Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

La Fédération nationale de la Grande mosquée de Paris a remis en question sa participation à la Fondation pour l'Islam de France et a appelé l'ensemble des musulmans à rejeter toute «ingérence» et toute mise sous tutelle de l’exercice de leur culte.

Au travers d'un communiqué paru le 23 janvier et reçu, entre autres, par l'agence algérienne de presse APS, la Fédération nationale de la Grande mosquée de Paris (FNGMP) a indiqué se désolidariser de la Fondation pour l'Islam de France, officiellement lancée en décembre 2016 par le ministère de l'Intérieur pour gérer et organiser le culte musulman en France.

«Après concertation entre ses membres, la Fédération nationale de la Grande mosquée de Paris décide de ne pas participer aux travaux de mise en place de la Fondation de l’islam de France et de son Conseil d’orientation ainsi qu’à ceux de la mise en place de l’Association cultuelle», a ainsi déclaré la FNGMP, qui fédère 250 des 2 500 mosquées de France.

L'institution présidée par le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil BOUBAKEUR, a justifié sa décision en indiquant : «La FNGMP dénonce toute forme d’ingérence dans la gestion du culte musulman et de sa représentation, d’autant que l’élaboration des dites structures n’a jamais fait l’objet d’une large concertation avec les musulmans de France». 

La FNGMP a également appelé toutes les organisations musulmanes qui gèrent des lieux de culte, ainsi que tous les musulmans de France à la rejoindre dans son rejet de «toute tentative de mise sous tutelle de l’exercice de leur culte». Néanmoins, le communiqué du FNGMP survient alors que le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil BOUBAKEUR, a pourtant indiqué en juillet 2016 souhaiter que les musulmans français initient «une certaine réforme dans les institutions» de l'islam en France, au lendemain de l'égorgement d'un prêtre dans une église.

plus sur https://francais.rt.com/france/32873-grande-mosquee-paris-claque-porte-fondation-islam-de-france

Commenter cet article