Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


TALIBANISME CULTUREL DICTATURE DES MINORITES NEO-COLONISATRICES - Effacement de la "Race Blanche" ...à OXFORD! "Henry Maudsley et Frederick Mot, qui ont contribué à fonder l'Institut de psychiatrie, de psychologie et de neuroscience en 1924, sont trop “aliénants” pour les minorités ethniques "! ...Ils seront remplacés par un "Mur de la diversité"!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 17 Juillet 2017, 14:48pm

Est-ce de l'autodestruction ou une prise de pouvoir de la "diversité" dans la High Society anglaise? Il semble que ce soit les deux! En Angleterre sévit aussi la 5ème colonne des "blancs" alliés aux néo-colonisateurs accueillis par les autochtones!

Déjà les londoniens ont été un Maire d'origine étrangère et musulman. Mais voici que tout comme "L'Etat Islamique" détruit les statues ou monuments "non islamique"... les anglais se mettent à détruire leurs figures historiques "blanches" qui seraient "aliénantes pour la "diversité"!

"Politiquement correct. Ils seraient trop “aliénants” pour les élèves issus des minorités ethniques qui y étudient, selon le doyen de l'Institut de Londres, Patrick Leman.

Le King’s College de Londres va remplacer des portraits de ses pères fondateurs, qui ornent le hall d’entrée, par un “mur de la diversité”, rapporte le Telegraph. Les visages des professeurs Henry Maudsley et Frederick Mot, qui ont contribué à fonder l'Institut de psychiatrie, de psychologie et de neuroscience en 1924, sont trop “aliénants” pour les minorités ethniques qui y étudient, affirme le doyen de l'Institut, Patrick Leman.

Selon ce professeur, qui se décrit comme un “travailliste tribal”, la faculté ne doit pas être seulement remplie de “bustes d’hommes barbus des années 1920”, mais laisser place à des “portraits de gens de différents groupes ethniques, de différentes cultures”. Les bustes de ces “hommes blancs d’âge mur” seront donc retirés et déplacés. “Nous ne jetons rien à la poubelle”, explique Patrick Leman, qui veut rendre l'Institut moins “aliénant.”

En outre, certains matériels d'enseignement, dont les planches et diagrammes anatomiques, présenteront désormais des corps issus “de groupes ethniques”. “Nous essayons de refléter la diversité de nos étudiants, mais aussi d'être plus interculturels, plus internationaux dans notre approche du développement des sciences”, poursuit le doyen, qui assure avoir reçu le soutien des étudiants du prestigieux établissement d'enseignement supérieur britannique.

De son côté, Sam Barrett, président de l’association conservatrice du King’s College, dénonce un “politiquement correct devenu fou” et accuse l’université d’avoir cédé aux demandes des étudiants. 

“C’est une décolonisation du programme d’études.” Il y a deux ans, une autre controverse avait éclaté à la suite du retrait d’une photo de Lord George Carey, ancien archevêque de Canterbury, en réaction à son opposition au mariage homosexuel."

(Source VA)

Traduction Google de l'article ci-dessus cité :

Peinture du scientifique Sir Francis Galton au travail CRÉDIT: BETTMANN ARCHIVE
 Camilla Turner, rédactrice en chef
21 FÉVRIER 2017 • 21h00


Les étudiants de l'Université ont été accusés de «vandalisme culturel» par rapport aux appels visant à supprimer l'héritage d'un «moratoire victorien» qu'ils revendiquent «racisme inventé».

Les universitaires ont exprimé leur inquiétude face à des appels visant à supprimer le «héritage empoisonné» de Sir Francis Galton au University College de Londres.

Le Dr Niall McCrae, conférencier en soins infirmiers au King's College London, a appelé l'université à adopter une approche de tolérance zéro pour la campagne. Il a dit que Galton est une figure sémantique, mais il est remanié comme fasciste.
 

Galton, un polymère victorien, est connu comme le «père de l'eugénisme», ayant créé la discipline. Il a également inventé le concept statistique de corrélation et a fondé la psychométrie - la science de la mesure des facultés mentales.

Il a conçu la première carte météorologique et a été le premier scientifique à inventer une méthode pour classer les empreintes digitales.

Galton a doté sa collection et ses archives à l'UCL, et a mis en place la première chaire d'Eugénique du pays à l'université. Maintenant, un théâtre et un laboratoire sont nommés d'après lui.

Vous obtenez un processus continu et régulier de suppression du nom; Le renvoyant d'une figure scientifique vénérée à un ogre complet
Dr Niall McCrae, conférencier en soins infirmiers au King's College de Londres
Le Dr McCrae a déclaré que les étudiants qui tentent de relancer Galton en tant que fondateur du racisme contribuent au «vandalisme intellectuel et culturel des universités».

Il a déclaré: "Ceux d'entre nous qui souhaitons préserver notre héritage - nous soulignons le danger de ce qui se passe à l'UCL dans l'espoir que quelque chose soit fait pour empêcher ces agitateurs de réussir. Golton est une figure sémantique - mais il est un cas comme un niveau inférieur aux nazis ".

Il a déclaré que le mouvement contre Galton s'étendait à d'autres campus, car son collègue, professeur à l'université de Hull, avait entendu ses étudiants traiter Galton de fasciste.

"Vous obtenez un processus continu et régulier de suppression du nom, les étudiants renvoient une figure scientifique vénérée comme un ogre complet", at-il dit. "Les gens disent qu'il est fondateur du racisme - c'est le révisionnisme, une interprétation à s'adapter Avec les caprices d'aujourd'hui. "

Un porte-parole de l'UCL a déclaré à The Telegraph qu'il n'y avait aucun projet d'enlever le nom de Galton de n'importe quoi à l'université.

CLARIFICATION: Cet article mentionnait à l'origine les étudiants ayant lancé une campagne sous la bannière 'Galton Must Fall' pour supprimer l'héritage de Sir Francis Galton du University College de Londres. Bien que l'héritage de Sir Francis Galton et son association avec l'UCL ont fait l'objet de débats et Discussion entre étudiants et universitaires, nous sommes heureux de préciser qu'une campagne stratégique pour la suppression de son héritage n'a pas  encore été réalisée. L'article a été modifié en conséquence."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents