Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michael Jeaubelaux

En quatre le nombre d'hommes décidés à fournir une partie "d'un futur être humain" est passé de 200 à 400 en France!

Avec le débat sur le Mariage Gay et la PMA pour toutes, certains ont réalisés que leur acte pouvait entrainer qu'un enfant se retrouve élevé par deux lesbiennes. (Certains donneurs ont bien précisé qu'ils avaient abandonné leur sperme lorsque seuls des couples de même sexe pouvaient le récupérer, mais qu'ils ne souhaitaient pas que leur abandon soit utilisé pour fournir des enfants à des lesbiennes) Avec le débat sur l'anonymat des donneurs, ils ont peut-être réalisé qu'un jour, leur "matériel génétique"...devenu homme ou femme reviendrait les voir pour connaitre leur origine...

En tous cas, cette prise de conscience est salutaire...et devrait permettre une reflexion approfondie sur la question du don ou de la vente d'une partie d'un futur être humain potentiel. On sait déjà le commerce existant autour des ovocytes et du sperme...qui pour moi est un véritable scandale!

Comment peut-on donner ou vendre ce qui peut devenir "une partie d'un autre"? Ce commerce, ce trafic, même gratuit devrait être interdit!
Et sans ce commerce, plus d'enfant acheté, plus d'enfant fabriqué! Mais aussi des milliards de dollars qui partiraient en fumée pour toute la chaine de fabrication Artificielle des enfants! On comprend que les "requins" se battent comme des beaux diables pour généraliser cette pratique! Ils ont des alliés partout et notamment au plus haut niveau! Ils ont la bouche pleine de générosité, ils invoquent l'altruisme, l'ethique, l'égalité...mais personnellement je n'y vois que égoïsme, idéologie ou cupidité!

En Belgique, dans ce pays qui a fait de la fabrication artificielle d'enfants, une industrie, il y a aussi "pénurie de donneurs" (on devrait plutôt dire "de moins en moins d'inconscients et d'irresponsables prêts à abandonner leur sperme"). Alors, vont-ils bientôt lancer des appels d'offres conformes aux règles commerciales de l'UE ou importer du sperme?

Ni le sperme, ni les ovocytes, pas plus que les embryons, n'appartiennent à ceux qui les portent, ce ne sont ni des biens, ni des marchandises, mais potentiellement "une partie d'un autre" quand ce n'est pas "un autre qui ne demande qu'à naitre"!

Pour tout dire, cette pénurie est une bonne nouvelle, car elle signe peut-être une prise de conscience des donneurs : "Non mon sperme ne peut pas se donner comme du sang, car il est potentiellement "une partie d'un autre"!

Et arrêtons de parler de don quand il s'agit en fait d'abandon! D'autant que cet abandon ne servira bientôt plus qu'aux lesbiennes! En effet 95% des FIV sont intraconjugales, et c'est le sperme du mari qui est utilisé!

LA PMA POUR TOUTES ETANT INTERDITE EN FRANCE IL N'Y A AUCUNE DE PENURIE!

Pour les autres il y a juste un peu d'attente! Pour la génération du "Tout, tout de suite" et de "Mes désirs sont des droits"...c'est évidemment insupportable!

Commenter cet article