Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media.


Pierre Bergé...quelques semaines après sa mort...les langues commencent à se délier! ""Pierre Bergé n'avait aucune limite, c'était un sadique entouré d'esclaves sexuels"..."DSK et WEINSTEIN, des "enfants de choeur...." déclare un de ses amants!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 4 Novembre 2017, 00:42am

(Pas un mot sur BFM TV, ni CNEWS, France 2 (Chez Ruquier...), ni sur RTL (chez MOF...)...

Seuls "Valeurs Actuelles", "Voici", "Closer" et "Atlantico"..."VSD"(mais dans les "indiscrets"...) ..."Public".. en parle!...ça vous étonne ce soutien indéfectible de Bergé?

(Bruno-Roger PETIT est Porte-Parole de l'Elysée! )

Le quasi-dieu, célébré partout sur le Service Public Celui qui avait déclaré :

« Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA ou l'adoption. Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant oulouer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence ?C'est faire un distinguo qui est choquant ».

Celui qui a financé MITTERRAND, ROYAL, PEILLON, HOLLANDE, soutenu MACRON... le grand ami des stars et des animateurs Gays comme Marc-Olivier FOGIEL ( qui s'est procuré deux enfants par GPA!) ...vient de tomber de son piedestal!

 Un de ses "esclaves sexuels" a décidé de parler et d'écrire le récit des abominations commises par la Star du "Tout-Paris"!

Mais contrairement à DSK, WEINSTEIN, Tariq RAMADAN... lui s'en moque!...car il est mort et a réussi à réduire au silence tous ceux qui savaient tant qu'il était vivant et puissant! Il ne croyait pas en Dieu... (Mais si Dieu existe alors le tortionnaire Bergé risque d'avoir quelques surprises... où simplement retrouver son Maître : Lucifer!)

 

"Dans un récit terrible, Fabrice Thomas révèle son histoire avec le créateur de mode Yves Saint Laurent. 
Entre 1990 et 1993, Fabrice Thomas a vécu avec Yves Saint Laurent comme compagnon et amant.
Séparé dans la vie quotidienne de Pierre Bergé depuis 1976, Yves Saint Laurent sort de cure de désintoxication et souhaite refaire sa vie.
En 1990, il a 54 ans, Fabrice Thomas 29. Salarié de la société YSL depuis 1982 et amant de Pierre Bergé, Fabrice Thomas reçoit pour mission de Pierre Bergé de vivre avec le couturier pour le soutenir afin qu’il puisse continuer à créer.
Ce récit couvre une période de douze ans et s’intéresse plus particulièrement à la vie commune avec Yves Saint Laurent, de 1990 à 1993, mais revient aussi par flash-back sur sa vie d’employé au service de Pierre Bergé, entre 1982 et 1989. "

 Dans un récit troublant et fascinant, Fabrice Thomas révèle son inédite histoire d’amour avec le créateur de mode Yves Saint Laurent. «C’était deux icônes, deux hommes d’exception, mais deux hommes malades sexuellement», relève Fabrice Thomas, l’auteur de «Saint Laurent et moi : une histoire intime, en entrevue à Denis Lévesque. La relation sentimentale et professionnelle entre le créateur de mode Yves Saint Laurent et Pierre Bergé était complexe. M. Saint Laurent représentait la marque, le côté créatif tandis que Pierre Bergé c’était l’homme d’affaires. 

À 29 ans, M. Thomas fait la rencontre du créateur. Employé de la société, il est amant de Pierre Bergé, ex-conjoint d’Yves Saint Laurent. «J’ai été son objet sexuel.»

M. Thomas raconte qu’il a participé à nombreuses orgies avec Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. «Avec Bergé j’étais le flagellé et avec Saint Laurent, j’étais le flagellant», confie-t-il. 

Lorsque Fabrice Thomas veut obtenir le poste de chauffeur, Pierre Bergé lui fait comprendre qu’il «y aurait des fonctions connexes». «La clé de sésame, c’était de passer par sa chambre de son hôtel.

Ce n’est pas un secret. J’avais besoin de sécurité, de stabilité, de rejoindre un groupe et c’était le prix à payer», raconte-t-il à Denis Lévesque. C’est le côté discret de Fabrice Thomas que Yves Saint Laurent a remarqué dès le départ. «Il m’a désigné pour l’amener dans ses virées nocturnes. Il aimait braver l’autorité de Bergé», se souvient M. Thomas." 

Encore une fois on s'apercevra vite que "Tout le Monde savait..." mais tout le monde lui baisait les pieds...

"Une scène, décrite dans le livre, relate même un acte de pédophilie. Yves Saint-Laurent a pris l’habitude d’accueillir de “jeunes hommes” qui se présentent à la porte du jardin. “La bambouseraie, c’est les Tuileries de Marrakech”, plaisante-t-il. Un lieu de rencontre gay. “J’y vis passer des hommes, des étrangers et des locaux, de tous âges. Jusqu’au jour où je vis l’impensable”, relate Fabrice Thomas, saisi par la colère et la rage. “L’intendant agenouillé devant un adolescent prépubère debout devant lui, nu comme un ver. Tenant ses fesses à pleines paumes, il suçait avidement l’enfant qui se laissait faire en regardant en l’air, tenant à la main un billet.”
“C’est toléré, ce genre de choses ?”, demande-t-il le soir même au couturier. “Oh… Dans la palmeraie, il se passe bien plus de choses encore.
Les autorités préfèrent faire comme si elles ne savaient pas. Et pourtant, tout le monde sait, évidemment.”
 Effaré, Fabrice Thomas insiste : “Mais là, ça se passe chez toi ! C’est un de tes employés qui fait ça avec un gamin…” 
Réponse de Saint-Laurent : “Pas chez moi, non. Le Jardin Majorelle est public.” 
Dans son livre Lettres à Yves (Gallimard), Pierre Bergé se souvenait aussi : “Comme ils étaient gentils et beaux, ces garçons marocains ! Ils jouaient tous au football, avaient le corps musclé. On avait avec eux des rapports qui ne sentaient ni l’argent ni la vulgarité.”
Pierre Bergé : “Je ne suis pas pédophile”

Jusqu’à ce jour, aucun témoin n’avait pu confirmer la rumeur. En mai 2011, Luc Ferry avait accusé sans le nommer un ex-ministre français de s'être livré à la pédophilie au Maroc. Deux ans plus tard, un rapport d’enquête, révélé par VSD en mars, évoquait un prêtre français ayant séjourné au Maroc, qui faisait état de cas de “prostitution de mineurs à la villa Majorelle”. L’ecclésiastique précisait au magazine : “Dans la médina, des parents de jeunes victimes se sont confiés à moi.”

À l’époque, Bergé avait nié catégoriquement : “Je ne suis pas pédophile. Je n’ai jamais organisé de partouzes dans ma maison de Marrakech. Maintenant prouvez le contraire au lieu de dire n’importe quoi.” L’affaire a été depuis classée sans suite. Bergé et Saint-Laurent n’ont jamais été poursuivis. En novembre 2016, l'homme d'affaires et compagnon d’Yves Saint Laurent décédé en 2008, ajoutait dans l’émission “Stupéfiant !”, diffusée sur France 2 : “Les mœurs étaient plus libres qu'aujourd'hui, spécialement au Maroc. A l'époque, la sexualité était plus débridée, on n'y faisait moins attention.”
Une tentative d'assassinat

Dans son livre, Fabrice Thomas fait d’autres confidences à propos de Saint-Laurent. “Je me souvins qu’il m’avait raconté, bizarrement assez content de lui, qu’il avait tenté d’assassiner Pierre Bergé avec un bronze de dix kilos”,affirme-t-il. Il remarque aussi que la “mascotte de ladite gauche caviar”devenue président du Sidaction, “ne se protégeait pas du tout” comme Saint-Laurent. Aujourd’hui, Fabrice Thomas est marié et vit au Québec. Pierre Bergé, est lui décédé le 8 septembre dernier, à l'âge de 86 ans. L’ancien actionnaire du Monde et parrain de la gauche, qui avait apporté son soutien au candidat Emmanuel Macron à la présidentielle, repose désormais dans le Jardin Majorelle, au côté de son compagnon Yves Saint-Laurent.

 

Interrogé sur le silence médiatique qui pèse sur la sortie de son livre en France, l’auteur a son explication. “La France est l’un des pays les plus dictatoriaux au niveau du journalisme”, répond-t-il. “Je sais que dès qu’on aborde Pierre Bergé – homme de pouvoir et de journaux – on avait toute une cavalerie d’avocats sur le dos. D’ailleurs, c'est ce qui m’est arrivé.”

“D’autres révélations vont être faites dans le futur, ça s’est sûr. Quand on parle de Dominique Strauss-Kahn ou de Harvey Weinstein, croyez-moi c’étaient des enfants de chœur à côté de lui”, remarque-t-il d'ailleurs. Aujourd’hui, Fabrice Thomas est marié et vit au Québec depuis 9 ans. Son ancien amant, Pierre Bergé, est lui décédé le 8 septembre dernier, à l'âge de 86 ans.

La VIDEO est tourné au QUEBEC...pas dans la Dictature médiatique française! Saint Laurent et Bergé, «deux êtres malades sexuellement» TV ...une interview hallucinante!

Il avait la Légion d'Honneur!

"T'as vu j'ai fait pété le décolleté" parle de Pierre Bergé... un conte de fée!

Mort de Pierre Bergé : Marc-Olivier Fogiel, Guillaume Gallien­ne… les stars lui rendent hommage

“Sa puissance libidinale était impressionnante”
“Pierre, (...), grâce à la libre-pensée de ses parents anarchistes, instruits et insoumis, avait toujours vécu son homosexualité comme une forme de sexualité parmi d’autres, sans culpabilité ni entrave”, explique l’auteur, engagé par le groupe de mode après être passé dans sa chambre du Plaza Athénée.

Mais progressivement, sa “passion sadique” prend le dessus.

“Sa puissance libidinale était impressionnante. J’en ai bien connu, pour ma part, la face destructrice. Elle a profondément atteint Yves”, souligne Fabrice Thomas. “À partir de là, j’ai rejoint sa cohorte d’amants soumis à des séances de dressage qui sont ensuite devenues la norme entre nous, jusqu’en 1989 où j’y ai mis fin.”

 L’auteur, en laisse et à quatre pattes, raconte ainsi une scène, où Bergé, dit “Monsieur”, l’a giflé, fouetté au sang et fixé des pinces à molettes à ses tétons, avant de lui uriner dessus, en l’injuriant, en le droguant au “poppers” et en regardant des films pornos, avec son assistant.

Quand il ne conduit pas le fondateur de la maison YSL, le jour, Fabrice Thomas escorte le couturier drogué dans ses folles équipées, la nuit. “Yves était une proie sexuelle. C’est ce qu’il aimait à être, ses préférences sexuelles le portant à une soumission immodérée”, raconte-t-il. “Il opérait de la même manière avec Pierre du temps de leur vie commune.

Il s’esquivait par la fenêtre de sa chambre pour aller s’encanailler sur les quais et dans les parcs où il ‘recousait des boutons’ à quelques Marocains ou Algériens qui ne demandaient pas mieux que de recevoir quelques francs pour ce service pour lequel ils auraient eux-mêmes payé.”

Les “jeunes hommes” du Jardin Majorelle

Fabrice Thomas accompagne également Saint-Laurent dans sa villa de Marrakech, au Maroc, où lui et Bergé ont acheté le Jardin Majorelle, en 1985. Y défileront Andy Warhol, les Rolling Stones et Catherine Deneuve. La villa Oasis est “une villégiature sexuelle, une de plus, pour lui et pour Pierre Bergé”, écrit-il.

À propos du tourisme sexuel, en vogue à l’époque chez de nombreux artistes, l’auteur précise qu’“Yves et Pierre n’étaient pas des touristes, ils avaient développé des relations suivies, voire amicales, avec certains de leurs jeunes amants.”

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents