Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


INVASION MIGRATOIRE - Complicité passeurs-ONG - Les autorités italiennes confirment qu'une ONG allemande, JUGEND RETTET IUVENTA, (sponsorisée par GARMIN, RAYMARINE, etc..) .coopère avec les passeurs en Méditerranée!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 5 Août 2017, 22:46pm

"L'ONG Jugend Rettet, qui se charge officiellement de secourir les naufragés en Méditerranée, a été infiltrée par un policier italien qui révèle comment ses bénévoles s'organisent en réalité avec les passeurs pour acheminer les migrants à Lampedusa.

Le quotidien italien Corriere della Sera vient de révéler les raisons ayant conduit les autorités italiennes à mettre sous séquestre le navire Juventa affrété par l'ONG allemande Jugend Rettet («Sauvez les enfants») le 28 juillet dernier : un policier infiltré à bord aurait accumulé les preuves des rapports entretenus par les bénévoles et les passeurs.

Depuis plusieurs mois, les soupçons vont bon train quant aux liens qui uniraient différentes ONG opérant officiellement pour secourir les migrants naufragés au large des côtes libyennes à des réseaux de passeurs. Luca B., policier spécialisé dans le secours en mer, raconte au Corriere della Sera son opération d'infiltration du navire Vos Hestia (utilisé avant le Juventa par l'ONG) et de son équipage.

Cette opération lui a permis d'obtenir les preuves d'une collaboration entre activistes et passeurs, notamment dans le but d'acheminer des Maliens, Nigérians et Syriens jusqu'en Italie. 

Déjà prévenu de «contacts bizarres» entre ce navire et les passeurs, le Service central opérationnel (équivalent de la préfecture nationale) avait envoyé Luca B. sur place en tant que taupe.

Documentée avec de nombreuses photos, son enquête révèle les dessous d'un trafic d'êtres humains qu'il a pu observer pendant plusieurs semaines, au cours de nombreux sauvetages, ces derniers s'apparentant plutôt à de véritables opérations de transport organisé. 

«Une barque de trafiquants s'est approchée du navire et est restée à quelques mètres», rapporte Luca B. «J'ai vu des hommes parler de façon animée avec les bénévoles, avant que n'arrive une autre embarcation escortant un canot pneumatique surchargé de migrants», poursuit-il, confirmant les soupçons que nourrissait la police.  

Il raconte en outre que rien n'est laissé au hasard dans le cadre de cet arrangement : une fois les migrants embarqués pour être acheminés jusqu'en Italie, le canot de sauvetage, pourtant usagé, est rendu aux trafiquants pour servir à d'autres opérations. 

Ces éléments, rendus publics par le Service central opérationnel le 3 août, constituent «des données essentielles» pour l'enquête actuellement en cours, confirme Alessandro Giuliano, chef du service de Luca B..

Alors que l'Italie traverse une crise migratoire sans précédent (près de 100 000 migrants ont accosté dans les ports du sud du pays depuis janvier 2017), ces révélations ne manquent pas d'agiter un débat public déjà vif. 

De son côté, Rome a décidé de durcir le ton, après avoir alerté Bruxelles à de nombreuses reprises ces derniers mois de la gravité de la situation qu'elle assure devoir gérer sans le soutien de l'Union européenne.

Le 4 août, l'Italie a adressé un avertissement aux ONG secourant les migrants en Méditerranée, les sommant de se conformer à un «code de conduite». Celui-ci impose notamment la présence à bord de représentants des forces de l’ordre, afin de contrôler le déroulement des sauvetages." Source RT.

Certaines comme "Médecins Sans Frontières" ont refusé de signer cette Charte!

On savait que les patrons allemands avaient besoin de main-d'oeuvre pas chère, mais de là à sponsoriser une (des?) association complice des trafiquants d'être humains!

 

SPONSORS

Sponsors d'une association complice des trafiquants d'êtres humains! ECRIVEZ leur!

Here you can find a short list of our Sponsors. We thank all of you for the good collaboration! 
If you as well want to help us by donating equipment or by other means, please send an email at Sponsor@jugendrettet.org.

  • Jugendpresse.de
  •  
  • Santinis.de
  •  
  • printproduction.de
  •  
  • netzwerk-selbsthilfe.de
  •  
  • Start with a Friend
  •  
  • Flüchtlinge Willkommen
  •  
  • Druckhaus Griemlich
  •  
  • Stage For Peace
  •  
  • Falkun Films
  •  
  • SbE Bundesvereinigung Stressbearbeitung nach belastenden Ereignissen e.V.
  •  
  • Garmin Deutschland GmbH
  •  
  • SeaServ GmbH
  •  
  • ASK Kloska GmbH
  •  
  • Peter Schmidt Group
  •  
  • Raymarine
  •  
  • action medeor

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents