Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


TOULOUSE - Les dealers font la loi et menacent les habitants par affichettes! Et COLLOMB veut rétablir la "Police de proximité!"

Publié par Michael Jeaubelaux sur 2 Septembre 2017, 15:07pm

"Le message imprimé en plusieurs exemplaires et affiché dans les immeubles 19 et 20 de la place des Faons, dans le quartier des Izards, est signé «La Direction».

Ce message d’intimidation demande à tous les locataires des immeubles du quartier « de prevenir si vous avez la moindre complicités avec la police qui pourra empecher nos activité qui se passe dans le hall [sic] ». La mise en garde continue et se fait plus menaçante. S’ils collaborent avec la police, les dealers promettent aux habitants qu’ils « en assumerais les conséquences [sic] ». Et mettent une nouvelle fois en garde : « Pour qu’il ne puisse pas avoir de mal entendu veuillez refuser le moindre coup de main de leur part (police) [sic] ».

 Toulouse Métropole Habitat, le gestionnaire du parc HLM de ce quartier populaire, n'est évidemment pas l'auteur de cette note d'information rédigée en réalité par des trafiquants de stupéfiants qui, depuis quelques semaines, ont pris le contrôle des deux bâtiments où les locataires sont tenus désormais de se conformer au nouveau règlement intérieur imposé par les dealers.

Traqués par les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) qui descendent chaque semaine aux Izards, l'une des plaques tournantes du commerce de drogues à Toulouse, les trafiquants sous pression se sont retranchés dans ces deux immeubles où ils imposent leurs lois.

Les blocs 19 et 20 sont des adresses bien connues de consommateurs de shit, d'herbe et de cocaïne.

Les trafiquants n'ont pas l'intention d'abandonner cette position stratégique . Ils l'ont fait savoir aux habitants de l'immeuble dans un message d'intimidation qui ne fait pas dans la nuance, et s'adresse «à tous les habitats de la tour et du quartier des Izards».

Ceux qui, parmi les locataires, seraient des «complices» des policiers de «la brigade des stups» sont priés de se dénoncer, faute de quoi les informateurs identifiés par les trafiquants devront «assumer les conséquences» de leur silence. Les autres sont également avertis : «refusez le moindre coup de main de la police».

Otages des dealers, les habitants des deux immeubles n'ont plus le droit d'emprunter les escaliers dans lesquels des barrières de chantier ont été installées pour faire obstacle aux forces de l'ordre en intervention. Lorsque, comme cela se produit souvent, les ascenseurs tombent en panne, rentrer ou sortir de chez soi devient une périlleuse mission. Hommes ou femmes sur lesquels se portent les soupçons des dealers, font l'objet de fouilles. Car ici, le business et le client sont rois. «La direction» garde le sens des affaires."

L'impuissance de l'Etat, du Gouvernement, du Ministre de l'Intérieur est flagrante!

D'autant plus que bien souvent ces dealers sont protégés par les juges, souvent "bienveillants" à leur égard! *

Et COLLOMB prétend régler le problème en rétablissant "la Police de proximité"! 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents