Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


Exhibitionnisme et provocation - Vous avez aimez la campagne "sexe entre hommes" de TOURAINE, vous aimerez aussi celle de AIDES (financée à 50% avec l'argent des contribuables) ! Vos enfants aussi...

Publié par Michael Jeaubelaux sur 9 Décembre 2016, 10:05am

Communiqué "Juristes pour l'Enfance" : Moins d’une semaine après le retrait des affiches banalisant les « rencontres d’un soir entre hommes » financées par le Ministère de la Santé, l’association AIDES prend le relais à l’occasion de la journée du SIDA.
 
Sous prétexte de faire comprendre au public que les personnes séropositives ne transmettent pas le virus, les 4 « visuels » de la campagne se veulent « volontairement dérangeants ».
 
C’est le moins que l’on puisse dire  : mises en scènes de couples « faisant l’amour lors d’une activité sportive ou artistique : parachutisme, plongée sous-marine, danse et piano », quel rapport avec la propagation du virus ?
 
JPE dénonce le caractère provocateur et pornographique de ces visuels qui ne poursuivent en aucun cas le but recherché par AIDES (non propagation du virus du SIDA).
Sous couvert d’art et de lutte contre le SIDA, des images invasives sont exposées à tous les regards et à tous les publics, allant toujours plus loin dans l’atteinte à la pudeur et la négation de l’intimité jusqu’à étaler l’union sexuelle des personnes sur la place publique.
 
JPE s’étonne qu’une nouvelle fois ce type de campagne soit financée en partie par les deniers publics (un bref coup d’œil sur le bilan  de l’association AIDES fait apparaître un taux de 50% de subventions publiques)
 
JPE se réserve la possibilité d’engager toutes actions opportunes contre une telle campagne qui plus est financée par le contribuable français !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents