Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


TERRORISME "SOFT" - 14 juillet - 897 voitures brûlées! Pendant que certains dansent, "d'autres" incendient, attaquent des comissariats, rouent de coups des policiers! COLLOMB aussi impuissant que ces prédécesseurs!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 15 Juillet 2017, 22:18pm

"Un total de 897 voitures ont été brûlées et 368 personnes placées en garde à vue lors des soirées du 13 et du 14 juillet, a annoncé samedi le ministère de l'Intérieur, jugeant que l'importante mobilisation des forces de l'ordre a permis de limiter les incidents. (!)

Le nombre de voitures brûlées est en très légère hausse par rapport à l'an dernier où 855 véhicules avaient pris feu tandis que celui des gardés à vue, 368, est en forte baisse par rapport aux 577 l'an dernier.

"La très importante mobilisation des forces de l'ordre, auxquelles Gérard Collomb souhaite rendre un hommage appuyé, a permis de limiter sensiblement le nombre d'incidents et notamment de rixes sur la voie publique commises en marge des festivités du 14 juillet", a souligné Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur. (!)

"Au cours de plusieurs épisodes de violences urbaines, nos forces de sécurité ont été la cible d'agressions intolérables, dont les auteurs auront à répondre devant la justice. Tout comme seront poursuivis les auteurs d'incendies de véhicules, évidemment toujours trop nombreux", a poursuivi Pierre-Henry Brandet.

Un policier "roué de coups"

"Aux 13 fonctionnaires et militaires blessés ces deux dernières nuits", le ministre apporte son "entier soutien", a-t-il complété.

Dans la nuit du 14 au 15 juillet, à Sevran (Seine-Saint-Denis), un policier a notamment été "roué de coups" lors d'une intervention avant de faire usage de son arme à huit reprises pour se dégager et de blesser un homme de 18 ans, selon des sources concordantes.

Selon le décompte du ministère, sur les 897 véhicules incendiés, 631 ont fait l'objet d'une mise à feu et 266 ont été touchés par propagation.

En 2016, 614 véhicules avaient fait l'objet d'une mise à feu et 244 avaient été touchés par propagation.

En 2015, c'est un total de 951 véhicules qui avaient été incendiés." Source Le Point.

 

"Une nuit tendue pour la police d'Ile-de-France

C'est en Ile-de-France que la nuit a été rude pour la police. Selon Le Parisien, 25 voitures ont été brûlées et 18 personnes ont été arrêtées dans le Val-de-Marne. Le même soir, une cinquantaine de personnes ont dressé des barricades et agressé les gardiens de la paix et les pompiers dans la commune de Boissy-Saint-Léger.

D'autres incidents similaires se sont produits à Orly, à Vitry-sur-Seine, dans l'Essonne et en Seine-Saint-Denis.

A Champigny, (mais c'est une habittude...) un commissariat a fait l'objet de tirs de mortiers sur sa façade. Les agents ont dû répliquer avec des grenades de désencerclement et des flash-ball longue portée.

"Source VA"

Des parents responsables et d'autres...

La nuit du 13 au 14 juillet a été très chaude à Villeurbanne ou de nombreuses poubelles et des voitures ont été incendiées. En traversant le spectacle désolant qu’offrait la rue du 8 Mai 1945 vendredi dernier, j’avais le cœur gros, empreint d’un sentiment de colère, d'incompréhension et de souffrance.

Les habitants du quartier dont certains avaient perdu leurs voitures étaient scandalisés par tous ces dépassements dignes d’une opération commando menée par des jeunes, des ados et des enfants âgés parfois d’à peine dix ans.

La colère s’est répandue comme une traînée de poudre dans le quartier ou partout des groupes de parents se formèrent pour commenter les événements.

Très vite une décision a été prise : lancer un appel aux parents, appeler au calme et empêcher ces jeunes de mettre à nouveau le quartier à feu et à sang.

Nous nous sommes retrouvés le soir du vendredi 14/07 vers 23h30. Nous étions une quarantaine de parents. Nous nous sommes partagés entre les groupes formés presque exclusivement d’ados. Il y avait aussi des filles et des garçons entre 8 et 12 ans qui traînaient encore dans le quartier. Nous avons longuement discuté avec ces enfants qui n’avaient même pas conscience de ce qu’ils faisaient.

Nous sommes restés jusqu’à 3 h du matin dans le quartier ou nous avons joué à cache-cache avec des enfants inconscients et déterminés. Au total, nous avons éteint 3 feux de poubelles.

Nous avions le sentiment du devoir accompli en empêchant ces ados et ces enfants de faire du mal dont les plus grandes victimes sont leurs propres parents. Cependant, je dois vous avouer que plusieurs questions me taraudent l'esprit :

Que font des enfants âgés de 8 ans à l’extérieur de chez eux à 1h du matin ?
Ont-ils des parents ?
Ces parents sont-ils conscients ?
Comment arrivent-ils à dormir tranquillement alors que leurs enfants ne sont pas encore rentrés à une heure aussi tardive ?

Azzedine GACI

 

 

Ma parole on dirait du PASQUA? ...ou du LE PEN! 

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et plein air
L’image contient peut-être : 3 personnes, plein air
 
J’aimeAfficher plus de réactions
Commenter

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents