Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

« Le changement de perception sur la masculinité est bien plus important qu’on ne le pense. Car si cette image arrive à évoluer, c’est toutes les causes féminines qui en profiteront. On parle là d’un vrai changement de société. Un bouleversement… » - Nick Owen - Journaliste à la BBC News.

" Tu as un corps d’esthète, tu as du succès dans les affaires, tu es monté comme un taureau, et sexuellement tu assures grave ? Alors bravo tu reproduis la parfaite image de la masculinité voulue par les marques et construite de toute pièce par la publicité. Peu importe que tu aies un costume trois pièces et que tu sois bien rasé ou bien encore que tu portes une chemise de bûcheron à l’encolure recouverte d’une barbe foisonnante… tu en es ! Tel est l’homme moderne occidental fabriqué par les annonceurs et qui s’affiche, le torse bombé, dans les médias. " 

" « Les marques ont besoin de faire évoluer leur vision de l’homme idéal et d’ouvrir leur esprit. On vit dans un monde ou la diversité n’a jamais été aussi importante et nous sommes pourtant contraints de suivre des stéréotypes non représentatifs… », explique Shaun Ross, mannequin anglais et activiste en raison de sa particularité génétique d’albinos. Il est l’égérie de « Find your Magic », la dernière campagne de LYNX, et était présent aux Cannes Lions 2016 aux côtés de 72andSunnyAmsterdam, le réseau publicitaire organisateur d’une conférence sur le futur de la masculinité. "

"Pour changer la masculinité, on doit bien comprendre qu’elle est une construction de notre société dont le genre n’a rien à voir avec le sexe biologique.  On parle de comportement que cela soit un homme ou une femme. Et le sexe fort doit faire face à une masculinité hégémonique qui prend sa source dans une représentation parfaite et puissante… " 

Tiens, tiens, je croyais que : "La Théorie du Genre ça n'existe pas" ( N.BELKACEM)

Pour Nick Owen, Managing director de 72 and Sunny Amsterdam : 

« Les médias jouent un rôle qui exacerbe voire aliène toutes les tranches d’âges. Cela génère de l’angoisse, de la frustration et crée un déséquilibre quotidien même si c’est imperceptible… Il y a une pression bien réelle face à laquelle les hommes et les garçons doivent faire face. Un sujet qui n’est pas assez abordé dans notre secteur ».

Cela est tout à fait vrai...c'est pourquoi "l'idéologie sournoise" souhaite les utiliser à son profit!

"Quand on parle de faire changer les mentalités autour de ce sujet, il faut déjà commencer par les publicitaires et les annonceurs :« Cet univers doit arrêter de se focaliser sur les groupes de consommateurs pour trouver l’inspiration. Ses acteurs doivent regarder avant tout chez eux ! Car c’est dans leur salon ou en ouvrant leurs fenêtres qu’ils trouveront les réponses. La vérité est sous leur nez, dommage qu’ils refusent de la reproduire… », insiste Shaun Ross qui dans la dernière campagne Lynx propose de nouveaux codes de masculinité, plus féminins, plus sensuels et clairement hors stéréotypes."

" L’homme blanc occidental est hétérosexuel et issu de la classe moyenne. Son caractère met en avant l’assurance, le contrôle, la force physique ou l’émotion et s’exprime avec pudeur voire complexité. Mais au-delà de l’Occident, ces caractéristiques se retrouvent aussi au Moyen-Orient, en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud".

"L’homme chariot, père de famille représente ce petit changement dans certaines campagnes publicitaires mais demeure encore dans cette mise en scène du consommateur une volonté purement opportuniste."

"Et le mot de la fin revient à Nick Owen : 

« Le changement de perception sur la masculinité est bien plus important qu’on ne le pense. Car si cette image arrive à évoluer, c’est toutes les causes féminines qui en profiteront. On parle là d’un vrai changement de société. Un bouleversement… ».(!)

plus sur http://www.influencia.net/fr/actualites/tendance,tendances,redefinir-masculinite-arreter-voir-male-partout,6759.html

L'idéologie du Genre est à l'oeuvre dans beaucoup de domaines, elle vise à instituer une indifférenciation des sexes, sous prétexte de féminisme et de lutte contre les discriminations. En France, c'est Najat BELKACEM qui en est la figure de proue.