Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


Reims (une fois de plus!) : 2 mois de prison avec sursis(!) ... c'est à dire rien! ...pour avoir roué de coups et menacée de mort leur cousine amoureuse d'un catholique! La Justice est complice de l'oppression islamique!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 17 Novembre 2016, 12:02pm

En France les musulmans font la loi, en voici la preuve...et la Justice est complice! Il est temps que cela change! Le droit à changer de religion est inscrit dans les "Droits de L'Homme" mais ses soi-disant défenseurs patentés n'ont pas réagi à cette affaire... trop occupé à traquer les actes ... islamophobes! 

 

"AFP, publié le jeudi 17 novembre 2016 à 11h29

Marne: deux mois avec sursis pour avoir frappé leur cousine, musulmane en couple avec un catholique

Deux jeunes femmes ont été condamnées jeudi devant le tribunal correctionnel de Reims à deux mois de prison avec sursis pour avoir frappé leur cousine, musulmane et en couple avec un catholique, un choix qu'elle dit payer auprès de sa famille.

Le jugement, assorti d'une amende de 300 euros, est moins sévère que les réquisitions du parquet qui avait, le 20 octobre, requis 3 mois de prison avec sursis et la réalisation d'un stage de citoyenneté pour "violence commise en réunion".

Cette décision correspond à "la modération à laquelle nous avions appelé", a déclaré l'avocat de la défense Me Daouda Diop.

Cette affaire a été "démesurément grossie" alors qu'elle n'est rien de plus qu'une "banale affaire de famille", a-t-il ajouté.

"C'est un premier pas excellent", a estimé de son côté Me Simon Miravete, l'avocat de la victime, se demandant toutefois si cette décision "mettra un terme aux pressions de la famille".

Sa cliente vit toujours "en semi-clandestinité" et non "librement comme toute jeune femme de 22 ans", a-t-il rappelé.

Lors du procès, la victime, infirmière, a expliqué être menacée en raison d'une histoire entretenue depuis 3 ans avec un jeune catholique. Le 25 janvier 2016, ses deux cousines s'en étaient prises violemment à elle, lui laissant plusieurs ecchymoses au visage.

La raison du conflit ? "Je ne voulais pas revenir chez mes parents, je voulais rester avec mon conjoint", avait-elle déclaré à la barre, affirmant que ses cousines avaient demandé à celui-ci de se convertir à l'islam.

Les deux cousines avaient été présentées comme des femmes intégrées "tout ce qu'il faut" dans la société et qui considéraient la victime "comme une sœur" qu'il fallait "protéger d'elle-même", des préoccupations, selon leur avocat, loin du "dilemme culturel" ou de la "guerre de religions". (!!!)

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents