Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


HAINE DE LA FRANCE & BOULET MIGRATOIRE - Malika Sorel-Sutter: «Si j’avais été enfant aujourd’hui, jamais je ne serais devenue Française d’esprit et de cœur»

Publié par Michael Jeaubelaux sur 4 Septembre 2017, 11:21am

Malika Sorel-Sutter est ancienne conseillère de François Fillon. Ingénieur de l’École polytechnique d’Alger, MBA Sciences Po Paris, elle a reçu le prix littéraire de la Légion d’Honneur pour Décomposition française : comment en est-on arrivé là ? (Fayard)

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, a voulu une rentrée « en musique ». Qu’en pensez-vous ?

Son ambition est que les enfants prennent plaisir à venir à l’école, et il souhaite pour ce faire mobiliser l’art et la culture. L’intention est bonne. J’approuve donc son idée de vouloir accueillir les élèves en musique. De faire que les retrouvailles soient joyeuses. Ce n’est pas parce que l’école a pour mission la transmission de valeurs, connaissances et savoirs rigoureux qu’elle doit afficher un visage austère. Concernant le passage délicat que peut constituer la rentrée scolaire, j’avais moi-même, alors membre du Haut Conseil à l’intégration (HCI), suggéré l’institution d’une fête de rentrée qui permette d’initier d’emblée le contact entre parents, établissement scolaire et corps enseignant. L’enjeu est de tisser des liens de confiance entre les différents acteurs, et d’obtenir au plus tôt l’implication des familles au quotidien dans la scolarité de leurs enfants. Pour les élèves aussi, la qualité du premier contact avec leurs enseignants et leur établissement compte. On sait par ailleurs que l’intégration parmi les pairs se joue dès les premiers jours. Cette dimension influe sur le développement de la confiance en soi, et donc sur la qualité des apprentissages scolaires." la suite dans "L'Opinion".

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents