Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


OLIGARCHIE HAUTE-TRAHISON FINANCE - MACRON-LE MAIRE cède ALSTOM à l'ALLEMAGNE! Scandale d'Etat à rebondissement.Nicolas DUPONT-AIGNAN parle à juste titre de Haute-Trahison, d'escroquerie d'Etat et de magouilles financières de ceux qui vont s'en mettre plein les poches! L'action ALSTOM bondit en ce moment de 6,4% et à doublée en 3 ans! Bien joué ROTHSCHILD!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 28 Septembre 2017, 11:07am

On le sait nos élites haïssent la France, elles haïssent aussi l'Industrie, tout ce qui les intéresse c'est le fric (et particulièrement les stocks-options)! ...et surtout celui qu'elles se feront lorsqu'elles n'auront plus les manettes.

C'est ainsi qu'elles ont patiemment démanteler, dépecer tous les fleurons industrielles français! L'absorbtion d'ALSTOM par SIEMENS et le désengagement de l'Etat en est une nouvelle illustration, c'est la dernière étape d'un plan de démantelement patiemment mis en oeuvre. Ainsi il ne restera plus rien de la CGE d'Ambroise ROUX.

MACRON avait déjà vendus les turbines d'ALSTOM (qui équipent nos centrales nucléaires et nos sous-marins!) à General Electric...

Les magouiilleurs, les endoctrineurs, les manipulateurs au pouvoir ose parler à propos de cette absorption d'AIRBUS! Alors que l'aventure AIRBUS n'aurait jamais eu lieu sans l'engagement des Etats!

Certains crient à la haute-trahison et ils ont raison! Heureusement (quoique...) nos moeurs se sont adoucis, mais en d'autres temps les traites ont les fusillaient ou on les guillotinaient...

S'il fallait passer par les armes tous les traîtres à la FRANCE il ne resterait plus grand monde au sein de l'oligarchie qui nous domine! 

Mais il faut bien avouer aussi que ces traîtres ont été élus, alors... on peut s'interroger sur le corps électoral lui-même... est-il amoureux de la France, de son histoire, de sa culture, de sa puissance...?

Seul Nicolas DUPONT-AIGNAN a dit ce qu'il fallait dire en parlant de Haute-Trahison de la part de MACRON-LE MAIRE...le FN lui c'est contenté d'un banal communiqué qui ne met en cause personne... (déjà le tournant libéral?)

"On nous dit qu'Alstom est aujourd'hui trop petit dans la mondialisation. Mais n'oublions pas qu'Alstom faisait partie d'un grand groupe, la Compagnie Générale d'Electricité, qui comportait également Alcatel, dans les télécommunications, Nexans, les Chantiers de l'Atlantique, et d'autres filiales encore. Si on sépare Alstom de sa branche énergie, il ne restera que la banche transports, dont le chiffre d'affaires est de 6 milliards d'euros. On dire alors que c'est encore trop petit. La France serait devenue trop petite, on peut brader tout cela, cela n'a plus aucune espèce d'importance.Je crois qu'il faut absolument combattre ce point de vue, car il est important que la France garde des centres de décision.Je crains beaucoup d'autres interventions du même genre par la suite...L'État a un point de vue à faire valoir. Ce n'est pas un intérêt parmi d'autres : c'est le point de vue des intérêts de la France. Réduire le déficit du commerce extérieur, défendre l'emploi, les salariés : tout cela, c'est à l'État républicain de s'en assurer. On ne peut pas dire : « j'assume le démantèlement d'Alstom » ou de tel autre. Cela, excusez-moi de vous le dire, c'est le langage des généraux de 1940." " JPC le 30/04/17 http://www.chevenement.fr/Alstom-Le-langage-des-generaux-de-1940_a1625.html

Une fois de plus CHEVENEMENT avait tout compris... vainement...

BAYROU avait dénoncé en septembre 2016 la main mise du pouvoir financier sur le pouvoir politique à travers la candidature MACRON, "le candidat des forces de l'argent"... avant de l'aider à gagner!

BAYROU est doublement fautif car il savait exactement qui se cachait derrière le masque de MACRON!

Alstom, STX : "Airbus, que de crimes on commet en ton nom !", clame Éric Zemmour

Pour ceux qui "initiés" ont eu la bonne idée d'acheter des actions en 2014... ils ont déjà doublé leur capital en 3 ans! L'action ALSTOM progresse de 6,4% en une seule séance, les financiers surtout si ils sont amis du Président applaudissent!

Alstom
EPA: ALO - 27 sept. à 11:26 UTC+2
35,80EUR2,16 (6,42 %)
  1. 1 jour
  2. 5 jours
  3. 1 mois
  4. 3 mois
  5. 1 an
  6. 5 ans
  7. max
20132014201520162017403530252015
 
Ouverture
35,90
+Haut
36,50
+Bas
34,93
Capitalis.
7,88 Md
Cours/bén.
35,32
Rend. div.
0,70%

Nicolas Dupont-Aignan nous donne son avis sur la fusion "Alstom-Siemens" prévue aujourd'hui. Le constructeur ferroviaire "Alstom" va-t-il perdre son identité nationale ?

"Ce n'est pas un Airbus ferroviaire. Airbus est une magnifique réalisation (...) il n'y a pas la domination d'une entreprise sur une autre. Là c'est une immense escroquerie organisée par l'État, qui va mettre Alstom Transports, l'un des fleurons français , sous la domination complète de Siemens ".

 

A chaque fois on passe sous contrôle étranger(...) il n'y a eu que mensonges sur mensonges

"Comme par hasard, toutes ces acquisitions sont organisées par la banque Rotschild, dans laquelle travaillait le président de la République, c'est le conflit d'intérêt au sommet qui continue" avance Nicolas Dupont-Aignan.

 

"Je m'insurge contre un président de la République qui a travaillé dans une banque privée, et qui laisse Rothschild jouer au Mecano industriel" estime le député "Debout la France".

N. Dupont-Aignan‏Compte certifié @dupontaignan  12 hil y a 12 heures

Accord #Alstom Siemens enfin publié: j'ai la nausée devant un tel sabordage des intérêts de la France !@EmmanuelMacron: haute trahison!

#Alstom Encore une acquisition organisée par la banque Rothschild dans laquelle #Macron travaillait. Le conflit d'intérêt continue au sommet

Communiqué de presse du Groupe FN/RBM au Parlement européen

C’est un nouveau jeu de dupes qui se tient aujourd’hui pour l’industrie française. La fusion Alstom-Siemens que l’on présente comme la naissance d’un champion européen n’est rien de moins que la prise de contrôle d’un fleuron français par une entreprise allemande. La branche « énergie » de notre champion national avait déjà été bradée par François Hollande sous le regard bienveillant d’Emmanuel Macron. La disparition de la branche « transport » n’est que l’aboutissement logique d’une absence totale de vision pour notre industrie nationale.

La liste des renoncements industriels par les gouvernements français est longue : dans le nucléaire et le transport avec la fin d’Alstom, dans l’industrie navale avec STX, dans le domaine de la défense avec la fusion Nexter – Krauss-Maffei Wegmann. Mais aussi le ciment avec la fusion Lafarge – Holcim ou le parapétrolier avec la prise de contrôle de Technip par l’américain FMC. Nous n’oublions évidemment pas la tragédie Arcelor et le désastre Alcatel.

Emmanuel Macron comme tous ses prédécesseurs donne la preuve d’une absence totale de stratégie industrielle. Alors qu’il avait déclaré durant sa campagne : « la France sans industrie n’est pas une option », il met à l’encan le TGV. Sa politique européenne affichée n’est que le faux-nez d’un renoncement national insupportable.

La délégation Front national bien consciente de la concurrence internationale ne s’oppose pas à la constitution de champions européens. Néanmoins, ceux-ci doivent être le fruit de rapprochements entre égaux et non la soumission des fleurons français à leurs concurrents européens.

Déjà en 2016 Nicolas DUPONT-AIGNAN expliquait dès le 15 septembre la "Haute-trahison" de MACRON!

ALSTOM un scandale d'Etat!...déjà avec General Electric!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents