Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité en face

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c'est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c'est le Politiquement Correct qui l'empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est "Non Idéologiquement Conforme", la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu'un "blog politique", en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une "autre réalité" est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c'est la "réalité de l'Invisible"! Celle de "l'Homme Vivant et Souffrant", mais aussi celle de l'Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc...Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d'autres liens...Bonne exploration !


Simone VEIL, 67 ans d'amour conjugal, trois enfants,etc... nous a quitté.Qu'elle repose en paix auprès de son mari et de son fils. Mes sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

Publié par Michael Jeaubelaux sur 30 Juin 2017, 16:50pm

"Simone Veil n'est plus. Décé­dée à l'âge de 89 ans, [l'ancienne Présidente du Parlement européen, et beaucoup d'autre chose encore... ] été mariée pendant 67 ans à Antoine Veil, rencon­tré sur les bancs de Sciences Po et père de ses trois enfants. 

Décé­dée ce vendredi 30 juin à l’âge de 89 ans, Simone Veil a passé soixante-sept années de son exis­tence au côté de son mari Antoine Veil, énarque et Inspec­teur des finances. Très vite, leur histoire d’amour est appa­rue comme une évidence. Ils se sont rencon­trés sur les bancs de l’Ins­ti­tut d’études poli­tiques de Paris en 1945, le couple finit par se marier le 26 octobre 1946 et fonde rapi­de­ment une famille. Ensemble, ils auront trois enfants : Jean né en 1947, Claude-Nico­las né en 1948 et décédé en 2002, puis Pierre-François en 1954.

Forts de leur amour, Antoine et Simone Veil ont appris à vivre ensemble les trau­ma­tismes de la Shoah. Si l’on connaît déjà les terribles circons­tances qui ont conduit l’icône de la lutte pour les droits des femmes à Ausch­witz, on sait moins que son mari a échappé de peu à la dépor­ta­tion. 

De son vivant, Antoine Veil a toujours voué une admi­ra­tion sans borne à son épouse. Lorsque cette dernière est nommée ministre de la Santé par Valéry Giscard d’Es­taing en 1974, l’énarque la soutient coûte que coûte et accepte sans bron­cher le statut pas toujours plai­sant de « mari de ». Vingt-quatre ans plus tard, en 2011, Antoine Veil faisait état de son amour dans les colonnes du maga­zine Gala : « On s’en­tend très bien, elle “pique des rognes”, comme on dit, mais pas contre moi. Et puis, comme le disait Edgar Faure, j’ai le senti­ment de ne pas en avoir fait le tour. Elle me surprend encore ! » Une passion qu'il éprou­vera jusqu'à son dernier souffle dans la nuit du 11 au 12 avril 2013. 

 

Simone VEIL était une "grande dame" et en plus je la trouvais belle, dommage que ce soit elle qui est ouvert la boîte de pandore de la légalisation de l'avortement...devenue aujourd'hui "un droit (totalitaire) des femmes" et remboursé par la "Sécu"...Elle sera saluée comme il se doit par la classe mediatico-politique de notre démocrature, les féministes, les "politiques" devenue "animatrice TV" comme Bachelot ... pour avoir légaliser l'IVG!

Mais rassurez-vous ils oublieront soigneusement de dire que Simone VEIL avait manifesté avec La Manif Pour Tous!

(ces "fascistes homophobes" comme disent les partisans du "Droit à l'enfant pour tous", "à n'importe quel prix"...et remboursé par la Sécu!...les mêmes que ceux qui ont élevés au rand de "droit de la femme", l'élimination d'un enfant dans le ventre de sa mère...)

Ou qu'elle déclarait, pour mieux faire adopter la loi sur l'avortement : ""L'avortement doit rester l'exception, l'ultime recours pour des situations sans issue." Pour elle, sa loi n'est pas "un droit à l’avortement. » « Si elle n’interdit plus, elle ne crée aucun droit à l’avortement. ». (Plus récemment, lors de la remise de la Légion d'Honneur à Christine Boutin,Simone Veil aurait dit à cette dernière sa désapprobation de la banalisation de l'avortement.-Souce Le Salon Beige)

Simone VEIL fut une femme remarquable pour bien d'autres choses, mais ça vous n'aurez pas de peine à en connaître le détail ailleurs que sur ce blog...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents