Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


PMA SANS PERE GPA TRANSHUMANISE BIG BUSINESS - Natacha POLONY sur SUD-RADIO - La légalisation de la PMA pour toutes, premier pas vers l'autorisation de la GPA! "Comme le disait le philosophe Jean-Claude MICHEA, l’idée qu’on n’arrête pas le progrès rejoint l’idée qu’on n’arrête pas le capitalisme."!

Publié par Michael Jeaubelaux sur 18 Septembre 2017, 10:51am

"On savait que ça devait arriver. La nouveauté, c’est la date. En 2018, donc.

En juin, le comité consultatif national d’éthique a rendu un avis favorable à l’autorisation de la PMA pour toutes. C’est ce qu’attendait Emmanuel Macron, même si, en réalité, plus d’un quart des membres du comité ont voté contre, estimant qu’on institutionnalisait la naissance sans père.

Juste après cet avis, la ministre de la Santé a conclu que 'la France est prête'. C’est conçu comme un progrès inexorable, auquel il faudrait seulement consentir une fois qu’on a vaincu les réticences réactionnaires. Rien n’arrête la logique de l’extension des droits individuels puisqu’elle se fait au nom de l’égalité. Et qui serait contre l’égalité ?

Mais qu’est-ce qu’on autorise exactement ? Au départ, l’APM (aide médicale à la procréation) était faite pour soigner la stérilité. C’était un problème physiologique qui fait qu’un homme et une femme n’arrivent pas à faire un enfant.

Les associations LGBT ont inventé le concept de stérilité sociale pour mettre sur le même plan ce problème physiologique et l’état de fait qui fait que deux femmes ne peuvent pas faire un enfant.

L’AMP devient alors PMA, au nom de la lutte contre les discriminations. C’est d’ailleurs la secrétaire d’État à l’égalité qui l’annonce, et ce n’est pas anodin.

Mais ça ne s’arrêtera pas là.

Au nom de la lutte contre les discriminations, bien sûr qu’on autorisera la GPA. Pourquoi interdire aux hommes ce qu’on autorise aux femmes ? Evidemment, Macron, pendant la campagne, a estimé selon lui que ‘la France n’était pas prête’. Encore cette expression.

Si on peut utiliser des gamètes comme un outil pour produire des enfants, on peut aussi autoriser un ventre de femme du moment qu’il y a consentement. Il suffit juste d’être prêt au progrès.

Comme le disait le philosophe Jean-Claude Michéa, l’idée qu’on n’arrête pas le progrès rejoint l’idée qu’on n’arrête pas le capitalisme." Natacha Polony - Sud Radio

Pour l'entendre https://www.sudradio.fr/societe/la-legalisation-de-la-pma-pour-toutes-premier-pas-vers-lautorisation-de-la-gpa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents