Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

...espèrons que ce ne sera pas la dernière fois, car on sait ce qui se cache derrière "l'égalité femme-homme" à la Belkacem! ...il suffit de savoir ce qui se cache derrière l'ABCD de l'Egalité de Peillon-Taubira-Abar...pour savoir que c'est l'idéologie du genre et le lobby LGBT!...la pénalisation des clients de prostitués ...ce Rapport voulait que le Parlement Européen déclare que les responsabilités familiales et l'éducation des enfants par les parents incarnent un obstacle à l'accomplissement individuel des adultes !....places réservées au "faciès"...bref toute la politique de Belkacem! 50 000 personnes s'étaient mobilisés contre en signant une pétition.

Les élections européennes approchent...elles seront l'occasion d'éliminer les agents et les complices de l'idéologie du Genre et du lobby LGBT!

Pas une voix pour les Peillon, les Belkacem, les Morano, les Veronique Mathieu-Houillon (la députée européenne UMP qui organisé le 2 février dans le dos des 500000 personnes qui défilaient, le vote favorable du Rapport Lunacek par le PPE!...le PPE qui a récidivé avec Zuber!)

Il semble que le vent ait tourné...contribuons à ce qu'il souffle encore plus fort!

By Alternance Possible · , BE · 7 mar 2014 Le mardi 11 mars 2014, le Parlement européen adoptera son rapport annuel 2012 sur l'égalité entre les femmes et les hommes au sein de l'Union européenne.

Cette résolution a été préparée à la commission des droits de la femme et l'égalité des genres, par la députée communiste Inês Cristina Zuber (Portugal).

Cette motion de résolution doit être rejetée.

Fidèle à l'idéologie communiste, cette résolution est politiquement biaisée et obscurantiste.

Le Parlement européen réduit la femme à être un objet dont les qualités dépendaient entièrement des quotas et du merci des politiques publiques !

Ce texte porte atteinte à la liberté individuelle, et au principe fondamental de l'égalité des chances fondées sur les compétences, les talents et les mérites entre les hommes et les femmes.

Le Parlement européen s'apprête à déclarer que les responsabilités familiales et l'éducation des enfants par les parents incarnent un obstacle à l'accomplissement individuel des adultes !

En revanche, le Parlement européen promeut l'avortement, le mariage gay, l'entraînement des jeunes enfants à l'idéologie du genre dans les écoles publiques sans consentement préalable des parents.

La résolution veut se prononcer pour l'instauration des quotas dans les entreprises (ce qui est contre la liberté d'entreprendre) et dans tous les secteurs de la vie publique.

Ce texte est inacceptable.

Tout en reconnaissant le principe fondamental de l'égalité des chances fondée sur les compétences, les talents et les mérites des hommes et des femmes, le Parlement européen doit cesser l'ingénierie sociale.

Ni l'Europe ni les femmes et les hommes n'ont besoin de cette résolution !

La motion de résolution émanant de la commission des droits de la femme doit être rejetée.

La motion de résolution alternative déposée par le groupe chrétien démocrate PPE (auquel appartiennent UMP et UDI) ne représente pas d'alternative et doit être rejetée.

Le PPE se contente au fond de supprimer quelques paragraphes vraisemblablement insoutenables.

Pour ce qui reste, la résolution alternative ne porte pas la signature chrétienne-démocrate.

Elle aurait pu être déposée par les Socialistes ou le Modem.

La résolution alternative du PPE promeut elle aussi l'idéologie du genre dans les politiques publiques et tout particulièrement à l'école, elle refuse tout au plus de reconnaître la valeur e la famille pour l'égalité des chances entre les femmes et les hommes, propose de quotas dans les entreprises (ce qui est manifestement contraire à la liberté d'entreprendre) et propose un nouveau concept de "démocratie de la parité".

Au lieu de soutenir l'importance de l'égalité des chances fondée sur les compétences et les mérites des femmes et des hommes, et de défendre l'importance de la famille pour l'égalité des chances et l'accomplissement de la personne humaine, le groupe PPE ne se démarque en rien des positions politiques des socialistes et des libéraux.

C'est pourquoi cette motion de résolution alternative (présentée sous forme d'amendement 1) doit être également rejetée.

Commenter cet article