© Aangeboden door Definitive Groove NV

Le menace terroriste plane toujours. Une nouvelle preuve a été apportée via le magazine Inspire d'Al-Qaïda. Le mouvement terroriste explique durant 18 pages comment faire dérailler un train avec des moyens très simples. Et appelle à viser notamment les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France.

La communication des groupes terroristes est malheureusement bien rodée. Comme Daesh, Al-Qaïda possède un magazine pour sa propagande, Inspire, qui circule dans les réseaux islamistes. Les disciples d'Oussama Ben Laden y diffusent notamment des conseils pour des futures attaques terroristes.

Le dernier numéro est particulièrement inquiétant: 18 pages sont consacrées à la méthodologie pour faire dérailler des trains, un mode opératoire vivement encouragé par Al-Qaïda pour les prochaines attaques terroristes.

La France ciblée, pas la Belgique

De nombreux détails sont donnés, avec notamment des objets ou matériaux trouvables très facilement dans le commerce et qu'il est possible d'acheter sans éveiller les soupçons des autorités. Des photos montrent comment les placer sur les voies pour faire dérailler le train.

Le magazine précise que comme l'auteur n'a pas besoin d'être dans le train, il n'a pas à mourir en martyr et peut répéter la même opération terroriste plusieurs fois, tout en effaçant facilement ses traces avec ce mode opératoire à en croire le groupe terroriste...

Al-Qaïda encourage dans son magazine à viser la Grande-Bretagne, les États-Unis et la France, des pays qui ont "montré une certaine hostilité envers les musulmans". La Belgique n'est pas citée. La section anti-terroriste de New York a rapidement réagi en tentant de rassurer les Américains via les réseaux sociaux après la diffusion de cette information dans les médias (voir tweet ci-contre).

Al-Qaïda toujours dangereux

Al-Qaïda a déjà ciblé des trains en Europe. Plusieurs bombes posées dans des trains de banlieue avaient fait 191 morts à Madrid en mars 2004. Mais le déraillement de train n'a jamais été une méthode utilisée par les terroristes en Occident. Jusqu'à quand? Un rapport d'experts de l'ONU a récemment rappelé que Daesh ou Al-Qaïda restaient toujours dangereux. Et alors que Daesh connaît quelques difficultés depuis plusieurs mois, Al-Qaïda doit être particulièrement surveillé.

"Avec la chute prochaine de l'État Islamique, Al-Qaïda veut revenir sur le devant de la scène médiatique", souligne François-Bernard Huyghe, Directeur de recherche à l'IRIS interrogé par la Dépêche du Midi. "Il s'agit de taper fort, de faire du spectaculaire pour que ces évènements aient un impact direct sur l'opinion publique. On vise les points faibles: un maximum de cibles, de bruits et une grande menace pour les Occidentaux partout où ils le peuvent. Si l'État Islamique disparaît, la concurrence entre groupes terroristes va s'accentuer. C'est déjà le cas avec son affaiblissement…."

Surtout, un appel du même genre d'Al-Qaïda a déjà été entendu par le passé. Il y a un peu plus d'un an, le groupe terroriste encourageait les djihadistes à foncer sur la foule avec des camions. Quelques semaines plus tard, 86 personnes perdaient la vie et 458 étaient blessées après l'attaque au camion-bélier le 14 juillet 2016 à Nice..." Source https://www.msn.com/fr-be/actualite/monde/toujours-plus-loin-dans-lhorreur-al-qa%C3%AFda-publie-un-guide-pour-expliquer-aux-terroristes-comment-faire-d%C3%A9railler-un-train/ar-AAqcxA3