Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


MARIONNETTES MACRON ISLAMISATION - Mise en examen pour "violences avec arme" de Majid EL GUERRAB signataire de "l'Appel des 41 - "Nous, Français et musulmans, sommes prêts à assumer nos responsabilités" : silence radio des 40 autres! Pourquoi?

Publié par Michael Jeaubelaux sur 5 Septembre 2017, 08:38am

Solidarité musulmane? L'avocat de la victime a déclaré que Majid EL GUERRAB est "un homme dangereux". Qu'en pensent les 40 autres "personnalités" signataires? Rien. 

Gérard COLLOMB a conseillé au Député violent de démissionner de sa fonction, mais pas un mot du côté des "personnalités musulmanes".

Le fait que l'agresseur fasse partie de ces "personnalités" explique-t-il la mise sous l'éteignoir de cette affaire par les medias? Craint-on l'amalgame? "un musulman violent", presque meurtrier, ne peut-il être un "vrai musulman"? Il est vrai que l'agresseur vient de la banlieue, qu'il est arabe , musulman, ce qui correspond habituellement à la racaille, aux trafiquants ou aux islamistes radicaux terroristes!

En tous cas, cette affaire, montre que le casting de LREM ou des "personnalités musulmanes" posent problème.

Ces gens veulent donner des leçons aux autres et se présenter comme "nouveau", comme si ce qu'on ne connaissait pas était forcément meilleur! Les marionnettes EM prouvent le contraire.

Qui sont les 40 autres? Qui se cachent derrière ces "personnalités"? Qui a fait le travail critique?

Il y a une personne qui a fait des propositions via l'Institut Montaigne que "ni le FIS ou le GIA algérien n'a osé faire" selon Boualem SANSAL (Hakim El Karoui), un islamiste Frère Musulman UOIF, chef de service dans un hopital d'Angers qui rêve de transformer la France en une "Al-andalous" musulmane! (Rahmene Azzouzi), une sénatrice PS qui dirige l'ICI (Institut des Civilisations Islamiques qui abrite une mosquée et prétend être laïque, dénoncé par de La Villardière su M6)... tous ont appelé à voter MACRON!

Je n'ai pas eu le temps d'enquêter sur chaque personne, mais il est probabable que nous trouverons beaucoup de partisans de l'islamisation de la France et d'agents de l'Algérie ou du PS! 

 

Signataires : 

Kaci Ait Yala, chef d'entreprise ; Najoua El Atfani, cadre entreprise BTP, administratice club XXIe siècle ; Rahmene Azzouzi, chef du service urologie, CHU d'Angers ; Linda Belaidi, dirigeante EASI (European Agency for Strategic Intelligence) ; Tayeb Belmihoub, auteur, comédien ; Sadek Beloucif, chef du service anesthésie réanimation, hôpital Avicenne, ex-membre du Comité national d'éthique ; Amine Benyamina, professeur de psychiatrie et d'addictologie ; Nadia Bey, journaliste ; Abdennour Bidar, philosophe, inspecteur général de l'éducation nationale ; Antar Boudiaf ; Hamou Bouakkaz, conseiller d'arrondissement, ancien adjoint au maire de Paris ; Marc Chebsun, auteur, éditorialiste ; Abdelnor Chehlaoui, banquier d'affaires ; Fatiha Gas, directrice d'un établissement d'enseignement supérieur ; Mohamed Ghannem, chef du service cardiologie [ note MJ : et député tunisien!], Fondation Léopold-Bellan ; M'jid El Guerrab, ancien conseiller du président du Sénat [ "Homme dangereux" mis en examen pour violence avec arme"]; Kamel Haddar, entrepreneur (éducation et média) [ promotion de l'Algérie et des algériens]; Abderrahim Hafidi, universitaire, islamologue ; Sofiène Haj Taieb, DG Finances, fonds d'investissement ; Khalid Hamdani, chef d'entreprise, membre du Cese ; Majid Si Hocine, médecin ; Mehdi Houas, président Talan (conseil informatique), ancien ministre [tunisien] ; Elyès Jouini, professeur d'université, vice-président d'université, ancien ministre ; Hakim El Karoui, ancien conseiller du Premier ministre, chef d'entreprise ; Bariza Khiari, sénatrice de Paris ; Saadallah Khiari, cinéaste, auteur ; Shiraz Latiri, cadre, société d'assurance ; Kamel Maouche, avocat au barreau de Paris ; Kaouthar Mehrez, ingénieur ; Malika Menner, directeur des Relations externes d'un grand groupe télécom ; Louisa Mezreb, PDG Facem management ; Naima M'Faddel, adjointe au maire de Dreux, chargée de l'action sociale ; Pap'Amadou Ngom, PDG Des systèmes et des hommes ; Bouchra Rejani, directrice générale d'une société de production audiovisuelle ; Mahamadou Lamine Sagna, sociologue, chercheur à Paris-VII ; Nadir Saïfi, juriste ; Yasmine Seghirate (El Guerrab), responsable de la communication pour une organisation internationale ; Mohsen Souissi, ingénieur ; François-Aïssa Touazi, fondateur CAPmena, ancien conseiller du ministère des Affaires étrangères ; Farid Yaker, président forum France Algérie ; Faiez Zannad, professeur de thérapeutique-­cardiologie, CHU Nancy, université de Lorraine.

Khalid Hamdani, ancien membre du Haut conseil à l'intégration, demande à l'UMP de renoncer à son débat du 5 avril prochain sur la laïcité,

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/110311/islam-laicite-un-debat-destructeur
"cette fois-ci, les musulmans de France et tous les républicains laïques et cohérents pourraient constituer une sorte de front commun. Ils pourraient exiger l’application rigoureuse de la laïcité à tous et sur l’ensemble des territoires de la République. Ils pourraient exiger que toutes les religions soient traitées de la même façon sans arrangements ni dérogations»

«Comment accepter les processions qui se déroulent sous les yeux des badauds, les manifestations à caractère religieux sur la voie publique à Lourdes, les débordements du mardi gras, les messes funèbres retransmises par haut parleurs à l’extérieur des églises en présence des autorités etc..»

«La France est désormais un banal pays européen»..«la France est en passe de ne plus être une «puissance moyenne». Est-ce le moment pour philosopher sur l’islam et la laïcité?».

«Enfin, si l’UMP ne veut rien entendre, il faudra tirer la sonnette d’alarme du côté de nos grandes entreprises qui ont tout à perdre avec la publicité négative d’un tel débat. En effet nul besoin d’être grand clerc pour voir que les nouvelles classes dirigeantes issues des révolutions arabes auront à cœur de défendre les intérêts de leurs pays, de leurs peuples et non pas les intérêts privés de leurs dirigeants qui ne seront plus jamais des «amis de la France» mais de simples partenaires»

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents