Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

(MAJ 15/12/16 - Le Juge des référés rejette la demande de "Juristes Pour l'Enfance"! Cela en dit long de la mentalité qui sévit actuellement en France, même (et surtout?) dans la Justice française!)

Ce gouvernement socialiste est un gouvernement à la dérive, qui n'hésite pas à violer les consciences des mineurs en leur imposant des messages sur l"Le Sexe entres Hommes" (sodomie et la fellation masculine,car l'amour n'a jamais transmis le VIH) ou en autorisant des films pornos entre lesbiennes ou en ne réagissant pas au classement d'un film d'animation imitant les productions PIXAR qui se termine en partouze général! Alors que les motivations du CNC pour l'interdire au moins de 12 ans sont claires :

"Interdiction aux mineurs de moins de douze ans pour ce film d’animation comportant de très nombreuses scènes à caractère sexuel et un langage cru qui, en dépit de leur second degré, ne sont pas appropriés à un jeune public."

Regardez cette scène de partouze : https://www.youtube.com/watch?v=aSgeuw7VB0U

Je me mets à la place des parents qui emmèneront, en toute ignorance, leurs enfants de douze ans à ce film d'animation! Il semble que la "corruption de mineurs" organisée soit l'obsession de ce Pouvoir (sans oublier la responsabilité du CNC)! Déjà Fleur PELLERIN avait fait un recours pour que "La Vie d'Adèle" soit autorisée aux enfants de 12 ans contre l'avis du réalisateur! 

"Le réalisateur de La vie d'Adèle, Abdellatif Kechiche, opposé à ce que son film puisse être vu par des jeunes adolescents, a fustigé le recours envisagé par le ministère de la Culture contre la récente annulation du visa d'exploitation. Dans un entretien accordé au magazine Paris Match le 23 décembre, le réalisateur estime que son film n'a été que trop "exploité".

http://www.huffingtonpost.fr/2015/12/24/abdellatif-kechiche-le-realisateur-de-la-vie-dadele-meconte/

Même le "Huff" dit qu'il s'agit d'un film pour adultes et l'auteur d'un film vraiment sale!"Interrogé par le site Slashfilm, Seth Rogen a confié avoir "pensé que ce serait drôle de faire un film d'animation style Pixar mais en trash" et décrit son film comme étant "vraiment vraiment vraiment sale, mais il ressemble à un Pixar".

Si vous trouvez cela scandaleux alors, Ecrivez au CNC pour dire que vous êtes scandalisé. Standard : 12, rue de Lübeck 75784 Paris cedex 16  tél. 01 44 34 34 40 / fax 01 47 55 04 91 direction du cinéma  tél. 01 44 34 38 43  / fax 01 44 34 37 24   https://www.facebook.com/centre.national.du.cinema

Mickael Jeaubelaux "Je suis extrêmement choqué que le CNC ait institué "Le Porno Pour tous" dès 12 ans avec SAUSAGE PARTY! Et en toute connaissance de cause alors que ce film est considéré par son réalisateur comme un film pour adultes et un film sale, trash et violent! "Interrogé par le site Slashfilm, Seth Rogen a confié avoir "pensé que ce serait drôle de faire un film d'animation style Pixar mais en trash" et décrit son film comme étant "vraiment vraiment vraiment sale, mais il ressemble à un Pixar".http://www.slashfilm.com/sausage-party-movie-details/ alors que ce film se termine dans une gigantesque partouze!
 
Mickael Jeaubelaux Ce film aurait du être interdit au moins de 18 ans puisqu'il s'agit d'un film porno et distribué comme tel aux USA!

Ecrivez au CNC 

Message envoyé : ""Comment pouvez-vous prétendre protéger la jeunesse en autorisant "Sausage Party" aux enfants de 12 ans? Alors même qu'il s'agit d'un film pornographique pour adulte, selon l'aveu même de son réalisateur interrogé par le site Slashfilm, Seth Rogen qui a confié avoir "pensé que ce serait drôle de faire un film d'animation style Pixar mais en trash" et décrit son film comme étant "vraiment vraiment vraiment sale, mais il ressemble à un Pixar".?"

Ecrivez à vos députés pour qu'ils interpellent le gouvernement : initial du prénom + nom@assemblee-nationale.fr - Par exemple : Pour Laurent Wauquiez  lwauquiez@assemblee-nationale.fr  Ecrivez à vos sénateurs pour qu'ils interpellent le gouvernement :  initial du prénom + point + nom@senat.fr - Bruneau RETAILLEAU : b.retailleau@senat.fr  

Vous pouvez téléphoner ou envoyer des e-mails directement aux cinémas qui diffusent ce "Porno pour enfants"! Pour protester, pour leur demander ce qu'ils ont prévu comme avertissement à l'intention des parents? 

Au niveau national : 

 PATHÉ 2 RUE LAMENNAIS  75008 PARIS  tel +33 1 71 72 30 00 

 
Commentaires  SAUSAGE PARTY devrait être interdit aux moins de 18 ans car il s'agit d'un film pornographique, les distributeurs devraient au moins prendre l'initiative d'en avertir les spectateurs. Il s'agit ni plus ni moins que de la corruption de mineurs! J’aime · Répondre · il y a 14 minutes

Les cinémas Gaumont Pathé  : Bonjour, Merci pour votre message. Nous estimons que chaque personne est capable de choisir le film qu'elle souhaite voir sur grand écran, en adéquation avec les recommandations du CNC que nous appliquons  consciencieusement.  Il s'agit bien d'un film d'animation cependant tous les films d'animations ne sont pas forcément à destination d'un public d'enfants. C'est aux parents de se responsabiliser, il n'est pas de notre responsabilité d'appliquer une quelconque censure non-souhaitée par le Centre National du Cinéma et de l'image animée. A bientôt, Doriane

Mickael Jeaubelaux J'ai compris : Pas de censure! PATHE s'en lave les mains, les parents n'ont qu'à se renseigner avant, sauf que personne ne les a averti que c'était un film porno et qu'il se finissait en partouze! PATHE ne souhaite pas avertir les spectateurs...faudra-t-il que les citoyens viennent le faire à votre place! Je note que PATHE de manière irresponsable se couvre en disant comme d'habitude " ce n'est pas notre faute, on obéit aux ordres" , en sachant pourtant bien ce qu'il diffuse! Chere Doriane laisseriez-vous vos enfants de 12 ans aller ce film?

SERVICE ABONNES UGC ILLIMITE : TSA 30200 92 206 NEUILLY-SUR-SEINE CEDEX
Tél : 01 76 64 79 64  Du lundi au vendredi : 9h - 18h 
SERVICE CLIENTÈLE 24 avenue Charles de Gaulle 92 522 NEUILLY-SUR-SEINE CEDEX Tél : 0826.880.700 (0,20€/mn - non compris dans les forfaits mobiles) Du lundi au samedi : 12h - 20h  https://www.facebook.com/UGCcinemas/?rf=112362122112353

CGR  16 Rue Blaise Pascal 17180 Perigny Cedex. +33 5 46 44 01 76.  http://www.cgrcinemas.fr/contact/  ; https://www.facebook.com/cgrcinemas/

"Je suis extrêmement surpris que le Groupe CGR/PATHE/UGC accepte de diffuser un film pornographique dans son réseau, "SAUSAGE PARTY" même si le CSA, d'une manière totalement irresponsable à décider que ce film ne serait qu'interdit au moins de 12 ans alors que ce film est considéré par son réalisateur comme un film pour adultes et un film sale, trash et violent! "Interrogé par le site Slashfilm, Seth Rogen a confié avoir "pensé que ce serait drôle de faire un film d'animation style Pixar mais en trash" et décrit son film comme étant "vraiment vraiment vraiment sale, mais il ressemble à un Pixar". En tant que diffuseur, pensez-vous que vous n'avez aucune responsabilité vis à vis des jeunes spectateurs et de leurs parents qui pourraient se retrouver piéger?
Je compte sur votre sens des responsabilité et de vos intérêts pour prendre les mesures qui s'imposent.
Cordialement"

Vous pouvez mettre des messages d'avertissement sur le Facebook du film.

https://www.facebook.com/SausagePartyMovie/?brand_redir=292046177840581

Une de mes amis a téléphoné à une salle locale, on lui a répondu que l'on présentait d'autres films bien pires en interdit à moins de 12 ans, sans que cela ne suscite aucune réaction... Le pire c'est que c'est vrai...on peut penser à nymphomaniac volume 1 de Lars von Trier sorti en 2013 qui lui aussi ne fut interdit qu'au moins de 12 ans malgré le caractère pornographique de ce film ,(pour le volume 2 le CNC a jugé qu'à partir de 16 ans, ce film était tout à fait visible...il faut dire qu'avec internet les - de 16 ans ...et les -12 ans ont accès à des scènes aussi "trash" et bien pire malheureusement) et de bien d'autres, mais en l'occurrence, il s'agit d'une forme correspondant, à dessein,  aux films d'enfants.

MAJ 15/12/16 -

POUR LA « JUSTICE », LES ENFANTS DE DOUZE ANS PEUVENT VOIR DES VIOLS, DES FELLATIONS, DES PARTOUZES ET DE LA DROGUE, DU MOMENT QUE C’EST EN DESSIN ANIMÉ !

Communication de l'Association des Juristes pour l'enfance :

"Le juge des référés du tribunal administratif de Paris a rejeté ce jour la demande, présentée par l’association Juristes pour l’enfance, de suspension de la décision du Ministre de la Culture et de la Communication ayant accordé un visa du film « Sausage party » en tant qu’elle n’a pas assorti le visa d’une interdiction aux moins de 16 ans (décision intégrale en PJ).

L’association juristes pour l’enfance déplore cette décision qui laisse ce film, incontestablement inadapté aux enfants de douze ans, visible par ces derniers.

Quel est donc l’intérêt pour le tribunal que des enfants de douze ans assistent à des viols, des fellations, partouze et autres pratiques sexuelles diverses, sans compter la consommation de drogues ? Le support du dessin animé ne rend pas le film inoffensif car, ainsi que l’expliquent les experts, le dessin a tendance inconsciemment à réduire, dès le départ les « défenses émotionnelles » intérieures, précisément parce qu’il s’agit d’un dessin animé.

L’association Juristes pour l’enfance regrette que le rejet de la demande de suspension soit motivé par une appréciation personnelle d’un juge des référés qui ne répond pas au fait que des enfants et parents, trompés par la bande annonce, aient été choqués par le contenu du film, ni aux avis d’experts et de personnes ayant autorité en la matière.

Le juge affirme encore qu’il relève de la responsabilité des parents de se renseigner sur le film : justement, le visa délivré au film concourt à cette information et, dès lors que la bande-annonce du film ne laisse rien présager du contenu réel du film, un tel visa laisse entendre que le film serait adapté à partir de douze ans, alors qu’il n’en est rien : quel est le but poursuivi à tromper ainsi délibérément les parents qui, à moins d’avoir eux-mêmes vu le film avant leurs enfants, n’ont aucune raison de redouter son contenu, au vu du visa et de la bande-annonce ?

L’association JPE se pourvoit en cassation devant le Conseil d’Etat et poursuit sa requête au fond devant le tribunal administratif de Paris."

composition du comité et de la commission de classification


composition du comité de classification

Les membres titulaires et les membres suppléants de la commission de classification peuvent se faire assister d'adjoints qui participent aux séances du comité de classification. Ces adjoints sont nommés, après consultation du président de la commission de classification, par arrêté du ministre chargé de la culture pour une période de trois ans, renouvelable deux fois.

Elle est composée de femmes et d'hommes dont la diversité des âges et des origines socio-professionnelles (professionnels de l’audiovisuel, membres d'associations, représentants de diverses administrations, enseignants, étudiants, mères de famille, retraités, …) assure la confrontation de points de vue différents.


composition de la commission de classification

La Commission comprend, outre le président et le président suppléant, 27 membres titulaires et 54 suppléants. Ils sont nommés pour une période de trois ans, renouvelable deux fois, par arrêté du ministre chargé de la Culture. 


Le président et le président suppléant sont nommés par décret du Premier ministre pour la même période. Le président est choisi parmi les membres du Conseil d’Etat. Seuls les membres titulaires et suppléants, et les membres à titre consultatif peuvent siéger en commission de classification.

La Commission est composée dans l'objectif de représenter les différentes parties prenantes au débat de société qu'appelle la classification des films. 

Les membres sont répartis en 4 collèges :

  • celui des administrations avec des représentants des ministères de l'intérieur, de la justice, de l'éducation nationale, de la famille et de la jeunesse
  • celui des professionnels du cinéma choisis par le ministre chargé de la culture après consultation des principales organisations ou associations professionnelles et de la critique cinématographique
  • celui des experts, comprend des représentants du monde médical ou spécialistes des sciences humaines qualifiés dans le domaine de la protection de l'enfance et de l'adolescence, un expert du ministère de la justice, un représentant du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, deux représentants désignés après consultation de l'Union nationale des associations familiales et de l'Association des maires de France et un représentant du Défenseur des Droits
  • celui des jeunes (âgés de dix-huit à vingt-quatre ans à la date de leur nomination).

Trois d'entre eux sont proposés par les ministres de l'éducation nationale, de la jeunesse, de la famille. Le quatrième est choisi sur des listes de candidatures dressées par le Président du Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC).

Un représentant de chacun des ministères de la culture, des affaires étrangères et de l'outre-mer peut participer aux séances, à titre consultatif. 

le secrétariat du comité et de la Commission de classification

Il est assuré par le service des visas et de la classification rattaché à la Direction du cinéma du Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC). Ce service gère l'organisation pratique des travaux du comité et de la Commission de classification et la délivrance administrative des visas d'exploitation

Message transmis au CSA : 

"Comment pouvez-vous prétendre protéger la jeunesse en autorisant "Sausage Party" aux enfants de 12 ans? Alors même qu'il s'agit d'un film pornographique pour adulte, selon l'aveu même de son réalisateur nterrogé par le site Slashfilm, Seth Rogen qui a confié avoir "pensé que ce serait drôle de faire un film d'animation style Pixar mais en trash" et décrit son film comme étant "vraiment vraiment vraiment sale, mais il ressemble à un Pixar".?

Conseillers désignés par le Président de la République
Olivier Schrameck, présidentjusqu'en janvier 2019
Francine Mariani-Ducrayjusqu'en janvier 2017
Conseillers désignés par le Président du Sénat
Nicolas Aboutjusqu'en janvier 2017
Mémona Hintermann-Afféjeejusqu'en janvier 2019
Nicolas Curienjusqu'en janvier 2021
Conseillers désignés par le Président de l’Assemblée nationale
Patrice Gélinetjusqu'en janvier 2017
Sylvie Pierre-Brossolettejusqu'en janvier 2019
Nathalie Sonnacjusqu'en janvier 2021

 

You have NEVER seen anything like this. It's gloriously inappropriate, offensive & violent - and you may never recover from the third act.

"Vous n'avez JAMAIS rien vu de tel. C'est glorieusement inapproprié, offensant et violent - et vous pourriez ne jamais vous remettre du troisième acte"

Commenter cet article