Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

MAJ 15/02/17 - Contredit par la NASA  

"aucune visite n'est prévue pour le 16 février. Il est prévu que 2016 WF9 se rapproche de la Terre mais ceci aura lieu le 25 février et se fera à une distance non négligeable, 51 millions de kilomètres. 

D'après les données du Jet Propulsion Laboratory, passé le 25 février 2017, l'astéroïde/comète ne devrait pas revenir avant 2021 où là encore il devrait réaliser une approche lointaine à plus de 70 millions de kilomètres."La trajectoire de 2016 WF9 est bien connue, et l'objet n'est pas un danger pour la Terre dans un futur proche", a assuré la NASA dans un communiqué. D'ailleurs, c'est loin d'être la première fois que de folles rumeurs circulent sur l'impact potentiel d'un astéroïde. En février 2016, des internautes avaient déjà fait courir le bruit qu'un astéroïde allait s'écraser sur Marseille. Plus récemment, une prédiction portée par un ouvrage de David Meade a affirmé que la légendaire planète Nibiru entrerait en collision avec la Terre en octobre 2017. Une énième rumeur de fin du monde démentie par de nombreux spécialistes. 
"Source https://www.youtube.com/watch?v=Ch2awvVcUlQ

27/01/17

"C'est une nouvelle pour le moins inquiétante. The Daily Mail rapporte qu'un objet spatial découvert par les scientifiques fin 2016 pourrait provoquer la fin du monde en février prochain. Citant une théorie conspirationniste, le journal britannique explique qu'il s'agirait d'une collision avec l'astéroïde 2016WF9, qui serait en route vers notre planète bleue. Selon un expert autoproclamé, la chute de l'astéroïde, prévue le 16 février 2017, provoquerait un méga-tsunami et donc la fin du monde. Cet objet proviendrait du système de Nibiru, planète hypothétique du Système solaire.

Le seul hic, son existence n'a pas encore été prouvée.

De son côté, la Nasa se veut rassurante. Si l'objet baptisé 2016WF9, a bien été découvert l'année dernière, les scientifiques n'ont pas encore déterminé s'il s'agissait d'un astéroïde ou d'une comète sans nuage de poussière. Son diamètre s'élèverait à un kilomètre. Bien que l'Agence aérospatiale américaine affirme qu'il n'y ait aucune menace pour la Terre, l'expert du Daily Mail est reste convaincu que les collaborateurs de la Nasa cachent la vérité.

Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/fin-monde-prevue-pour-16-fevrier-2017-2947709.html#b0gmcMs7Qcpcd4yc.99