Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


PROPAGANDE FEMINISME - "FEMEN, histoire d'une trahison" : le récit d'un gâchis monumental...par les amies (amantes) de FOUREST et HIDALGO!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 21 Septembre 2017, 14:55pm

"Règne sans partage

D’abord, Inna ne comprend rien à la notion de "sextremisme", conceptualisée par Oksana et Sacha. "Pour elles, le fait de montrer leurs seins est une performance artistique et politique dans la lignée de l’art féministe des années 1970", explique Olivier Goujon.

"L’objet n’est pas tant l’exhibition de leur corps mais la réaction du regard sexualisé du spectateur surpris." 

Inna, elle, en fera un banal outil de captation médiatique quand elle arrivera, seule, en France, après avoir "fui" l’Ukraine dans un récit aussi rocambolesque qu'improbable, selon l’auteur. Quand elle arrive en France à la fin de l’été 2012, les Femen font sensation auprès des médias. Inna est la figure centrale que tout le monde s’arrache, elle inspire un timbre à son effigie, devient l’héroïne d’un "roman-enquête" écrit par une Caroline Fourest énamourée avant de se laisser dépasser par sa mégalomanie.  

Caroline, Inna et les Femen : une éducation sentimentale

Deux ans plus tard, des dizaines de militantes ont fini par quitter le mouvement, lassées et écœurées par la tournure "sectaire". Olivier Goujon regrette :

"Inna a trahi et galvaudé le message originel de Femen et s’est perdue sans doute en route."

Aujourd’hui, la mainmise d’Inna sur Femen est totale. Sacha et Oksana en ont été chassées avec une violence inouïe. Elles poursuivent leur route d’artistes, sans rancune mais avec quelques regrets. Inna, elle, règne sans partage sur Femen International et participe à des conférences et des débats, à Oxford, Cambridge ou Sciences-Po (Strasbourg). A 27 ans à peine, elle est devenue une figure "institutionnelle" comme on dit, une vraie "dadame", avec ses escarpins et son sac Longchamp. Elle ira loin…

Marie Vaton

"Femen, histoire d’une trahison", par Olivier Goujon, Max Milo éditions, sortie ce 21 septembre." (Source Le Nouvel Obs)

vraie féministe remet l'imposture femen/fourest sioniste à sa place

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents