Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

Lu dans "Libération" !

"Ni elle, ni lui

La Suède est particulièrement éclairée dans le domaine de l’égalité des sexes, et s’aventure même au-delà : vers la neutralité des sexes.

L’enseigne américaine Toys’r Us introduisait par exemple, dès 2013, un catalogue de jouets «sexuellement neutres» en Suède, pour s’adapter au changement des mœurs du pays.

Au-delà de ses catalogues pour enfants, la Suède a également introduit la neutralité dans son dictionnaire en avril 2015, lorsque le pronom «hen» a été ajouté dans la liste des mots reconnus par l’Académie suédoise.

Le terme, ni «elle» ni «lui», est utilisé dans deux cas de figure : quand le genre du sujet est inconnu ou superflu, et lorsque quelqu’un ne se reconnaît dans aucun des pronoms alternatifs.

A LIRE AUSSI :Hen : en suédois, désigne indifféremment un homme ou une femme

La première référence au terme remonte à 1966, mais il n’a connu un véritable essor que ces dernières années.

Exemple de cet engouement, une maternelle du sud de Stockholm où seul l’usage du pronom «hen» est autorisé et connaît un succès grandissant depuis sa création en 2011.

Le gouvernement suédois se targue par ailleurs d’être le premier gouvernement féministe au monde, où l’égalité des sexes imprègne chaque portefeuille, de la Culture aux Affaires Étrangères. Le royaume porte une attention particulièrement importante à l’inclusion de la femme dans le monde du travail depuis la Seconde Guerre mondiale, et l’introduction de structures étatiques pour la garde d’enfant."

"Ils sont fous ces suédois"! aurait dit Astérix et Obélix!