Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


MACRONIE LOI TRAVAIL ORDONNANCES ROQUET- Face aux routiers "Jupiter" s'écrase et bat en retraite!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 6 Octobre 2017, 08:38am

"Routiers : dans les coulisses de la déroute gouvernementale

Il n'aura finalement pas fallu longtemps aux routiers pour faire plier le gouvernement. En moins d'un mois d'une mobilisation dont l'intensité n'était pourtant pas celle des grands jours, ils viennent d'obtenir une concession importante de la part de l'exécutif dans le domaine de la définition du niveau des rémunérations des chauffeurs routiers. Un premier précédent fâcheux pour le gouvernement ?

Consensus paritaire pour les droits acquis

C'est dès hier matin que les représentants patronaux et salariaux du secteur des transports routiers se sont entendus afin de continuer à négocier à l'échelon de la branche certains éléments fondamentaux de la rémunération comme les primes de repas, d'hébergement, les majorations d'heures de nuit ou encore, le cas échéant, le 13ème mois. Autrement dit, les partenaires sociaux du secteur ont convenu, en matière de rémunération, de ne pas s'arrêter, comme le prévoient pourtant les ordonnances, à des négociations relatives aux minima salariaux."


(lire plus sur http://www.atlantico.fr/decryptage/routiers-dans-coulisses-deroute-gouvernementale-eric-verhaeghe-3185317.html#7HslPOKy2O6xwtCa.99)

Comme quoi il n'y a rien de tel qu'un gros chien pour faire fuir un roquet! Et si c'était la bonne méthode avec MACRON?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents