Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


Aujourd'hui on le traine en en Cour d'Assises! Mais Il y a 30 ans les idées (et surtout les actes!) de Mrs Kameneff, Matzneff, Cohn-Bendit,..étaient à la mode! Aujourd'hui ce sont celles de Mrs Bergé, Bloche, Michel,Binet... et de Mmes Badinter, Théry,Belkacem...qui le sont! N'attendons pas leur futur procès! Il n 'est pas trop tard! TOUS A PARIS LE 24 MARS!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 5 Mars 2013, 11:34am

Catégories : #Kameneff, #l'école en bateau, #Matzneff, #Cohn-Bendit, #Belkacem, #Bergé, #Badinter, #24 mars, #Taubira

L'Hypocrisie règne ! Ceux qui encensaient la pédophilie dans les années 70, tirent à Boulets rouges sur l'Eglise Catholique aujourd'hui et sur quelques bouc-émisssaires qui ne sont ni politiques, ni écrivains, ni cinéastes, ni présentateurs télé !

Cf. tous les documents ci-joint - Ils avaient le même discours à l'époque qu'ils ont aujourd'hui pour justifier la Loi Taubira et l'ouverture du droit à l'enfant, la PMA et surtout la GPA! Au nom de "L'Amour" et de la "Liberté"!

(source Le Point-AFP)

«Le fondateur de l'association est poursuivi devant la cour d'assises des mineurs de Paris avec trois équipiers pour des viols sur mineurs.Léonide Kameneff, le fondateur de l'association, et trois équipiers sont jugés pour les viols de plusieurs enfants qu'ils avaient embarqués dans ce projet d'éducation, trente ans après les voyages autour du monde de "L'École en bateau".

Léonide Kameneff, 76 ans, un ancien psychothérapeute pour enfants, avait lancé ce projet de voiliers-écoles en 1969 pour offrir aux jeunes un apprentissage intellectuel, physique et affectif différent du cadre scolaire. Plus de 400 enfants ou adolescents sont partis, quelques mois ou quelques années, à bord des voiliers-écoles qu'il encadrait. Il sera le principal accusé du procès qui s'ouvre mardi matin devant la cour d'assises des mineurs de Paris, qui va le juger jusqu'au 22 mars pour le viol et les agressions sexuelles de certains d'entre eux.

Marie Rigod fut parmi les initiateurs de cette procédure. Elle confie être "tranquille" avant ce procès qu'elle a tellement attendu, "clairement consciente" qu'ils (les plaignants, NDLR) ont été "victimes d'un homme qui a voulu réaliser un rêve et (les) a utilisés comme ses jouets (..) La société a énormément changé. Des choses qui paraissaient normales à l'époque, éducatives sont regardées aujourd'hui avec suspicion", soutient Léonide Kameneff, pour lequel "l'expérience aura été belle".

Demain, j’espère que les Promoteurs du Droit à l’enfant, les zélateurs de la sous-traitance des grossesses, de la « location de ventre » au nom de la Liberté, et de l’Egalité, ceux qui sciemment traitent les femmes en « esclaves de la gestation », les considèrent des vaches et des poules, les hommes comme étalons ou « géniteurs », les enfants comme des objets (ou comme des « jouets » qu’on décide de s’acheter, là où on les « fabrique » !) ceux qui font des lois pour régulariser ces infâmies, sous prétexte qu’elles sont commises à l’étranger, ceux qui assurent l’impunité à ceux qui y ont recours, qui font des lois permettant d’effacer les traces des origines des enfants, ceux qui endoctrinent les enfants dès le CM1, ceux qui veulent imposer partout l’idéologie du genre, ceux qui pour se faire manipule le Principe d’Egalité, de laïcité, refusent la liberté de vote aux représentants de la loi et qui s’activent partout pour la légalisation de la GPA…J’espère que tous ceux là passeront en procès au Tribunal de l'Histoire!

Mais il n’est pas trop tard , pour les empêcher de mettre tout cela en place dans notre pays !

TOUS A PARIS LE 24 MARS !

Vive la République ! Vive La France ! Vive le Printemps français !

Pétition dans le Monde - 26 janvier 1977

http://transition888.heavenforum.org/t424-activisme-pedophile
« Les 27, 28 et 29 janvier, devant la cour d’assises des Yvelines vont comparaître pour attentat à la pudeur sans violence sur des mineurs de quinze ans, Bernard Dejager, Jean-Claude Gallien et Jean Burckardt, qui arrêtés l’automne 1973 sont déjà restés plus de trois ans en détention provisoire. Seul Bernard Dejager a récemment bénéficie du principe de liberté des inculpés. Une si longue détention préventive pour instruire une simple affaire de « moeurs » où les enfants n’ont pas été victimes de la moindre violence, mais, au contraire, ont précisé aux juges d’instruction qu’ils étaient consentants (quoique la justice leur dénie actuellement tout droit au consentement), une si longue détention préventive nous parait déjà scandaleuse. Aujourd’hui, ils risquent d’être condamnes à une grave peine de réclusion criminelle soit pour avoir eu des relations sexuelles avec ces mineurs, garçons et filles, soit pour avoir favoris et photographié leurs jeux sexuels. Nous considérons qu’il y a une disproportion manifeste d’une part, entre la qualification de « crime » qui justifie une telle sévérité, et la nature des faits reprochés; d’autre part, entre la caractère désuet de la loi et la réalité quotidienne d’une société qui tend reconnaître chez les enfants et les adolescents l’existence d’une vie sexuelle (si une fille de treize ans a droit à la pilule, c’est pour quoi faire?) La loi française se contredit lorsqu’elle reconnaît une capacité de discernement d’un mineur de treize ou quatorze ans qu’elle peut juger et condamner, alors qu’elle lui refuse cette capacité quand il s’agit de sa Vie affective et sexuelle. Trois ans de prison pour des caresses et des baisers, cela suffit. Nous ne comprendrions pas que le 29 janvier Dejager, Gallien et Burckhart ne retrouvent pas la liberté. »

Ont signé ce communiqué:

    1. Louis Aragon,
    2. Francis Ponge,
    3. Roland Barthes,
    4. Simone de Beauvoir,
    5. Judith Belladona
    6. Michel Bon (docteur)
    7. Bertrand Boulin, fils de ministre
    8. Jean-Louis Bory,
    9. François Chatelet,
    10. Patrice Chéreau,
    11. Jean-Pierre Colin,
    12. Copi,
    13. Michel Cressole,
    14. Alain Cuny
    15. Gilles et Fanny Deleuze,
    16. Bernard Dort,
    17. Françoise d’Eaubonne,
    18. Maurice Erne, docteur
    19. Jean-Pierre Faye, psychiatre
    20. Pierrette Garrou, docteur
    21. Philippe Gavi, psychiatre
    22. Pierre-Edmond Gay, docteur
    23. docteur Claire Gellman, psychologue,
    24. docteur Robert Gellman,
    25. André Glucksmann,
    26. Félix Guattari,
    27. Daniel Gurin,
    28. Pierre Guyotat,
    29. Pierre Hahn,
    30. Jean-Luc Henning,
    31. Christian Hennion,
    32. Jacques Henric,
    33. Guy Hocquenghem,
    34. Bernard Kouchner,
    35. Françoise Laborie,
    36. Madeleine Lak,
    37. Jack Lang,
    38. Georges Lapassade, professeur de faculté
    39. Raymond Lepoutre,
    40. Michel Leyris,
    41. Jean-François Lyotard,
    42. Dionys Mascolo,
    43. Gabriel Matzneff,
    44. Catherine Millet,
    45. Vincent Montail,
    46. Bernard Muldworf, Docteur
    47. Négrepont, psychiatre
    48. Marc Pierret,
    49. Anne Querrien,
    50. Grisldis Ral,
    51. François Régnault,
    52. Claude et Olivier Revault d’Allonnes,
    53. Christiane Rochefort,
    54. Gilles Sandier,
    55. Pierre Samuel,
    56. Jean-Paul Sartre,
    57. René Schérer,
    58. Philippe Sollers,
    59. Gérard Soulier,
    60. Victoria Therame,
    61. Marie Thonon,
    62. Catherine Valabregue,
    63. Gérard Valls, docteur
    64. Hélène Védrines, psychiatre
    65. Jean-Marie Vincent,
    66. Jean-Michel Wilheim,
    67. Danielle Sallenave,
    68. ???
    69. ???

Naissance du "Front de Libération des Pédophiles" - Libération - mai 1977

Un nouveau groupe vient de naître: le FLIP (Front de libération des Pédophiles) dont vous pourrez lire ci-dessous la plate-forme constitutive. Qui sont-ils ? Pour l’essentiel, des lecteurs de Libération qui à la suite d’une « lettre ouverte aux pédophiles dans notre édition du 9/2/77 nous firent parvenir un courrier abondant – nous en rapportions quelques-unes dans une double page le 24 mars 77 intitulée: Relations Adultes-Enfants. Le deux avril dernier se tenait à Jussieu une première réunion regroupant une trentaine de personnes. Simple prise de contact. Sans doute, peut-on regretter que l’essentiel des préoccupations ait été d’ordre judiciaire. Il ne fut en effet question que de répression, de défense et de poursuite des pédophiles. Sans méconnaître ces dures réalités, un tel groupe a tout à gagner s’il élargit son champ de réflexions.


Le FLIP (Front de libération des Pédophiles) est né. Quelques objectifs essentiels ont déjà pu être lancés:

  • — Combattre l’injustice pénale et mener une réflexion critique sur la famille et l’école, fondée sur une analyse politique de la sexualité entre mineurs et adultes.

    — S’associer à la lutte des enfants qui veulent changer leur mode de vie et de tout groupe politique qui vise à l’établissement d’une société radicalement nouvelle où la pédérastie existera librement.

    — Développer une culture pédérastique qui s’exprime par un mode de vie nouveau, et l’émergence d’un art nouveau.

    — Prendre la parole dans des organes d’information qui lui en donnent les moyens et par les voies qui s’imposent.

    — Manifester sa solidarité avec les pédophiles emprisonnés ou victimes de la psychiatrie officielle.


La « tyrannie bourgeoise » fait de l’amoureux des enfants un monstre de légende qui croque les chaumières. Nous casserons ensemble monstres et chaumières.

Pour joindre le FLIP, écrivez à Jean-Louis Burckhardt, BP N°361, 75 Paris cédex 02 (ne pas mentionner FLIP sur l’enveloppe, joindre un timbre pour la réponse) ».

http://transition888.heavenforum.org/t424-activisme-pedophile

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents