Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

En effet, il a nommé un Ministre "anti-Najat" au Ministère de l'Education Nationale, un "antipédago", un "anti-Mérieux" (déjà les syndicats hurlent "Au loup!"...c'est bon signe!)

 Et en plus, il lui a mis dans les pattes Bruno BONNELL  dans sa circonscription qu'elle pensait gagné d'avance! Il est clair qu'à Villeurbanne, il est impératif de lui faire mordre la poussière! Quitte à faire élire BONNELL...l'homme à la faillite à 500 millions d'euros!

De toute façon aucun autre candidat n'a la moindre chance de l'emporter...donc à VILLEURBANNE, le mot d'ordre c'est "TOUT SAUF BELKACEM!"

"En pointant le manque de professionnalisme de Vanessa Burggraf, ils ont étalé le leur au grand jour. Et en croyant sur parole Najat Vallaud-Belkacem, ils ont prouvé à quel point ils préfèrent la dénonciation à l’information et l’anecdote au débat d’idées.

Bien sûr, là où Najat Vallaud-Belkacem a raison et Vanessa Burggraf tort, c’est qu’il n’y a pas eu à proprement parler de « réforme de l’orthographe », ni sous le quinquennat Hollande, ni même avant. La réforme de l’orthographe telle qu’on l’entend n’en est d’ailleurs pas une et remonte à 1990. Il s’agissait alors d’une simple recommandation de l’Académie française qui encourageait le corps enseignant à simplifier l’orthographe pour les élèves."

Commenter cet article