevables et inadaptées", souligne sa directrice de la mobilisation citoyenne (cette expression signe les opinions politiques de cette dame!), Manuèle Derolez, qui les juge "contraires au message de l'Evangile, à l'appel du Christ à vivre une fraternité en actes".

"On constate une propagation du discours de peur et de rejet à travers les idées d'extrême droite", notamment à l'égard des migrants, déplore le directeur France-Europe de Caritas, Laurent Seux.

"Un an après Aylan (l'enfant syrien retrouvé noyé sur une plage turque et dont la photo avait fait le tour du monde, ndlr) (L'odieuse et obscène mise en scène pour justifier l'invasion de l'Europe NdMJ), le mouvement s'est complètement retourné".

François Mandil, délégué national des Scouts et Guides de France, s'inquiète tout particulièrement de "la pénétration auprès de la jeunesse des idées du Front national".

Le Front national fait bloc

Irrités par l'initiative, des responsables du Front national ont réagi avant même la parution de la revue.

Marion Maréchal-Le Pen a annulé sa participation à l'émission radio-télé Face aux chrétiens, à laquelle participe La Croix.

"Paternalisme anti-déontologique sûrement contreproductif : les électeurs se moquent éperdument de l'opinion de tenanciers de salles de rédac", a tweeté pour sa part Florian Philippot, vice-président du mouvement et proche de Marine Le Pen.

Les promoteurs de la démarche se défendent pourtant de vouloir entrer en "campagne" contre le Front national.

"Il s'agit de voir l'extrême droite comme un révélateur : qu'est-ce que cette progression nous dit sur l'état de notre société ?", fait valoir Jean Merckaert, qui ne veut pas crier "vade retro, satanas".

L'opération se déroule non "pas dans un esprit d'anathème" ou d'"excommunication" mais "d'écoute, de respect des personnes", abonde le directeur de La Croix. Qui se dit prêt à discuter avec les responsables du parti de ce numéro spécial... "quand ils en auront pris connaissance".

Aujourd’hui, circule l’idée que l’extrême-droite propose une alternative crédible aux questions d’un certain nombre de nos concitoyens, questions qui touchent aux flux migratoires, à la montée de la violence, aux conséquences d’une mondialisation génératrice d’exclusion ici, en France, et à l’incapacité des parties traditionnelles d’apporter une perspective crédible.

L’extrême-droite exacerbe, amplifie ces peurs et ces questions. Ces questions sont importantes et légitimes, il est important de les écouter et de les comprendre. Il faut aussi s’interroger sur les réponses apportées par l’extrême-droite. Pour le CCFD-Terre Solidaire, non seulement elles ne constituent pas une alternative crédible mais, elles sont irrecevables et inadaptées.

Dès 1985, le Cardinal Albert DECOURTRAY avait affirmé l’incompatibilité entre la Foi et un certain nombre d’idées du Front national. L’Eglise a au fil du temps réaffirmé ce message comme le rappelait encore Mgr Olivier RIBADEAU DUMAS, porte-parole de la conférence des évêques en août 2015 : « Nous continuons de dire que le rejet de l’étranger, le refus de l’accueil de l’autre, une vision de la société renfermée sur la peur posent problème. Un certain nombre de points développés par le FN ne sont pas conformes à la vision que l’Evangile nous invite à défendre. »

Les situations de guerre, comme les problèmes climatiques, vont par exemple inéluctablement accentuer les flux migratoires. Il est totalement illusoire et déraisonnable d’imaginer que nous pourrons endiguer ces phénomènes en fermant les frontières, en se repliant sur notre identité et en construisant des murs. Cette réponse est susceptible de générer encore plus de tensions, de violence et de guerre. Les réponses aux apparences séduisantes, simples, proposées par l’extrême-droite, risquent de nous conduire dans des impasses.

Collaboration avec la Revue Projet

C’est pour cette raison que le CCFD-Terre Solidaire a souhaité travailler avec la Revue Projet à la sortie de ce numéro spécial, à la fois pour donner des outils de décryptages et aussi pour permettre que s’ouvre largement le débat avec les citoyens, et en particulier avec les chrétiens. Car si le CCFD-Terre Solidaire est connu pour agir contre toutes les causes de la faim, il a aussi été mandaté en 1961 par les évêques de France pour mobiliser les communautés chrétiennes sur les enjeux de solidarité internationale.

Chaque jour, le CCFD-Terre Solidaire est témoin que bon nombre de peuples connaissent les mêmes réactions de peur, d’incompréhension, et de sentiment d’injustice. Partout dans le monde comme en Europe et en France, des actions s’engagent et elles sont pertinentes.

"Ecouter, comprendre, agir", c’est la démarche proposée par la Revue Projet dans ce numérodocumenté, faisant dialoguer universitaires et acteurs de terrain, recueillant des paroles de citoyens, et à laquelle souscrit entièrement le CCFD-Terre Solidaire.

En mai 2016, la Revue Projet lançait une campagne de "crowfunding" pour permettre la diffusion à grande échelle de ce numéro. Grâce au journal La Croix, qui a accepté de diffuser la Revue à l’ensemble de ses abonnés en octobre, c’est près de 100 000 exemplaires qui seront partagés.

Pour se procurer la revue

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents