Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

“Aujourd’hui vous pouvez attaquer un policier, vous ne serez pas puni”

L’homme comparaissait pour avoir attaqué des policiers à coups de couteau. Il est ressorti libre du tribunal, ce mercredi 15 février, relate Europe 1. Dans le contexte actuel des tensions existant entre les émeutiers de banlieues et les policiers, cette décision est loin d’être anodine.L’individu, âgé de 46 ans, dealer présumé selon des informations d’Europe 1, a été interpellé le 18 décembre à Saint-Denis (93). Il a sorti un couteau de 20 centimètre alors que les policiers tentaient de l’arrêter. Grâce à son gilet pare-balle, le policier a pu éviter une blessure au cou et lui et ses collègues ont pu le maîtriser.

Après une garde à vue et une comparution immédiate, l’agresseur a demandé un délai pour préparer sa défense, il a donc été placé en détention provisoire durant deux mois. Jusqu’à ce mercredi 15 février. Le procureur de la République a requis trois ans de prison ferme pour les faits de “violences avec armes sur les policiers”.

Mais le juge a préféré ne prononcer qu’une contrainte pénale, c’est-à-dire huit mois de mise à l’épreuve, toujours selon Europe 1. Mercredi dernier, l’agresseur au couteau est donc ressorti libre.

Pour le secrétaire général du syndicat de police Alliance, cette décision “est plus que choquante, c’est inacceptable, c’est inadmissible. Aujourd’hui vous pouvez attaquer un policier, vous pouvez tenter de le tuer et vous ne serez pas puni”, d’après des propos recueillis par Europe 1. Heureusement, le parquet de Bobigny a fait appel de cette décision.