Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


ISLAMISATION - Le Gouvernement socialiste et celui des Juges, ça suffit! En France plus besoin de permis pour construire une mosquée! Les musulmans auraient-ils déjà tous les droits au nom d'Allah et de l'antiracisme?

Publié par Michael Jeaubelaux sur 21 Mars 2017, 16:06pm

"Alors que le maire FN demandait la destruction du bâtiment, édifié sans permis de construire régulier, la cour d'appel d'Aix-en-Provence a décidé mardi de son maintien.

C'est un feuilleton judiciaire qui n'en finit pas de rebondir. La mosquée de Fréjus (Var), malgré sa construction dans des conditions irrégulières, a de nouveau échappé, mardi, devant la cour d'appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), à la démolition réclamée par la mairie Front national. La cour n'a pas retenu les infractions relatives aux permis de conduire, dont le tribunal de Draguignan avait estimé qu'ils avaient été obtenus frauduleusement grâce à la mairie. Les juges ont simplement estimé que la construction de la mosquée n'avait pas respecté les obligations du plan de protection des risques d'inondation (PPRI) et qu'il n'était pas nécessaire pour autant de détruire le bâtiment.

L'association musulmane El-Fath qui gère la mosquée, son président Driss Maaroufi et l'ancien maire (LR) de Fréjus, Élie Brun, qui avait accordé les permis de construire litigieux, ont en revanche été condamnés à des peines de 5000 à 20.000 euros d'amende, moins élevées qu'en première instance.

Malgré plusieurs décisions de justice déclarant irréguliers ou illégaux les permis délivrés par l'ancienne municipalité Les Républicains, cet édifice de 1500 m2, ouvert en janvier 2016, a jusqu'ici toujours échappé à une démolition. «Encore heureux: on ne va pas détruire la maison de Dieu!, s'offusque Driss Maaroufi. Vous pensez vraiment que la mosquée va être détruite? Alors qu'il y a 500 à 600 personnes qui viennent y prier le vendredi? Ce serait du racisme!»

«La loi doit être la même pour tous»

Directeur de campagne de Marine Le Pen pour la présidentielle, le maire FN de Fréjus David Rachline estime que «la loi doit être la même pour tous». «La situation n'est pas régularisable, car la zone est inondable, plaide le maire. N'importe quel Fréjusien aurait construit sa maison là, elle aurait été détruite dans le quart d'heure!»

Le 8 mars, dans une procédure distincte de celle menée devant la cour d'appel, le tribunal administratif de Toulon avait jugé le permis de construire modificatif de 2013 illégal, le permis initial de 2011 étant quant à lui périmé quand les travaux avaient débuté.

En première instance, en février 2016, le tribunal correctionnel de Draguignan avait condamné l'association El-Fath à 15.000 euros d'amende.

L'ancien maire de Fréjus, Élie Brun, jugé coupable d'avoir délivré le permis de construire de façon frauduleuse, avait, lui, écopé d'une peine d'emprisonnement de dix-huit mois avec sursis et d'une interdiction d'exercer une fonction publique.

Mais les juges du tribunal n'avaient pas suivi les réquisitions du parquet qui demandait la démolition du bâtiment.!!! 

 

(Sources Le FIGARO)

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents