Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

Merci à RT d'informer les électeurs français complètement manipulés par leurs media!

"Présentés par les médias comme de simples citoyens venus crier leur colère contre leur maire après son ralliement au FN, les manifestants du 29 avril étaient principalement des opposants politiques et des militants PS et EM.

La ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen pour le second second tour de l'élection présidentielle a fait couler beaucoup d'encre. Plus encore dans la ville du candidat de Debout le France (DLF), Yerres, où les médias ont fait état d'une «manifestation spontanée» le 29 avril de la part des habitants pour dénoncer la stratégie de leur édile.

France 2, France Info ou encore BFMTV, ont ouvert leur reportage sur la colère de ceux qu'ils affirment être «des habitants» de la ville, et qui emploient des mots très forts à l'encontre de leur maire : «J'ai la nausée», «j'ai honte».

Pour France 2, il s'agit «d'une partie de la population», alors que BFMTV parle des «habitants», ou des «riverains». Le Parisien va jusqu'à préciser qu'il s'agit «de simples citoyens non encartés».

Et de fait, loin d'être de simple habitants, la plupart des personnes interrogées dans ces reportages sont encartées au Parti socialiste, voire dans le mouvement d'Emmanuel Macron, et donc des adversaires politiques déclarés de Nicolas Dupont-Aignan.

Au micro de BFMTV, une «riveraine» qui étale sa colère est Véronique Temel, militante socialiste et membre de la liste « Yerres avant tout !», dirigée par Alain Bétant, qui s'était opposée à Nicolas Dupont-Aignan lors des municipales de 2014. Ce même Alain Bétant, que l'on peut d'ailleurs voir sur les images de France 2.

Il y avait également sur place le sénateur PS de l'Essonne Michel Berson, qui s'est rallié à Emmanuel Macron en mars dernier, ou encore Elodie Jauneau, conseillère municipale PS à Yerres (à 0:38). Derrière Isabelle Herfeld, on aperçoit Dinesh Khoosy, qui se décrit comme un «progressiste de droite», et dont le compte Twitter @Dinesh_EnMarche (qui est depuis passé en statut protégé), regorge d'images faisant la promotion de l'ancien banquier d'affaires. Face à la polémique qui enfle sur les réseaux sociaux, Aude Bristot, conseillère municipale PS dela ville de Montgeron et présente à la manifestation reconnaît «la tromperie» des médias, mais n'en assume pas la parenté.

 

Commenter cet article