Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


TURQUIE - Le terroriste islamique n'a fait que punir ceux qui étaient en train d'enfreindre les directives du Président de la Direction turque des Affaires religieuses (Diyanet, qui dépend directement du 1er Ministre!), Mehmet Gormez, de ne pas célébrer une fête de "Kouffars", le Nouvel An chrétien!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 3 Janvier 2017, 18:33pm

"Turquie : prêches interdisant la célébration du nouvel an dans les 80 000 mosquées turques

Un politologue turc était invité à commenter les attentats d’Istanbul du 1er janvier sur BFMTV à 17h50. Il affirme que les prêches de vendredi dernier, écrits par le Diyanet (Ministère des Affaires islamiques) et diffusés dans les 80 000 mosquées officielles ont « interdit de célébrer le jour de l’an , cela créé un climat délétère » selon ce politologue. " (Source : l'Observatoire de l'islamisation)

Les mêmes affirmations ont été réïtérées sur le plateau de France INFO / FRANCE 24 hier. par Nora SENI Professeur à l'Institut français de géopolitique (écouter video ci-dessous de 2:12 à 3: 49) où elle débattait avec  Didier BILLION Directeur Adjoint de l'IRIS. Directeur de l’Observatoire de la Turquie et de son environnement géopolitique, Philippe MOREAU DEFARGES Chercheur à l'IFRI, et Gaïdz MINASSIAN Journaliste au Monde, enseignant à Sciences Po. Le Président de la Direction turque des Affaires religieuses (Diyanet), Mehmet Gormez, avait bien donné des consignes aux mosquées, c'est en tous cas ce qu'affirmait le journal d'opposition "Cumhuriet" celui qui avait démontrer que la Turquie était de mèche avec DAECH! voir video ci-dessous)

L'ancien allié se retourne contre l'islamiste ERDOGAN 

L'EI revendique l'attentat

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, l'organisation État Islamique a revendiqué l'attentat du Reina et affirmé qu'il avait été commis par l'un "des soldats du califat". Une précision qui, selon Wassim Nasr, spécialiste des mouvements jihadistes pour France 24, indique que l'ordre d'attaquer la boîte de nuit avait directement été commandé par l'organisation terroriste et non "inspiré par l'EI". C'est la première fois que l'EI revendique directement un attentat en Turquie, même si plusieurs attaques contre des cibles touristiques, notamment à Istanbul, lui ont déjà été attribuées par les autorités.

L'organisation État Islamique a accusé la Turquie, pays peuplé majoritairement de musulmans, de s'être alliée aux chrétiens, vraisemblablement en référence à la coalition internationale antijihadiste menée par Washington et dont fait partie Ankara.

La Turquie reste cependant "déterminée" à poursuivre son offensive militaire contre le "terrorisme" dans le nord de la Syrie, a ainsi déclaré lundi Numan Kurtulmus. "L'attentat contre la discothèque Reina "est un message destiné aux opérations extérieures, à commencer par l'opération 'Bouclier de l'Euphrate'", a précisé le vice-Premier ministre du gouvernement, au sujet de l'opération engagée par les troupes turques en Syrie contre l'EI et les milices kurdes. Mais "nous continuerons à mener nos opérations extérieures avec détermination", a-t-il insisté, sans réagir directement à la revendication de l'EI concernant l'attaque d'Istanbul.

Avec AFP et Reuters

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents