Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media.


Urgent : Vote du Parlement Européen sur l'Idéologie du Genre, écrivez à vos Députés Européens!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 6 Décembre 2013, 16:05pm

C'est facile et rapide! Faites leur connaitre votre opinion! Les élections c'est bientôt!

Le 10 décembre prochain, le Parlement européen se prononcera sur une proposition de résolution qui fait la promotion de l'idéologie du genre et qui remet en cause la responsabilité des parents dans l'éducation de leurs enfants.

La Manif Pour Tous vous encourage à alerter dès maintenant et jusqu'au mardi 10 décembre vos députés européens pour faire barrage à cette résolution.

Pour avoir leurs adresses e-mail, vous pouvez les trouver facilement sur ce site :

http://www.deputespourtous.com/europe/ en tapant votre code postal.

Si vous voulez lutter contre l'idéologie du Genre prenez contact aux adresses suivantes :

National : contact@vigi-gender.fr
Départemental : comiteXXX@vigi-gender.fr
(xxx : mettre le N° de votre département. exemple comite69@vigi-gender.fr si vous êtes dans le 69.)

Modèle de message :

Madame le Député,
Monsieur le Député,

Le 10 décembre prochain, le Parlement européen se prononcera sur le rapport Estrela. Cette proposition de résolution remet en cause la responsabilité des parents dans l’éducation de leurs enfants alors même que celle-ci est préservée par les textes internationaux. La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme mentionne explicitement ce droit fondamental dans l’article 26 : « Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants ».

Par ailleurs, ce retour express est une manipulation des processus démocratiques : le 22 octobre dernier, le rapport a été renvoyé en commission permanente pour le droit des Femmes et l’égalité des genres par le Parlement européen. Aucun débat n'a eu lieu dans cette commission et le rapport n'a pas évolué. C’est une grave atteinte à la démocratie européenne.

Enfin, le Parlement européen n'a aucune légitimité pour décider des sujets liés à la Famille, la Santé ou l’Éducation, traités par ce rapport. Ces matières sont de la compétences des États membres et non des institutions européennes.

Madame le Député, Monsieur le Député, en tant qu'élu européen, vous êtes garant du respect de la démocratie auprès des instances européennes. Le rapport Estrela est clairement le fruit d’un passage en force auprès des représentants du peuple.

En conséquence, je souhaiterais connaître votre intention de vote le 10 décembre 2013 et les raisons de votre choix.

Soyez assuré de ma vigilance et de mon vif intérêt pour les travaux législatifs menés par Parlement européen. Votre prise de position et celle de votre groupe parlementaire sur ce texte ne manquera pas d‘éclairer mon choix lors des élections européennes de mai 2014.

Je vous prie de croire, Madame le Député, Monsieur le Député, en l’expression de ma haute considération.

Le rapport Estrela, sur “la santé et les droits sexuels et génésiques” a été adopté à la commission des Droits de la femme et de l’égalité des genres (FEMM) du Parlement européen.

Paris, le 28 novembre 2013

Rapport Estrela adopté en commission

Les droits de l’enfant en danger !

La Manif Pour Tous se mobilise

Le mardi 26 novembre 2013, la commission des Droits de la femme et de l’égalité des genres (FEMM) du Parlement européen a adopté le texte du rapport Estrela sur “la santé et les droits sexuels et génésiques” par 19 voix contre 15. Rappelons que lors du premier passage en commission, le rapport avait été adopté à 17 voix contre 7. L’évolution du rapport de force est une conséquence directe de l’action des sympathisants de La Manif Pour Tous qui rappelle que le texte a été renvoyé devant la commission par le Parlement européen le 22 octobre dernier. Le mépris de la commission FEMM pour le vote des parlementaires européens est une grave atteinte aux valeurs démocratiques de l’Union Européenne.

Un déni de démocratie

Malgré une forte mobilisation des citoyens européens et un renvoi en commission permanente, le texte qui a été adopté le 26 novembre est presque identique à celui présenté le 22 octobre dernier. Il a à peine été modifié et la demande de réouverture des amendements a été refusée pour passer directement au vote.

De tels procédés sont une grave atteinte à la démocratie, fondement de l’Union Européenne. Les députés européens sont les élus du peuple. Ils doivent défendre les plus fragiles et les plus vulnérables, à commencer par l’enfant.

Par ailleurs, La Manif Pour Tous rappelle, avec de nombreuses autres associations et professionnels du droit européen, que l’Union Européenne n’a ni légitimité, ni compétence pour traiter les questions de société contenues dans cette proposition de résolution. Ces sujets relèvent de la compétence des Etats membres selon le principe de subsidiarité.

L’intérêt supérieur de l’enfant ignoré

Si le rapport Estrela venait à être adopté par le Parlement européen, il mettrait en danger les droits et l’intérêt supérieur de l’enfant. Il encouragerait notamment une vision partiale de l’humanité basée sur l’identité de genre (“Gender identity”) dans les programmes scolaires. Cette idéologie nie délibérément l’identité sexuée de la personne humaine. C’est une grave atteinte à l’enfant qui doit être pris dans toutes ses dimensions : biologiques, psychologiques et sociales.

En préconisant des cours obligatoires d’éducation sexuelle dès le primaire, le rapport Estrela oublie que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants. La liberté d’éducation des parents est un droit fondamental et inaliénable qu’aucune institution ne peut retirer et que les conventions internationales garantissent, comme la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme l’affirme à l’article 26 : « les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Non à la filiation bidon

La Manif Pour Tous dénonce la fabrication d’enfants délibérément privés de père que cette proposition de résolution entend promouvoir en militant en faveur de « la procréation pour tous ». Ouvrir la PMA (Procréation Médicalement Assistée) aux couples de femmes serait injuste pour les enfants.

Les citoyens européens mobilisés

Malgré cette volonté de passage en force, les citoyens européens restent mobilisés pour protéger les enfants et leur offrir les meilleures conditions d’éducation. Pour La Manif Pour Tous et ses sympathisants les mots d’ordre sont clairs :

Priorité au respect du droit de l’enfant à avoir un père et une mère !

Non à la fabrication d’enfants délibérément privés de leur père !

Non au mensonge sur la conception de l’enfant !

La Manif Pour Tous est déterminée à faire entendre sa voix. Des actions citoyennes et massives sont prévues pour rappeler et soutenir les droits de l’enfant auprès des députés européens : des manifestations sont prévues à Paris le 8 décembre 2013 et en région le 15 décembre 2013.

Le rapport sera voté le 10 décembre 2013 par le Parlement européen réuni en séance plénière. Confronté au désamour des citoyens et à l’approche des prochaines échéances électorales, il est grand temps pour les institutions européennes de prouver qu’elles sont profondément attachées aux valeurs démocratiques chères à leurs fondateurs.

Contact presse :

Tel : 06 81 70 76 58 - contact-presse@lamanifpourtous.fr Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La Manif Pour Tous est un mouvement spontané, populaire et divers qui s’oppose à la généralisation de la PMA, à la GPA (mères porteuses), à l’enseignement du concept de genre tout en condamnant toute forme d’homophobie. Née en octobre 2012 pour marquer le refus du peuple français de la loi Taubira dont elle demande toujours l’abrogation, La Manif Pour Tous a rassemblé des foules immenses lors d’événements historiques pour rappeler que le mariage Homme-Femme et la filiation Père-Mère-Enfant constituent les fondements de la société et de son avenir.

Retrouvez nous sur :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents